Finir Giga Wing 2 avec un giga score de… 0 point!!!

Je n’y avais jamais pensé mais voici une vidéo qui montre qu’on peut finir Giga Wing 2 avec un score incroyable de 0 point!!!

Par contre, le visionnage dans le lecteur intégré est désactivé (??), donc il faudra aller faire un tour sur youtube pour voir ça.

Bon, en plus le gars qui fait cette prouesse nous fait ça avec panache et navigue au milieu des boulettes d’une façon assez impressionnante. De la haute voltige, tout simplement!

En fait, le principe est assez simple. Souvenez vous, il existe dans Giga Wing 2 un compteur de médaille (dont j’avais déjà parlé dans le big test de Giga Wing 2) qui sert de multiplicateur de score. Et bien au début de la partie, ce compteur est à 0, ce qui fait que la destruction d’un ennemi ne rapporte aucun point! D’ailleurs tout ce qu’on peut faire ne rapporte aucun point!

Et forcément, les mathématiques sont intraitables à ce sujet : points de destruction x 0 = 0

Du coup, pour atteindre ce score de 0 point, il n’y a pas vraiment de restriction, tous les coups sont permis tant que ce compteur reste à 0, donc tant qu’on ne ramasse aucune médaille.

Ensuite, il "suffit" de finir le jeu sans utiliser de continue (prendre un continue donne 1 point). Il "suffit" donc d’esquiver les tirs ennemis et survivre aux boss sans les tuer. Mais on peut tuer des ennemis, et même utiliser des bombes ou des boucliers.

Le seul (petit) truc c’est que plus on tue d’ennemis, plus il y aura de médailles à l’écran, et plus on risquera d’en ramasser une en esquivant les (nombreux) tirs mortels. L’utilisation du bouclier est d’ailleurs particulièrement dangereuse à ce niveau là.

Simple comme bonjour, non? Allez, à vos manettes! ;)

Sinon, si ça n’est pas votre truc de ne pas faire de point, voici au total opposé une version avec beaucoup beaucoup beaucoup de points :p

Décoration de geek – le niveau supérieur du papercraft

C’est vrai, il y en avait déjà une dreamcast dans la série de papercraft que j’avais présentée ici. Mais celle que je vous propose aujourd’hui est d’un tout autre niveau.

Plus fidèle, plus détaillée et avec tous ses accessoires, il semblerait que pour aller plus loin, il faille tout simplement en faire une vraie!

Dreamcast

Dreamcast - accessoires

À télécharger directement chez Sega en haute qualité

Et après quelques minutes (ou plus!) de découpage, de pliage et de collage vous aurez la plus classe de toutes les décorations de bureau :)

[arrivage] Under Defeat HD & [prototype]

Deux jeux à pas cher achetés au détour d’un Auchan. À pas cher du tout d’ailleurs car malgré le port d’une étiquette "10€" sur chacun des jeux, ils entraient dans le cadre d’une offre "1 acheté, 1 gratuit".

Du coup, ça fait 5€ le jeu, ce qui est assez raisonnable, il faut bien le reconnaître. Après, il faut être honnête, [prototype] ne vaut probablement pas plus que ça aujourd’hui.

Mais commençons par le début avec Under Defeat HD Deluxe Edition sur XBox 360, qui, comme son nom l’indique, est l’édition deluxe de la version HD d’Under Defeat, un (bon) petit shoot them up initialement sorti sur NAOMI (en 2005) et sur Dreamcast (en 2006) développé par G. Rev

Under defeat HD
Bon, de toute façon, l’édition deluxe, c’est la seule édition disponible en Europe, donc ça n’est pas incroyablement exceptionnel de tomber dessus non plus.

Mais cette version deluxe n’est pas pour autant une simple version standard renommée.

En plus du jeu dans sa dernière version (enfin, ce n’est plus la dernière vu que des patches sont sortis depuis), on a le droit au DLC du nouvel hélico (enfin, ce n’est plus un nouvel hélico maintenant vu que un nouveau DLC est sorti depuis), au CD de l’OST du mode new order, d’un digital artbook, et à ’un petit mot de Hiroyuki Maruyama, boss de G.rev.

Pour ce qui est du jeu en lui même, on trouve sur le disque le jeu original ainsi la version HD-ifiée.

Pour le reste, difficile d’expliquer en quelques lignes le principe du jeu en détail. On a affaire à un shoot them up vertical dans lequel on pilote un hélicoptère qui a (notamment) la possibilité d’effectuer une rotation de 45° vers la gauche et la droite avec l’hélicoptère. Du coup, on peut tirer (presque) partout et ça tombe bien car les ennemis arrivent de (presque) partout!

Bref, un bon petit jeu à pas cher. Que du bonheur si on aime le genre.

Le second jeu de cet arrivage, c’est [prototype], un jeu développé par Radical Entertainment (connu pour.. ben rien en fait) et édité par Activision (connu pour plein de trucs mais les Call of Duty et les Guitar Hero ont été plutôt rentables ces dernières années).

[prototype]

[prototype] est sorti en 2009. Il m’avait pas mal tenté à l’époque de sa sortie mais il est toujours difficile pour moi (impossible?) de payer plein tarif un jeu exclusivement solo. Du coup, il est passé sur liste d’attente et a été enseveli sous tout un tas d’autres jeux. Finalement, je l’ai acheté hier et s’il va avoir un peu vieilli, il devrait avoir conservé son aspect sympathique qui consiste globalement à tout péter!

[prototype] est souvent rangé dans la case de jeu d’action-aventure, ce qui en général veut dire qu’on ne sait pas trop où le mettre.

Au final, il fait partie de ces jeux qui pullulent depuis l’avènement de la 3D, ces jeux portés par une histoire et où on fait un peu de tout. Bref, on se balade dans un monde ouvert (ou presque) et on joue à tout péter, sauf quand on se sent obligé de suivre l’histoire (et là, on doit tout péter quand même). Et forcément, quand on dirige un bonhomme qui, bien que déjà honteusement fort, peut transformer des parties de son corps en armes (de destruction massive), ça ne peut que donner envie!

Comparé à l’époque à INfamous sorti au même moment, les jeux faisaient en effet figure de jumeaux au cours de leur campagne de promotion. Plus varié et original qu’INfamous sur le papier, nous verrons si le gameplay de [prototype] est aussi solide que l’était celui d’INfamous.  Et surtout plus fun car quand j’y repense, je n’ai jamais fini INfamous… Non pas qu’il était mauvais; mais au milieu de la masse de jeux à laquelle j’ai été confronté, il n’ a pas su résister.

Gageons qu’absorber l’ADN des gens et fracasser des tanks à coups de poings (enfin, si on peut encore appeler ça des poings!) apportera ce petit grain de folie qui m’a manqué dans INfamous!

[good old game] Enduro Racer sur Master System

Un petit arrivage récent : Enduro Racer sur Sega Master System. Et du coup, ça lance une nouvelle rubrique sur le blog (est-ce bien raisonnable avec le peu de temps dont je dispose…) : Good Old Game.

Dans cette rubrique, je parlerai de ces jeux cultes qui ont jalonné mon parcours de joueur. Un peu d’info, un peu d’histoire et quelques souvenirs, c’est grosso modo ce qu’on trouvera ici. Et nous commencerons donc avec Enduro Racer sur Master System.

Enduro Racer - SMS

Enduro Racer – le jeu

J’avais ce jeu quand j’étais petit et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on l’a retourné dans tous les sens avec mes frères. Il ne faut qu’une quinzaine de minutes pour faire le tour du jeu (finir les 10 courses) donc autant dire qu’il valait que le jeu soit de qualité s’il ne voulait pas être la source de frustration des 4 à 6 prochains mois! Car à l’époque, on n’achetait pas un jeu toutes les semaines, sans parler de la quantité de sorties qui était bien moindre que ce à quoi on a droit aujourd’hui.

Enduro Racer - Start

À l’époque, Enduro Racer sur Master System était un jeu de course de moto en 3D isométrique au visuel plus que sympathique. En bon jeu typé arcade, il demandait du temps pour le maîtriser parfaitement mais une fois que c’était fait, il ne fallait guerre plus de 15 minutes pour le terminer.

Dans l’ancien temps, une telle durée de vie était acceptable pour peu qu’on ne finisse pas le jeu au premier run et surtout que la replay value soit au rendez-vous. Du coup, de 15 minutes, on passait à des heures et des heures de jeu. Et Enduro Racer remplissait parfaitement ce contrat.

Lire la suite

C’est reparti pour un tour!

Et bien! Si je ne compte pas le reblog concernant l’abandon de l’occident par Cave de la semaine dernière, je n’ai rien posté ici depuis le 10 décembre!!! Quasiment 2 mois!

Il faut dire qu’entre le bouleversement (et c’est rien de le dire!) lié à l’arrivée de la petite Clémentine et l’enchainement de l’anniversaire de la presque grande Amélie, de Noël, du nouvel an (Bonne année!), de la reprise de l’école et du boulot, des différentes visites de la famille et enfin du nouvel an chinois (新年快乐!), ces deux derniers mois ont été plutôt chargés! Et ce n’est pas parce qu’on attaque le mois de février que ça va être la fête du temps libre!

Mais quand même, je vais faire en sorte de revenir poster ici plus souvent. Une sorte de bonne résolution en fait! Et pour commencer, je vais essayer de faire d’ici pas trop longtemps des petits retours sur

  • le Nike+ Fuelband S.E. : un joujou qu’il est bien
  • Sleeping Dogs : un jeu qu’il est bien (et beaucoup moins chiant qu’un GTA selon moi)
  • le WD TV live de chez Western Digital : un lecteur qu’il est bien
  • quelques BD (qu’elles sont bien!)
  • quelques films qui valent le détour (ou pour lesquels il vaut mieux faire un détour!)
  • mes dernières emplettes (et il y a pas mal de trucs en retard! :o )

Bigre! En fait, ça en fait des trucs sur cette liste! Il va vraiment falloir s’y mettre!

freakazoid

To all CAVE WORLD supporters

TomTom:

Damned! Tout ça ne présage rien de bon pour les fans de jeux CAVE résidant en occident!

Originally posted on CAVE WORLD Official Blog:

Hello this is Masa-King from CAVE WORLD.

I know I haven’t updated the blog for long period of time.

I can sense that some of you guys were wondering where I was…

I have important announcements to make today.

1.

As I mentioned on twitter, CAVE World (EN) will be shut down on February 28, 2014.

I appreciate all your support and following CAVE World (EN) on Twitter.

The latest information will be made by cavegames on twitter in Japanese.

2.

Due to the decreased opportunity to release news on the blog, CAVE WORLD blog will be closed on February 28.

The latest information will be updated on production blog (blog by promotion staff) in Japanese.

I apologize for the inconvenience and thank you for your many years of support.

Voir l'original

Un déjeuner partiellement désaturé

Juste un petit post pour montrer le résultat d’un petit boulot de désaturation partielle sur une des photos de la statuette Lunch Zoukei Tenkaichi Budokai 2. L’idée de départ était surtout de faire un peu joujou avec The GIMP donc j’ai fait avec une photo que j’avais sous la main et je suis plutôt satisfait du rendu final.
Lunch - désaturée

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 54 followers

%d bloggers like this: