[compte rendu] MGS feedback – The Wii experience

Le Micromania Games Show 2006 a également été l’occasion de pouvoir mettre la main sur la toute dernière console de Nintendo, la Wii, et surtout sur sa manette, la fameuse Wiimote.

Pour être le plus transparent possible dans ce feedback, je vais essayer de bien expliquer l’état d’esprit qui était le mien vis à vis de la nouvelle console de Nintendo.

Pour dire la vérité, dire que j’étais sceptique quant à la plus value apportée par la toute nouvelle manette mise au point par le géant japonais est bien peu dire (ce qui, je vous l’accorde, fait beaucoup de « dire » dans une même phrase! :P)

En fait, je rapproche les possibilités que semble pouvoir offrir la Wiimote à celle d’un tapis de danse, d’une paire de maracas ou d’une guitare (entre autres choses!). Par exemple, jouer à Dance Dance Revolution avec un tapis, c’est vraiment fendard; et le plaisir de jeu est multiplié par au moins 1 000 000 par rapport au jeu à la manette! De même pour Samba de Amigo avec ses maracas ou pour Guitar Hero avec sa guitare!

Le truc, c’est que ce sont des jeux assez ponctuels. En effet, on va se faire une soirée DDR une fois de temps en temps entre amis, mais on ne va pas non plus y jouer tous les jours… Et puis surtout, on joue avec le tapis à DDR, et seulement DDR (bon, ok, on joue aussi à d’autres jeux de danse… :P) Par contre, il ne viendrait l’idée à personne de jouer (sérieusement s’entend) à PES, SoulCalibur, Tomb Raider, Sonic, GTA, Call of Duty (et j’en passe) avec un tapis de danse (ou des maracas)!!! (pas vrai?)

Et bien je pense que le problème de la Wii réside ici. Le problème, c’est que la wiimote, c’est la manette principale de la console

A l’époque de la sortie de la Nintendo DS, j’avais peur que le fait d’avoir deux écrans dont un tactile ne pourrisse le gameplay de nombreux jeux. Pourquoi? Et bien parce que les développeurs se seraient sentis obligés d’utiliser les nouvelles fonctionnalités de la console, même si cela était inutile pour leur jeu (pour ne pas être les seuls à ne pas le faire…). Et c’est un peu ce qui est arrivé au début, avec un grand nombre de jeux « classiques » bidouillés pour utiliser l’écran tactile. Fort heureusement, la DS possède des contrôles « normaux » et les éditeurs sont devenus plus raisonnables.

La Wii n’a par contre pas cette chance, puisque la Wiimote est LA manette. Il y a bien sûr des extensions, mais cela reste basé sur le mouvement. Il y a aussi la possibilité de brancher une manette GameCube ou une manette dédiée type superNES, mais c’est un accessoire, une option. Ici, les développeurs ne vont donc pas se sentir obligés d’utiliser cette nouvelle façon de jouer, ils vont tout simplement l’être!

Alors, c’est vrai, je n’étais pas le plus fervent supporter de la Wii en arrivant au Micromania Games Show, mais je ne la détestais pas non plus! Par contre, il était clair qu’elle n’était pas dans ma liste d’achat avant un petit moment… Le truc, c’est que je vois ça plus comme une console type « one game » qui pour moi sera plus ou moins utilisée comme un DDR (en terme de fréquence et de type d’utilisation). Et un truc comme ça, de 290 € (deux wiimotes pour deux joueurs) à 370 € (quatre wiimotes pour quatre joueurs), ça fait vraiment trop cher! Pour comparaison, le trip Dance Dance Revolution m’a coûté 16,60 € pour les tapis, alors même si j’avais acheté le jeu neuf, ça aurait porté l’addition à 76,60 € maximum!

Enfin, place aux impressions que m’ont fait les jeux que j’ai pu voir ou essayer à ce Micromania Games Show. Les Wii étaient dans un espace réservé, et pour entrer dans leur antre, il fallait prendre un ticket pour une session (ce qui n’empêchait pas de faire la queue!). Une fois à l’intérieur, on trouvait une petite douzaine de bornes, chacune avec sa wii-girl qui nous tendait une wiimote et nous invitait au jeu.

En parlant de wii-girl, il faut que je souligne que ces jeunes demoiselles étaient vraiment les plus agréables du salon. Là, je vous vois venir, mais je ne dis pas ça pour les raisons que vous croyez. Bon, bien sûr, elles n’étaient clairement pas moches, mais surtout, elles étaient particulièrement souriantes. Et sympathiques. Et elles discutaient. Cela tranchait avec beaucoup « quelquechose-girl » qu’il y avait sur le salon. Alors, bien sûr, toutes les autres ne faisaient pas la gueule non plus (enfin, celle du stand PS3 si) mais tout de même, la différence était assez prononcée pour se remarquer du premier coup d’œil. Sur ce coup là, chapeau Nintendo. :thumbup:

Commençons par le début. En entrant dans l’espace réservé Wii, nous tombons nez à nez avec l’estrade sur laquelle est installé le nouveau Zelda. C’est là que le gros des gens qui partagent notre session se sont massés. Nous jetons un œil rapidement et nous continuons notre chemin. Pas moyen de passer les quelques minutes de notre session à regarder un type jouer à Zelda (« merci, mais non merci! » comme on dit ;)). Nous continuons donc notre route et voilà une borne avec Super Mario Galaxy. Pas mal de monde à cette borne également (en fait, je crois que les gens étaient soit devant Zelda, soit devant Mario…). Nous faisons encore quelques mètres, et nous voilà face à une wii-girl – celle qu’on appelle « l’indienne » par chez nous – qui nous tend une wiimote. Nous l’acceptons et nous voilà en train de jouer à la Wii, à Wii Play pour être plus précis.

TESTED

  • Wii Play

Et même au jeu de ping pong qu’on trouve dans Wii Play pour être encore plus précis.

Bon, autant être clair, graphiquement, c’est très loin de casser des briques, et il vaut mieux éviter de le comparer à Table Tennis (sur XBox 360) (si, si, ça vaut mieux…); mais d’un autre côté, on s’y attendait un peu : on teste pas la Wii pour ses graphismes ultra détailés!😛

Cette première prise de contact avec la Wii (et plus particulièrement la wiimote) est assez mitigée…😕 En fait, le maniement de la wiimote est assez imprécis… cela d’une façon générale d’ailleurs! (dans les menus, dans le jeu…). Ajouté à cela l’amplitude de mouvement vraiment ridicule dont on dispose pour ce jeu de ping pong (VRAIMENT RIDICULE), et vous avouerez que pour un premier contact, on peut rêver plus flatteur!

En passant, je remarque que c’est assez dur de décrire de quelle façon le gameplay d’un jeu Wii est mauvais…😛

En tout cas, ici, on voit sa raquette bouger à l’écran, et la technique se résume à la placer là où la balle va passer. Trop bien!😛 Sur le moment, on découvre, on se chambre avec mon pote, donc forcément, on rigole un peu, mais ça ne va pas beaucoup plus loin

Comme on n’est pas poussé par les autres gens, je demande à la wii-girl (qui a changé d’ailleurs) si on peut continuer avec un autre jeu, ce à quoi elle dit oui. Elle veut nous expliquer comment on fait pour choisir mais c’est trop tard, on s’apprête à commencer une partie de shuffle puck (comme on dit chez nous), un jeu de palet quoi! (en passant, on ne peut pas s’empêcher de remarquer que manifestement les wii-girls ont été formées (sans mauvais jeu de mot) pour s’adresser à des gens qui ne jouent pas (ou vraiment pas souvent) aux jeux vidéos!)

Visuellement, le suffle puck ressemble à un pong pour lequel on aurait remplacé les barres monochromes par des néons… Une sorte de pong underground si vous voyez ce que je veux dire…😉

Côté jouabilité, on retrouve la même chose qu’au ping pong, mais avec cette fois un mouvement en vertical (!!!) et surtout la possibilité d’avancer dans le terrain. Par contre, toujours la même non précision qui donne vite l’impression de ne pas contrôler ce qu’on fait (et frustre un peu… Ca vient peut être de là les problèmes de lancer de wiimotes dont on parle partout, non?). Bon, c’est mieux que le ping pong quand même, mais encore une fois, c’est loin d’être déclencheur d’achat! Au moins on rigole un peu parce qu’on joue à deux!
Bref, pas terrible terrible le Wii Play. Ainsi, sur ma victoire, on remercie la demoiselle, on lui rend ses wiimotes, et on squatte la borne qui je trouve juste derrière pour tâter du Wii Sports.

  • Wii Sports : La boxe

Parce que sur cette borne, c’était la boxe et rien d’autre. Ici, on joue avec la wiimote et son extension nunchaku-esque. Un morceau de manette dans chaque main, et pas besoin de beaucoup de temps pour comprendre comment tout ça marche! On donne des coups de poing en tappant, et on esquive en mettant les mains de chaque côté de la tête et en se penchant.

Bien qu’assez sympa, ce jeu ne permet pas d’être trop technique, mais à deux on se marre bien. Ony jouera pas 5 heures d’affilée non plus, mais pour peu qu’on soit une bande d’une demie douzaine de potes, voilà un jeu Wii qu’il serait intéressant de posséder (en faisant abstraction du coût tout de même!). Après, y jouer tout seul, ou sur le net… « I am pas convaincu » comme on dit… Je me demande quelle proportion des gens qui ont acheté l’eye toy ou des tapis de danse y joue seul… En tout cas, moi, ça me botterait pas trop.

Une question qu’on peut se poser par contre c’est de savoir à quel point ce serait différent d’un « eye toy boxing ». Wiimote vs eye toy? Est-ce la dernière née de Nintendo apporte vraiment un plus pour ce jeu?

Enfin, on s’amuse et la précision douteuse de la wiimote se fait moins sentir pour ce jeu. On se retrouve un peu devant punch out grâce au style de vue et ça joue aussi sur le fait qu’on aime bien!😀

Là dessus, on se chambre et on discute un peu avec « l’indienne » (revenue taper la discut’) pendant que l’avatar de l’un ou de l’autre reprend ses esprits après avoir été envoyé au tapis.

Les rounds s’enchaînent, et après un dernier ko qui me sacre champion du monde wii boxing entre nous deux, nous passons à la borne suivante.

  • Excite Truck

La borne suivante, c’est Excite Truck, un jeu de voiture; enfin, de camions plutôt. Un jeu normal pour lequel on utilise la wiimote (redevenue ici orpheline de son nunchaku) comme un volant (on penche à droite pour tourner à droite, et on penche à gauche pour tourner à gauche)

Bon, autant être clair : on n’a pas l’habitude! Et je suis pas sûr de l’intérêt. Après, il y aura sûrement des gens pour devenir des dieux et qui trouveront ça génial. Franchement, si c’est pour faire comme un volant, autant acheter un volant, non? (enfin, je trouve moi…)

En plus, dans ce jeu, pas de contrôle un peu avancé, juste droite, gauche et boost (qu’on déclenche en appuyant sur n’importe quelle direction de la croix directionnelle… Croix directionnelle qui se trouve d’ailleurs juste sous le pouce de la main gauche et qu’on est (très) fortement tenté d’utiliser pour diriger son véhicule!!!!!)

Encore un jeu qui laisse une impression mitigée… Et ce n’est pas la dimension tactique (!!!) apportée par le fait de devoir bien gérer son boost (si on appuie sur le boost « comme un demeuré », le moteur se met à fumer, et il finit même par exploser) qui rattrape le jeu. De toute façon, je ne pense pas vraiment qu’un simple jeu de voiture soit le type de jeu le plus intéressant sur la nouvelle console de Nintendo. Au suivant donc.

  • Wii Sports : Le tennis

Au suivant donc. Et le suivant, et bien il n’y en a pas parce que la wii-girl nous dit gentiment que la session est finie. On dit donc « bye bye » aux wii-girls (et aux wii aussi!!! :P)

Mais l’aventure Wii n’est pas finie pour nous pour autant, car à l’extérieur de l’espace réservée à la Wii, il y a quelques autres bornes, dont une qui s’affiche sur un super méga écran géant avec Wii Sports. Encore Wii Sports? Oui mais ici, on joue au tennis, et rien qu’au tennis.

Au niveau visuel, on retrouve le design Duplo (ou « Gros Lego » comme on dit par chez moi ;)) qu’on avait vu dans la partie boxe du même jeu. Pendant qu’on fait la queue, on voit un peu comment ça se passe, et là, première (petite) déception, les parties sont en double, mais on contrôle simultanément les deux personnages de son équipe. On fait un mouvement avec la wiimote, et les deux bonshommes de son équipe font le même mouvement (ou presque) avec leur raquette. Du coup, il y en a à chaque fois au moins un qui donne un coup dans le vent (les deux si on est nul!!!)

La deuxième déception, c’est que les petits personnages sont complètement autonomes au niveau de leurs déplacements. Tout ce qu’on a à faire de notre côté, c’est frapper au bon moment. Après, selon le timing, le joueur frappera la balle d’une façon plus ou moins performante. On s’y attendait un peu (comment on aurait bougé en fait?) mais du coup, ce jeu a du mal à être autre chose qu’un mini-game… En plus, l’inutilité de faire de vrais mouvements amples et la faible technicité du jeu ne le rend pas très prenant (à vrai dire…)

Dommage car c’est un des jeux qui avait du potentiel, mais avant de transpirer sur celui-là, on a vraiment de la marge!

C’est là dessus que s’est terminée mon aventure Wii au Micromania Games Show, tout du moins pour ce qui concerne les jeux auxquels j’ai pu m’essayer!

Voici donc pour finir cette partie sur la Wii, un petit mot sur les autres jeux Wii qui se trouvaient sur le salon.

REGARDED

  • Super Monkey Ball : Banana Blitz

L’avantage qu’a ce jeu, c’est qu’on sait à quoi s’attendre. On connaît bien son principe, et son arrivée sur Wii n’a pas bouleversé grand chose. On a tous déjà joué à un marble madness (ou un clone) et on a également tous déjà joué à la version « réelle » de ce même jeu (avec la bille dans une boîte en bois!!!!).

  • Red steel

Alors celui-là, c’est vraiment LE jeu avec lequel on nous bassine depuis qu’on a découvert le nouveau système de contrôle de la console de Nintendo. Et donc le jeu qui a intérêt à assurer car il est méchamment attendu au tournant… Ce qui n’a vraiment pas l’air d’être le cas!

Je ne m’attarderais pas sur la jouabilité qui a l’air d’être pénible ou laborieuse (au choix) en me disant que soit :

  • Tous les gens qui s’y sont essayés étaient vraiment des buses
  • Il faut du temps pour s’y faire (plus que les quelques (dizaines?) minutes qu’on mettait à la disposition des gens)

Quoiqu’il en soit, le résultat n’est pas glorieux. Alors quand j’ajoute tout ça à l’imprécision générale que j’ai ressenti vis-à-vis du contrôleur WiiÇa emballe moyen moyen

En plus de cela, graphiquement ça fait mal. Les personnages sont détourés et n’ont aucun relief, comme s’il s’agissait de personnages en carton… Et pourtant, ce n’est pas le mode training! Je veux bien que les graphismes ne fassent pas tout et qu’un jeu puisse être excellent avec des graphismes de merde, mais je refuse d’accepter ça comme excuse! La GameCube est capable de mieux que ça alors faut pas nous prendre (que) pour des cons! (Après coup, il semblerait que l’écran HD utilisé pour faire tourner le jeu puisse être le responsable (ou en partie) du rendu visuel si « spécial »…). Je pense que ce jeu va se prendre une bonne gamelle à la sortie.

En fait, la question que je me pose, c’est va-t-il essuyer les plâtres pour les autres ou est-il seulement mauvais?

  • The Legend of Zelda : Twilight Princess

Ce Zelda est plus ou moins ce que je redoute de la part de la Wii. Plus parce que c’est un jeu qui n’a pas besoin de cette nouvelle maniabilité. D’ailleurs, le jeu n’était pas prévu sur la Wii mais profite d’un portage travaillé et d’une sortie simultanée. Moins parce qu’il n’a pas l’air de trop en souffrir.

Mais quand même. Je trouve que c’est une pente dangereuse

Après, ce Zelda a l’air vraiment top, même si graphiquement, il souffre un peu de l’habitude qu’on a pris avec les jeux « nextgen » comme on dit. Du coup, on trouve moche ou pas terrible certaines textures qui nous auraient paru superbe il y a encore peu de temps…

Je pense tout de même que si j’en ai l’occasion (et si je trouve le temps!!) je m’y frotterais dans sa version GameCube.

  • Rayman contre les lapins crétins

Voilà un jeu qu’il est potentiellement intéressant! Le jeu que je regrette de ne pas avoir pu essayer pour voir comment se comportait la wiimote (et cette fameuse imprécision) dans un jeu où les réflexes et les nerfs sont mis à rudes épreuves.

Au moins les filles du stand d’Ubisoft distribuaient des masques de lapins (crétins) qui nous ont permis de faire de chouettes photos (et assez effrayantes pour certaines!!!) et de bien rigoler!

En tout cas, pour le coup, la wiimote peut apporter un vrai plus (si ce n’est pas trop limite niveau précision) et je m’y essaierais volontiers quand l’occasion se présentera.

  • Trauma center : Second Opinion

J’ai pas mal de doutes quand à ce jeu… La raison est bien simple : je pense qu’il sera moins bon que la version DS. En fait, il ne devrait rien apporter puisque graphiquement la version DS convient tout à fait pour le jeu et vu le genre de chose qui est affiché, ce sera du kif kif. Pour ce qui est de l’histoire, même s’ils ont un éclair de génie (et d’originalité par rapport à ce qu’ils ont déjà fait) ça ne sera pas non plus ce qui justifiera le passage à cet épisode…

A côté de cela, je pense que le couple stylet + écran tactile s’en sortira bien mieux que la Wiimote qui nous obligera à découper, recoudre, exciser ou panser dans le vide (là où la DS permet de s’appuyer sur un support)

Compte tenu de tout cela, vous comprendrez que je ne sois pas trop emballé par ce Trauma center : Second Opinion sur Wii.

  • Super Mario Galaxy

Pas grand chose à dire sur ce nouveau Mario vu que je n’y ai pas joué et qu’on ne tombe pas en extase devant son visuel. Tout ce que j’ai à dire, c’est que ça a l’air creux et limité (toujours la même chose?)

Peut être que j’ai du mal à m’enflammer en voyant et en me souvenant de Super Mario Sunshine – qui selon moi avait l’air bien mieux pour l’époque que ce soit en terme de promesse de jeu ou de réalisation (gestion des fluides…) – et la déception qu’il fut… En tout cas ce jeu ne m’emballe pas. C’est tout ce que je peux dire à son sujet puisque ça a vraiment l’air d’être un jeu pour lequel les vidéos ne peuvent pas suffire pour se faire une idée.

A suivre donc, mais quand même plutôt « bof« 

Pour finir avec la Wii, une autre chose qui me gêne avec cette console, c’est qu’elle n’est pas faite pour être au milieu de l’idée que je me fais du salon.

Pourquoi? Tout simplement parce que mon salon est « Télé-centrique » et que ma télé est posé sur son meuble télé, au milieu de mes enceintes et au dessus de mes appareils audio-vidéo. Normal me direz-vous. Le problème, c’est que tout cela donne un écran positionné à une hauteur optimale pour un spectateur assis dans le canapé. Si je joue à la Wii en étant debout (et en gesticulant comme un débile :P), l’écran est trop bas. Pour qu’il ne soit pas trop bas, il faudrait que je recule de plusieurs mètres, ce qui me forcerait à abattre le mur de la salle de bain et celui de la chambre… sans parler de l’image « miniscule » qui en résulterait pour le joueur (autrement dit moi!)

Donc cela veut dire jouer assis dans le canapé. Et franchement, autant je ne suis pas emballé par la Wii, autant je reconnais que certains jeux et concepts sont fendards et valent le coup à plusieurs. Mais assis dans le canapé, c’est nettement moins fun… (surtout à plusieurs assis dans le canapé…)

Publié le janvier 15, 2007, dans First look, Jeux Vidéo, Wiii, et tagué , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Eh bien voilà un post plus que roboratif mon cher :O

    Je pense que ces impressions sur la WII avec du recul fut assez visionnaire
    Franchement belle analyse alors que sur le moment tout le monde s’emballait sur cette nouvelle façon de jouer tu mets le doigt tout de suite sur ce qui fait mal

    « Le truc, c’est que je vois ça plus comme une console type « one game » qui pour moi sera plus ou moins utilisée comme un DDR »
    Syndrôme machine à raclette bien vu !

    Cependant 2 questions me brûlent les lèvres :

    – As-tu fini par craquer et pris ton pied avec un quelconque jeu spécifique et donc par extension avec le Motion Gaming ?

    – Et surtout as revu ton jugement sur Mario Galaxy ? J’espère bien que oui huhu

  2. non, je n’ai pas particulièrement pris mon pied sur un jeu en motion gaming. À vrai dire, le jeu est motion gaming auquel j’ai le plus joué est une version de l’eye toy sur la PS2. Ça n’était pas extraordinaire mais l’occasion s’y prêtait bien et les jeux étaient bien cons et assez marrants.

    Pour Mario Galaxy, j’ai eu l’occasion d’y jouer « sérieusement » chez un copain un peu plus tard et clairement c’était sympa. Mais par contre j’ai passé toute la session à penser que ce serait quand même beaucoup mieux si on y jouait normalement (= avec une manette normale et donc sans diriger le pointeur secondaire à la wiimote). Tout comme je l’avais dit pour The Legend of Zelda : Phantom Hourglass sur DS, le vrai problème de ce jeu, ce n’est pas qu’il est mauvais – au contraire – mais c’est surtout qu’il serait (bien) mieux si la jouabilité avait été classique!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :