[arrivage] Retour de brocante : Astro Shooter et Cringer

Au début du mois de septembre, au détour d’un vide grenier, j’ai trouvé une pépite que je cherchais depuis un moment : l’Astro Shooter de Tomy!

Astro Shooter - Box

Ce flipper de table n’est pas si rare que ça, mais il est souvent hors de prix. Et par ailleurs, il faut savoir qu’il existe 3 versions différentes de ce flipper. Si les différences sont avant tout cosmétiques (l’image sur le fronton essentiellement) mais les 3 modèles différent également sur la façon dont on lance une partie et (surtout) au niveau des musiques et des bruitages. Celui que je cherchais – et celui que j’ai trouvé – est le meilleur des 3 (évidemment) et celui que j’avais quand j’étais petit (enfin, celui que mon grand frère avait).

Astro Shooter

Je n’ai pas vraiment de mérite puisque c’est un exposant présent chaque année qui l’a trouvé pour moi, suite à nos discussions des années précédentes! Comme quoi on rencontre parfois des vendeurs sympa en brocante!

Bien que présentant des traces d’usure normale, l’Astro Shooter m’a été vendu avec sa boîte (!!!) dans un état épatant pour l’âge de ce bout de carton! Je suis toujours épaté de trouver ce genre de vieilleries avec leur boite dans un état pareil… Pour ma part, je ne peux m’empêcher d’imaginer la tête qu’auraient fait mes parents si nous leur avions soumis l’idée de garder les boîtes de nos jouets!

Quoiqu’il en soit, le flipper est fonctionnel et avec ma grande fille, on s’est vraiment bien amusé! On s’est même éclaté en fait! Et c’est bien là l’essentiel, même si, malheureusement, il manque les pieds arrière de l’engin. Rien de dramatique en soit, il sera facile de bricoler un truc de la bonne taille une fois les mesures récupérées.

DSC_0066

Avec ce petit bijou qu’est l’Astro Shooter, j’ai aussi fait acquisition de Cringer, le tigre de combat de Musclor, avec sa belle armure rouge. J’en ai profité pour récupérer l’épée du pouvoir de Musclor qui manquait au personnage acheté au même vendeur 2 ans auparavant! Quand je vous disais que le vendeur était sympa!

Voilà un retour de brocante qui a ravi petits et grands à la maison! 🙂

Publicités

Dragon Ball FighterZ prend une dose de super

Pendant mes vacances, il y a eu la gamescom 2017 et Bandai Namco Entertainment en a profité pour lâcher tout un tas d’infos, dont des trailers pour Dragon Ball FighterZ. Dans l’un d’eux, on peut découvrir (avec joie) l’arrivée dans le casting des cyborgs C16, C17 et C18. Comme tous les personnages déjà présentés, les trois androïdes sont modélisés de façon remarquable. Que ce soit leur look ou leurs attaques, on retrouve bien les personnages que l’on a connu et aimé dans le manga ou le dessin animé.

La dernière partie du trailer donne d’ailleurs quelques infos sur un mode story dans lequel on semble affronter des versions zombies (ou possédées) de nos héros préférés… avant d’enchaîner avec l’apparition de Sangoku et Vegeta en version SSGSS (ou SS blue), présentés comme des personnages déblocables (et qu’on pourra débloquer plus tôt en précommandant le jeu)

Et là, on est moins content. On a même presque peurMerde, des SSGSS! Je sais bien que Freezer avait déjà montré une attaque spéciale qui le transforme en version Gold, mais à part ça, tout le reste du jeu restait du pur DBZ! Quel dommage d’avoir cédé à la pression en intégrant ces 2 personnages… Il y a pourtant assez de combattants dans DBZ pour rester dans cette série! J’espère qu’on ne va pas se retrouver avec trop de persos à la con tirés de Dragon Ball Super… Le commando Ginyu, Zarbon, Doria, Ten Shin Han, Tortue Géniale, Yamcha, Nail, Nappa, Dabla et j’en passe! En plus, les films ont aussi leur lot de méchants qui ont de la gueule avec Cooler, Metal Cooler, Bojack et sa clique, Broly ou même Slug… Et si on part fouiller dans la première partie avant que le Z ne soit collé au titre de l’animé, on peut ressortir même Tao Paï Paï, Yajirobé, Diableman ou le Ninja Violet (bon, pour ceux là, je déconne un peu mais franchement, mettez le Ninja Violet avec ses techniques spéciales et j’annonce dans la seconde que ce jeu est mon jeu de l’année!).

Bref, il y a de quoi faire niveau personnages alors ce serait bien de ne pas trop se disperser (et éviter d’aller chercher des saloperies n’importe où!)

La fin de la vidéo nous montre qu’on pourra dépenser plein d’argent pour acquérir une super version collector contenant une jolie figurine de Son Goku (présenté un peu abusivement comme un diorama) d’un peu moins de 20 centimètres, un steelbook et des cartes (collector évidemment). Le tout devrait coûter 150 ou 200€, ce qui est assez cher compte tenu du fait que la figurine seule se vend dans les 75€-80€ (dans une version un peu différente au niveau de la peinture), mais bon, il paraît que quand on aime on ne compte pas.

Dans l’autre trailer, on peut voir Sangoku SSGSS et Vegeta SSGSS se foutre sur la gueule et défoncer la gueule de leurs petits camarades et il faut reconnaître que même si je n’aime pas ces personnages, c’est quand même bien fait!

Dragon Ball FighterZ est toujours prévu sur PC, PS4 et Xbox One (et pas sur Switch), et la sortie est toujours prévu en février 2018.

Retour de vacances

De retour et déjà en retard!

3 semaines de coupure, dont un peu plus de 2 loin de la maison avec zéro internet, zéro jeu vidéo et même zéro télé! Seulement du soleil, du temps et des activités en famille. Je vous le conseille, ça fait vraiment un bien fou!

soleil

Un anniversaire, deux rentrées (plus la mienne) et quelques imprévus plus tard, j’ai pu attaquer les trucs en souffrance et me revoilà opérationnel! Enfin, presque. Je vais essayer de l’être complètement d’ici le BGS 2017 (qui soit dit en passant aura lieu le 23 et 24 septembre de cette année), mais que je vois que j’ai des trucs qui datent de Noël qui attendent d’être finalisés, je me dis que ça va être difficile! 😛

Android 7.1.1 pour XPeria Z5 Compact : un bien bel échec critique

Il y a quelques temps, un peu avant le 14 juillet de cette année, une mise à jour a été mise à disposition par Sony pour passer mon XPeria Z5 Compact en Android 7.1.1. Sans me méfier, j’ai fait cette mise à jour… Et ensuite, j’ai été vulgaire. Beaucoup. Très. À un point qui n’est pas racontable…

Parce que dans le monde des mises à jour, il existe 3 groupes. Le groupe de celles où tout se passe bien, le groupe de celles où il y a des soucis et le groupe de celles qui ne s’installent pas. Et puis il y a cette mise à jour là…

sony XPeria Z5 Compact

Pour le coup, à l’installation, tout s’est bien passé et le téléphone a redémarré correctement après une classique séquence d’optimisation des applications. Sauf que en vrai, tout ça, c’était de la merde! La mise à jour s’est bien installée c’est vrai, mais le problème c’est qu’elle a quasiment rendu mon téléphone aussi utilisable qu’une brique!!! Et encore, le poids d’une brique ouvre plus de possibilités!

Chaque action prenait de longues secondes, voire des minutes à être réalisée… En fait, c’est encore pire (bien bien bien pire) que l’expérience qu’on peut avoir avec un iPad 2 sous une version moderne d’iOS!

Lenteurs quelque que soit l’action demandée, réactivité de l’écran en berne et régulièrement, comme à chaque retour sur l’écran d’accueil, l’ensemble des éléments d’interface étaient rechargés… Un véritable calvaire à l’usage… Répondre à un SMS? Pénible. Consulter ses mails? Insupportable! Prendre une photo? Impensable! Répondre à un appel? Impossible!

Et bien évidemment, avec une telle activité, la batterie se vidait à vitesse grand V! (et le téléphone chauffait pas mal aussi…)

Que du bonheur!

Tout simplement du grand art. À croire que tout a été pensé pour rendre le téléphone inutilisable tout en pouvant dire que techniquement, il fonctionne…

Franchement, pendant les quelques jours que ça a duré, j’ai vraiment dû lutter contre une très (très très très) forte envie de balancer mon téléphone par la fenêtre (ou contre un mur)

brique

Attention : ceci est une brique. Ne pas confondre avec un téléphone.

Le plus « marrant » quand on fouille sur internet, c’est qu’on s’aperçoit que les gens se plaignent un peu partout dans le monde de la « qualité » discutable de cette mise à jour et que les premiers messages remontent au mois d’avril!!! Et malgré ça, et malgré un déploiement progressif dans le monde de cette mise à jour, Sony a continué tranquillement comme si de rien n’était!

Android Nougat - 7.1.1

La solution pour régler tout ce bazar? Vous avez 3 possibilités.

  1. Tout réinstaller via un outil tiers pour faire une installation propre qui supprimera et nettoiera votre téléphone avant d’appliquer la mise à jour
  2. Faire un downgrade et réinstaller une deuxième fois la mise
  3. Désactiver complètement l’application Movie Creator et/ou Dropbox (et prier pour que ça suffise)

Pour ma part, le point 3 a suffit à remettre mon téléphone en état de marche. Heureusement qu’Internet est là parce que jamais je n’aurais eu l’idée d’aller désactiver cette appli (que je n’ai pas dû lancer une seule fois depuis que je possède ce téléphone!) pour « réparer » un tel dysfonctionnement!

En tout cas tout ça m’inspire 2 réflexions :

  • comment cette mise à jour a-t-elle été qualifiée par Sony?
  • quelle sera la marque de mon prochain téléphone? (parce que ça donne vraiment envie de changer!)

En tout cas, si vous rencontrez cette situation avec votre téléphone lors de son passage à Android 7.1.1., vous saurez quoi faire 😉

Defective by design

Parce qu’on ne peut pas acheter tous les jours de nouveaux jouets, j’ai acheté il y a peu un lave linge (si, si, je vous jure, c’est très pratique pour avoir des fringues propres, ce qui est au demeurant plutôt agréable) qui fait aussi sèche linge. Cet achat ne remonte pas à très loin puisqu’il a eu lieu à la fin du mois de novembre de l’année dernière.

machine à laverPourquoi je vous parle de ça? Et bien parce que depuis quelques jours, figurez-vous que le sèche linge ne fonctionne plus! Il se lance, il fait quelques tours et il s’arrête tout content de lui comme si tout allait bien (le petit con!), et tout ça sans message d’erreur (sinon, ça ne serait pas drôle). Bon, je sais, ce n’est pas hyper passionnant, mais c’est pour donner un peu de contexte à mon coup de gueule.

Le dépanneur est donc passé hier midi et il a « joué » avec la machine pendant une bonne heure et demie. Tout ça pour un verdict sans appel : un fil qui relie une sonde au reste de la machine est coupé! Et pourquoi donc est-il coupé ce fil? Et bien tout simplement parce que quelqu’un s’est dit que c’était une bonne idée d’accrocher ce fil via un serre câble (extrêmement serré qui plus est) sur le tambour de la machine… Sauf que si vous avez déjà vu une machine à laver, vous savez qu’un tambour de machine, ça bouge!!! Et pas qu’un peu. Apparemment les gars qui ont conçu ce lave linge avaient sauté cette partie du cours…

Bref, ça tire sur le fil, qui est super serré par le serre câble, et qui n’a pas de mou ni d’un côté ni de l’autre… Et au bout d’un moment, crac! (ou couic, c’est comme vous voulez)

Bien joué les gars! Ça c’est du bon design robuste fait pour durer!

Bon, c’est réparé, ça n’a pas mis trop longtemps et ça n’a rien coûté mais quand même, en même pas un an la machine est H.S.!!! À ce niveau là, ce n’est même plus de l’obsolescence programmée, c’est limite de l’autodestruction! Bientôt ça ne marchera même pas en le sortant de la boîte! Si je ne prenais pas sur moi, je m’énerverais tiens! Allez, je retourne jouer à Mario Kart 8 DX, ça me détendra 😉

[arrivage] Nintendo Switch : le déclic du changement

Bon, ben voilà…

Nintendo Switch

Il n’y a plus qu’à faire joujou maintenant!

Gears of War 2 – Horde resurrection

Gears of War 2

Le week-end dernier, le multijoueur en ligne était gratuit sur le XBox Live, j’en ai donc profité pour refaire quelques vagues de la bonne vieille horde de Gears of War 2. La vraie horde de l’ancien temps, avant qu’on n’y ajoute de la construction et des classes. De la horde bien basique où on ne doit rien faire d’autre que survivre… Et tuer tout ce qui bouge!

Et bon sang ce que c’était bon! Râââââââââh!

Brutale, sans fioriture, la horde made in « c’était mieux avant » envoie du lourd et tout de suite. C’est vrai qu’on perd les vagues de boss introduites à partir de la version 2.0, mais la grande variété des ennemis rattrape finalement assez vite le coup!

Et d’ailleurs parlons-en des ennemis. Car si la horde à l’ancienne m’avait manqué, un paquet de ces affreuses bestioles m’avait manqué au moins autant si ce n’est plus!

SireLes maulers, les bouchers, les tickers, les flamers, les chevaux, les Kantus… Et Jean-Paul! Comme j’ai souffert de ton absence Jean-Paul! Mais pourquoi toutes ces merveilles ont elles été laissées sur le bord de la route?

Elles s’accordaient pourtant tellement bien avec leurs amis les grinders, boomers et tous les autres horribles locusts qui peupl(ai)ent les sous sols de Sera! C’était quelque chose quand même tous ces combattants aux styles si différents qui rivalisaient d’ingéniosité pour nous mettre à mort (et qui parfois fonçaient juste dans le tas en groupe profitant honteusement du surnombre!)

beast riderComme les robots de l’épisode 4 paraissent insipides à côté de tous ces affreux trésors! Sans parler du bonheur de pouvoir ramasser des armes sur ses ennemis quand on est à court de munitions sans craindre de passer 5 ou 6 vagues avec une arme à la con pour autant! Et puisqu’on parle de bonheur, celui que procure les armes lourdes disséminées sur la map n’est pas mal non plus. Plus violentes, on ne les laisse pas tomber à la première secousse et on peut réduire littéralement en bouillie un paquet de monstres avec ces engins. Essayez donc d’imaginer la joie de la pluie de feu qui suit un tir de mortier bien placé qui décime une dizaine de vilains pas beaux! Par contre il faudra vite perdre le réflexe de vouloir courir avec une sulfateuse à la main! Dans Gears of War 4, on peut, mais ici, c’est niet!

MaulerAprès il faut être honnête : visuellement, c’est nettement moins flamboyant que ce qu’on peut voir dans Gears of War 4, notamment pour ce qui est de certaines textures qui sont assez moyennes.

C’est d’ailleurs étonnant car je n’ai pas du tout eu cette impression quand j’ai rejoué à la campagne du premier Gears of War l’année dernière… Peut être le mode horde est-il un peu en dessous graphiquement du mode solo?

Quoiqu’il en soit, le jeu est loin (très loin!) de rendre aveugle et ce qui choque le plus, ce sont les différences au niveau du HUD, dont certains éléments sont beaucoup plus gros que dans le 4ème opus. La direction artistique est par contre plus inspirée, et je ne parle même pas du charisme dégagé par les personnages qui est à des années lumière de celui qui peine à émaner de la « relève » dont on prend le contrôle dans Gears of War 4! Bref, vous l’avez compris, ce plongeon dans le passé était particulièrement rafraichissant!

Fun, intense, immédiat et (assez) beau, cette session était tout simplement un pur shoot de concentré de bonheur et j’ai hâte de remettre ça dès que l’occasion se présentera! Et en étant plus nombreux cette fois!

kantus

%d blogueurs aiment cette page :