[First look] Un petit coup de Splinter

Attention, je ne parle pas du rat des tortues ninjas là! Je parle du nouveau Sam Fisher, Splinter Cell : Double Agent.

Il est sorti la semaine dernière sur XBox 360, donc je l’ai essayé ce week end (notez le « donc » 😉 )

Ce jeu se classe dans la catégorie franchement plutôt joli. Il ne fout pas une grande claque dans la gueule quand on le voit (comme certains pour lesquels on ne peut pour l’instant que baver devant des vidéos…), mais on sent qu’on a bien fait de pas l’acheter sur PS2

A ce propos, la première séquence, où après une petite minute de mise en condition, on a le choix entre sauter en parachute d’un avion et sauter en parachute d’un avion est assez bluffante… Par pour les choix qu’elle offre (sans blague??) mais parce que c’est à ce moment là qu’on se rend compte que ce qu’on regardait depuis un moment tournait avec le moteur du jeu! Un début de jeu alléchant n’est-il pas?

Niveau commandes, je dois dire que le petit Sam répond bien, ce malgré la foultitude de possibilités qu’il a; même si j’ai toujours un peu de mal à coordonner l’utilisation des deux sticks dans certaines circonstances…

Le premier niveau est un peu chaud pour une prise en main, et on est très loin du petit tutorial sympa style « entrainement au parcours du combattant » dont on avait (peut être l’habitude) selon l’épisode sur lequel on s’était arrêté…

Une fois terminée cette petite mise en bouche polaire (c’est parce que c’est un niveau dans la neige), on se retrouve en prison, et le jeu commence vraiment, le Double Agent j’entends. Le premier niveau n’étant en effet qu’une sorte de fin d’ancienne mission, comme il est coutume d’en voir dans les films de James Bond…

Là, on retrouve les mécanismes de Splinter Cell, la jauge de camouflage en moins.

Par contre, on note l’apparition de deux jauges, l’une indiquant la confiance qu’a en nous la NSA, l’autre indiquant la confiance qu’on inspire à l’organisation qu’on doit infiltrer.

Dans l’idée, si je tue un gardien qui me gène, l’organisation va penser du bien de moi. D’un autre côté, la NSA va se dire que je ressemble trop aux gens que j’essaie d’approcher pour qu’ils continuent à me faire confiance. Quand une des jauges arrive à zéro, c’est le game over (en tout cas pour celle de la NSA. Je n’ai pas essayé pour l’autre).

J’aurais peut être préféré que cela ne fasse qu’influencer le déroulement du jeu (à certains moments clefs (plus ou moins ce qu’on appelait des embranchements de scénarii dans le temps… 😉 )), plutôt que d’être aussi radical. En effet, cela donne moins de latitude dans la façon qu’on a de jouer. On ne peut donc pas y aller bourrin et ne pas avoir d’état d’âme. D’un autre côté, cela rend le jeu plus subtil : lorsque la jauge de la NSA est basse, on ne peut pas se permettre de tuer des gens, donc, il faut la jouer infiltration! Pas d’autre choix!

Un bilan plutôt positif, qui me donnerait presqu’envie de l’acheter, chose que je n’ai jamais faite pour un Splinter Cell… Mais bon, pour 70 €, ça demande réflexion quand même… Tout dépend en fait des jeux qu’on a déjà (et d’où on en est dans ces derniers!). Pour ma part, j’ai encore de quoi faire de ce côté là… et en plus comme je n’ai pas (encore) la Xbox 360… 😛

Publicités

Publié le octobre 23, 2006, dans First look, Jeux Vidéo, XBox 360, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Tiens je n’étais pas au courant de cette gestion de double jauge 🙂
    Le seul et unique Splinter Cell que j’ai fais de ma vie sur le Conviction divertissant mais carrément oubliable

    • Conviction m’a bien plu à moi aussi. C’est d’ailleurs pour ça que je n’ai pas trop hésité à prendre Blacklist quand occasion s’est présenté… Dommage qu’il ne fonctionne toujours pas sur mon PC! 😥
      Par contre je ne dirais pas qu’il était oubliable mais plutôt jetable, comme tellement de jeux aujourd’hui…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :