[First look] Jouons un peu à PES 6 en ligne

Hier soir, rendez vous avec un pote pour étrenner le PES 6 que j’ai acheté en pack avec ma XBox 360. En live bien sûr. Avec le casque pour se chambrer en direct et tout et tout.

Après le déballage du jeu (parce que toujours dans son plastique depuis l’achat! :P), je l’insère dans ma console. Là, je suis averti qu’une mise à jour du jeu est disponible (c’est quand même pratique ces notifications automatiques). Je lance donc la mise à jour qui est censée améliorer des choses en rapport avec le jeu en ligne m’a-t-on dit, et une fois que c’est fini, la console redémarre et je peux enfin lancer ce PES 6.

J’ajoute mon futur adversaire à ma liste d’amis et le temps qu’il se connecte et qu’il accepte ma requête, je me dis que je vais lancer un entrainement pour voir un peu comment on joue à ce jeu.

Finalement, j’ai eu à peine le temps de regarder les touches et le voilà connecté. On discute un peu et on se lance dans l’aventure. Aventure est le mot utilisé par Konami pour faire une partie de PES 6 avec un ami quand on est connecté tous les deux. En fait, il faut que l’un des deux crée une partie et que dans un des critères, il choisisse de jouer avec des amis. Une fois passée la validation, le jeu présente un écran spécifiant qu’il recherche des joueurs pour la partie. C’est à ce moment là, et surtout pas avant, que l’on peut inviter son pote à jouer.

Bizarre comme façon de faire… et pas très intuitive surtout…

Enfin, bon, passons. On choisit nos équipes et on se lance dans notre premier match. Barcelone pour moi, Lyon pour lui. Ce match d’ouverture est un peu laborieux, et après deux mi temps et deux prolongations, le match se termine sur un score nul, 0 à 0.

On s’est bien marré à commenter le match en live, mais faut avouer qu’on aurait bien aimé marquer ne serait-ce qu’un but…😦

Du coup, on est passé à la vitesse supérieure en prenant des équipes nationales au lieu des clubs. Pour commencer, un petit Brésil (pour moi) – France (pour lui)

Tout de suite, je sens que le jeu des Brésiliens me convient mieux. Bien plus vif, plus aérien, plus offensif. Après 90 minutes de jeu, les statistiques (12 tirs dont 4 cadrés contre un truc du genre 4 tirs dont 1 cadré) et le score sont sans appel (1 – 0) et me donnent la victoire! Le gardien n’a rien pu faire contre mon superbe shoot et le but qui s’en suit est tout simplement magnifique… (ou alors peut être n’est ce seulement que parce que c’est le mien… :D).

En passant, il est étonnant que sur ces deux premiers matches, je n’ai pas pris de carton… D’habitude, dans un jeu de foot, mes tacles sont très rapidement sanctionnés par l’homme en noir…😳

Là dessus, on remet ça (comme dirait Thierry Henry! ;)) en faisant la revanche. Et là, on assiste tout simplement à l’explosion de mon talent!! 8) Un match splendide, digne des plus grandes compétitions, et qui voit ma victoire sur un score de 3 à 0. Ce match était tout simplement énorme, comme nos commentaires en direct (en direct live même!!!). Les buts étaient travaillés et construits collectivement, et ça, y a pas à dire, c’est la classe! 8)

Et en plus, toujours pas de cartons dans ce match! Ah, non, on m’indique que je m’en suis pris un à la cinquième minute de jeu…😀

Enfin, il est minuit et quart, et on se fait une dernière petite partie pour conclure cette soirée. L’Allemagne pour lui et l’Italie pour moi. Le match est difficile et les jambes sont lourdes (enfin, les doigts plutôt! ;)) après ces trois premiers matches (très intenses!).

Et, là, commence la pluie de cartons…seulement des jaunes, mais tout de même… A croire que l’arbitre ne m’aime pas! Résultat, ce qui devait arriver arriva : un joueur possédant déjà un carton jaune s’en est pris un deuxième et j’ai du finir le match à dix… et avec la moitié de mon équipe avec un carton jaune au dessus de la tête!!

Soudain, c’est le but! Mais pour l’Allemagne…😥 J’ai commis une erreur et mon adversaire en a lâchement profité… Mon erreur? Et bien en fait, j’ai un jeu qui ne doit pas correspondre à l’équipe d’Italie. Au lieu de défendre tout le match et marquer un vieux but de raccroc à la dernière minute (ou dès que l’occasion se présente), j’ai attaqué!!! Erreur, non?

Du coup, c’est mon pote qui a marqué comme un raccroc à quelques minutes de la fin du match!!! Mais je n’ai pas baissé les bras et sur les toutes dernières minutes, ça a été chaud pour lui!!! Pendant les arrêts de jeu, deux corners et quatre tirs au buts! Mais le gardien est resté invincible

Voilà donc ma première partie de PES 6 en ligne (et pas loin de la première tout court d’ailleurs!) et certainement une des dernières avant que je ne revende le jeu pour en acheter un autre. En tout cas, c’était bien sympa, et je comprend qu’on aime ce jeu quand on est « intégriste » du football. Pour ceux, comme moi et mon pote qui ne veulent pas se prendre la tête ou devenir autiste pendant 1 an pour maîtriser le jeu, il est probable que FIFA soit plus adapté…

Publié le novembre 24, 2006, dans First look, Jeux Vidéo, XBox 360, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Bel instantané « comme si on y était » de cette découverte de PES par un béotien du foot si j’ai bien compris😉
    Pareil on m’a offert FIFA 12 pour mes 30 ans il est encore dans son Steel Book :s
    Pourtant je me souviens que d’heures passée sur FIFA 97 ou encore Adidas Power Soccer sur PlayStation
    et ne parlons pas de FIFA 98 qui vit mon compteur d’heure footballistique virtuel littéralement explosé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :