[arrivage] Batman Aventures – Batman Day

Samedi dernier (le 17), c’était le Batman Day. Si, si, ça existe. Et puis il y a une journée pour tout et n’importe quoi, alors pourquoi pas pour Batman, hein?

Bref, c’était le Batman Day et pour l’occasion Urban Comics (puisque ce sont eux qui font du Batman & Co chez nous) offrait à qui le demandait un numéro spécial de Batman contenant un épisode entier de Batman Aventures (pour peu qu’on trouve une librairie partenaire et qu’ils en aient encore en stock).

Batman aventures - Batman Day

Batman Aventures, c’est une série qui reprend le design de la série animé des années 90, et là, on a eu le droit à l’épisode 3, intitulé « Le Joker crève l’écran« , qui tient plus du fascicule que de la BD au sens où on l’entend d’habitude. En même temps à ce prix là (= gratos), on n’allait pas repartir avec une intégrale de 300 pages avec reliure, faut pas déconner!

Le tout fait quelques dizaines de pages, et si l’histoire est un peu rapide, voire expéditive, ça reste sympathique à lire. Reste que le style de dessin marche bien mieux en animé qu’en « simple » BD.

Batman aventures - inside
Histoire de râler, on pourra reprocher les marges un peu larges mais c’est vraiment pour pinailler (et puis c’est toujours mieux que les images coupées pour cause de marges réduites au minimum qu’on voit parfois…).

Quoiqu’il en soit, l’initiative était sympathique et on aimerait voir ça plus souvent.

Du coup vous vous demandez surement pourquoi j’en parle après coup (tout en pestant que ça ne sert à rien). Je répondrais que c’est pas faux mais surtout qu’à la base, j’avais prévu d’en parler AVANT l’échéance. Mais une méchante grippe m’a cloué au lit une semaine pleine… Oui, oui, mi septembre…

Et c’est d’autant plus dommage que la communication semble avoir été un peu légère à ce sujet, j’en veux pour preuve la réaction que j’ai eu en demandant le mien en boutique : en plein milieu de l’après midi, j’étais le premier à en faire la demande (et accessoirement les bd à distribuer étaient encore rangées dans le stock!)

En tout cas vous êtes prévenus pour l’année prochaine et vous saurez qu’à la même période, il vous faudra guetter l’ombre de l’homme chauve-souris. Ah, et le Batman Day n’est pas à une date fixe; par exemple l’année dernière, c’était le 26 septembre😉

[arrivage] Predator

Bon, ben voilà, les vacances sont finies, les affaires sont rangées, le boulot a repris, les mails sont dépilés, les trucs urgents ont été traités et maintenant je peux poster un petit truc ici🙂

Et pour cette reprise, je vais vous présenter un nouvel arrivage très sympathique. Voici donc le masque du Predator🙂

Bon, je sais, le masque de Terminator n’est pas arrivé depuis bien longtemps qu’en voilà déjà un autre. Et en plus, cette fois encore il s’agit du faciès d’un vilain pas beau d’un film avec Arnold Schwarzenegger! Mais je fais ce que je veux et puis c’est tout🙂

Predator Mask

Contrairement au masque précédent qui respirait la solidité (utilisation paintball oblige), on est ici face à un masque de déguisement beaucoup plus classique comme le masque de X-Or qu’on a pu avoir quand on était gamin. Cela n’empêche pourtant pas le rendu d’être très bon, d’ailleurs il est même excellent et les détails sont chiadés.

Et malgré sa construction plutôt fragile, il a très bien survécu au voyage depuis la Chine en enveloppe à bulle, probablement grâce à l’épais bloc de polystyrène posé derrière le masque.

Predator Mask - emballé

De plus, les pics qui se dressent tout autour du masque ne sont pas montés pour la livraison, ce qui parait être une décision très raisonnable pour une question de survie de l’ensemble. Et comme ils sont très faciles à clipser dans les trous qui sont en bordure du masque, on ne va pas s’en plaindre!

Predator Mask - picots

Quant au prix d’une « bêtise » pareille, il était ridicule. À peine 2,50€ livraison incluse! Ça aurait presque été un crime de ne pas le prendre! Surtout quand on voit la qualité du rendu et le niveau de détails. Les inscriptions sur le masque et les différentes marques sont vraiment bien faites, de même que l’aspect général qui ne fait ni cheap, ni plastoc.

Comme pour le précédent masque, les enfants ont sauté au plafond (et c’est rien de le dire!) quand je leur ai sauté dessus avec ça sur le visage. Et comme la dernière fois, la seconde d’après elles suppliaient pour pouvoir le porter!🙂

De par son côté plus fragile ce masque deviendra surement un chouette ornement mural dès que je lui trouverai une place adéquate (et je pensais que dans le salon, ce serait non, mais je l’ai accroché au mur un jour où j’ai fait de la place sur la table où il était posé et je l’ai oublié. Du coup il y ait toujours!😀 )

Predatom

Sega Saturn – 20 ans après

La Sega Saturn, quand elle est sortie, c’était la console du futur, celle qui allait permettre à Sega de repasser devant Nintendo, comme à la belle époque de la sortie de la megadrive. Après des années illisibles où le 32X avait télescopé le Mega-CD, Sega arrêtait enfin les « conneries » et repartait sur des bases saines… Sauf que quelque part en route, le plan a foiré pour tout un tas de raisons et la difficulté de programmation de la Saturn n’en est surement pas la dernière. Échec commercial plus architecture atypique, il n’est donc pas étonnant qu’aujourd’hui encore cette console soit mal connue (et donc aussi mal émulée). En ce sens la vidéo ci-dessous est une véritable pépite.

Elle est un peu longue, elle est en anglais, mais elle vaut vraiment le coup de prendre quelques minutes pour la regarder.

Dans cette vidéo, Dr Abrasive nous explique comment au cours de ces dernières années il a lentement mais surement remonté le fil du fonctionnement de la Saturn en plongeant littéralement au cœur de ses entrailles.

Et si l’objectif final fait rêver – la création d’une carte qui permettrait de se passer de lecteur CD et lire des jeux (ou autre chose) depuis un périphérique USB – le « périple » qui a permis d’en arriver là est presque plus passionnant. Un véritable travail de fourmi qui prend des allures de chantier pharaonique quand on regarde le chemin parcouru et l’énormité de ce qui a été réalisé. Pour résumer, c’est du lourd et c’est tellement bien expliqué que ça a (presque) l’air facile!

Une vidéo qui transpire la passion et l’expertise. qui pourrait sembler être le travail d’un seul homme (ce qui n’est pas complètement faux) mais qui montre aussi toute la beauté du partage communautaire dans le cadre de ce genre de projets complètement fous.

Quand on pense que c’était juste pour s’amuser à jouer avec un peu de musique…🙂

[arrivage] Terminator

Sans raison particulière et uniquement parce que l’occasion s’est présentée et que j’en avais envie, j’ai fait l’acquisition d’un masque ressemblant fortement à la tête d’un T-800 (comme dans Terminator quoi)

Terminator - mask

Le rendu est très bon et les détails sont d’un niveau très acceptable, surtout quand on pense au prix que je l’ai payé!

En effet, il m’a coûté à peine une quinzaine d’euro sur aliexpress et il est arrivé en excellent état puisque très bien emballé🙂

Bon après forcément, comme toujours avec aliexpress, ça met un peu longtemps à arriver; et il vaut mieux ne pas être pressé…

emballé
emballé 2

À la base, c’est censé être un masque de paint ball (et ça fait surement bien le job en tant que tel) mais moi je l’ai acheté pour uniquement pour jouer😛

Les enfants sont d’ailleurs presque aussi fans que moi et si la petite dernière ne fait pas la fière quand je le porte, elle n’est pas la dernière à vouloir le mettre sur sa tête!

Alors bien sûr, vous avez remarqué que ce masque est noir, ce qui n’est pas vraiment la couleur qu’on attend pour un T-800. Et bien en fait il n’est pas noir du tout, il est « silver black« . Une version grise existe d’ailleurs (ainsi qu’une vraie version noire) mais j’ai choisi de prendre la silver black parce que la version grise semblait avoir un rendu très cheap sur les photos. Le silver black est néanmoins beaucoup plus foncé que sur les photos. Petite déception à ce niveau là donc mais tout ça n’empêche pas de s’amuser et on n’a qu’à se dire que le squelette a été noirci par le feu!😉

Terminator - masked
TATATATATA…

[compte rendu] Retour sur l’E3 2016

L’édition 2016 de l’E3 s’est terminée il y a quelques temps déjà et pour la première année je ne l’ai pas suivi pendant qu’il se déroulait – enfin, la première fois depuis qu’on est esclave d’internet. Avant, je le suivais avec un décalage raisonnable en dévorant le Consoles+ du mois suivant🙂.

Il faut dire que ces derniers temps, les jeux qui sortent ou qui sont annoncés ne font pas rêver, et ceux qui m’enthousiasmaient un peu (ou beaucoup) me déçoivent pas mal (The Division et Starwars Battlefront, c’est en priorité à vous que je pense!)

De plus les différentes rumeurs très axées sur la V.R. et des versions 1.5 des consoles existantes étaient loin de m’emmener au pays des licornes… Et comme en plus j’étais en vacances à cette période là (et que je m’amusais à sécher mon sous sol suite aux « petites » inondations…), je dois avouer que je n’y ai pas pensé plus que ça. Et puis finalement, en regardant ce qui s’y était passé, il faut avouer que les jeux ont été bien plus à l’honneur que le matériel et certaines choses ont piqué ma curiosité, voire mon intérêt. Et chose agréable s’il en est, énormément des jeux présentés sortent bientôt (fin 2016 ou début 2017). Et ça, mine de rien, par rapport à des trucs improbables en target renderer, ça change (et ça fait plaisir!)

Bref, j’avais prévu de ne pas en parler, et au final je vais en faire une tartine comme pas possible et je rends ma copie à la bourre… Revoilà un compte rendu de l’E3 à ma sauce quoi😉

Lire la suite

TomTom’s Lair a 10 ans!

anniversaire 10 ans

Ça paraît fou mais TomTom’s Lair fête ses 10 ans aujourd’hui! À l’époque où j’ai commencé, la XBox 360 venait tout juste de sortir (et il allait se passé presque 6 mois avant que je ne craque pour elle) et finalement la console du moment était encore pour beaucoup la PS2. D’ailleurs pas mal de jeux du lancement sentaient la version HD du jeu PS2 sorti en même temps.

Si l’adresse du site n’a pas toujours été la même, elle est maintenant stabilisée depuis un moment. En effet, après avoir testé de (très) nombreuses solutions techniques et logicielles, TomTom’s Lair a finalement (et définitivement) trouvé sa place sur wordpress.com en janvier 2008, soit après un peu plus de 18 mois de bidouilles et de tests divers et variés.

10 ans donc. 10 ans pendant lesquels il y aura eu toutes sortes d’articles sur ce blog, sur un peu tout et n’importe quoi. Du jeu vidéo, du matos, des séries, des films, des conneries, j’en passe et des meilleurs. Et dans des formats tout aussi divers et variés, du petit post d’à peine une ligne (et encore celui là a une photo!) à l’article titanesque de près de 5000 mots

Le temps disponible (souvent) et la motivation (parfois) a fait subir au rythme de parution le même genre de soubresauts, oscillant entre des périodes où plusieurs articles étaient postés le même jour et des périodes de plusieurs semaines sans aucune publication.

10 ans, c’est un sacré morceau, peut être même un cap, mais ce n’est pas la fin.

Aujourd’hui, mon temps libre se fait rare (depuis un moment… Peut être la naissance de la deuxième?) et du coup les idées d’articles s’entassent et seuls un petit nombre d’entre eux arrive au bout du processus, mais finalement ce n’est pas si grave, mieux vaut aller au bout de quelques uns plutôt que de tous les bâcler.

Est-ce que c’est reparti pour 10 ans? Difficile à dire mais ce qui est sûr, c’est que l’aventure continue… (Go Go Goldorak!!!😀 )

Anniversaire Minions

[critique] Ash vs. Evil Dead

Évidemment, vous connaissez et vous aimez Evil Dead et ses suites, la série de films cultes de Sam Raimi avec l’incomparable Bruce Campbell. Et bien je vais vous parler de son improbable suite sous forme de série télévisée, sortie l’année dernière, soit 23 ans après le dernier épisode de la trilogie (L’armée des ténèbres – 1992) et 34 ans après la sortie du premier film! (Evil Dead – 1981)

Ash Vs. Evil Dead-5

Bon, si vous ne connaissez pas cette série, sachez que vous êtes vraiment passé à côté de quelque chose pendant tout ce temps parce que ces films sont tout simplement des perles dans leur genre. Si le premier accuse un peu son âge et le fait d’avoir été fabriqué en mode débrouille avec des potes et des bouts de ficelle, cela n’enlève pourtant rien à ses qualités. Les suites sont quant à elles bien plus abouties et se regardent sans honte en ces heures de glorification du fond vert. Et comme chacune a son propre style bien à elle, on évite la redite. Bref, Evil Dead, c’est tip top et c’est à voir.

Ash Vs. Evil Dead-6Mais qu’est-ce que ça peut bien raconter? Et bien à la base, c’est l’histoire de cinq jeunes vacanciers (dont Ash, notre héros) qui vont passer quelques jours dans une cabane (délabrée) au fin fond d’une forêt plutôt sinistre. Bon, c’est vrai, ça fait cliché de film d’horreur mais ce n’est pas pour rien que c’est un cliché aujourd’hui!  Suite à la découverte d’un vieil enregistrement d’une incantation magique tiré d’un livre maudit, les forces du mal se réveillent et il va s’en suivre un sacré bordel, particulièrement sanguinolent… Evil Dead, c’est le parangon de la comédie horrifique, le summum du burlesque gore. Punchlines mémorables, armes improbables (une main tronçonneuse!!), monstres horribles et politiquement incorrects… Il n’y a décidément que du bon dans tout ça! Après, forcément, si vous faîtes la moue dès qu’on voit une goutte de sang, ça va être un peu difficile d’aller au bout de tout ça…

Mais assez parlé des films, sinon on y sera encore demain, et attaquons-nous à ce qui nous intéresse aujourd’hui, la toute nouvelle série télé, astucieusement nommée Ash vs. Evil Dead.

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :