Encore du XBox Live Marketplace

Au milieu de l’avalanche de nouveaux jeux à laquelle je dois faire face, j’ai trouvé un peu de temps pour jouer à quelques petites choses, sorti sur le XBox Live, Marketplace ou Arcade. Dans le tas, on trouve du mauvais et du moins mauvais, voire du bon. Quoiqu’il en soit, ce ne sera de toute façon que des jeux que je n’achèterais jamais!

On a donc pour commencer un jeu du XBox Live Arcade qui répond au doux nom de 3D Ultra Minigolf . Comme on peut s’en douter, il s’agit ni plus ni moins que d’un jeu en 3D dans lequel on fait… du minigolf! (Surprise!😉 ) . Autant être clair tout de suite, ce jeu ne présente aucun intérêt. On est vraiment devant un jeu de minigolf à l’ambiance soit disant acidulée qui est entre le comble de la mollesse et celui de l’ennui. Les personnages n’ont aucun charisme (et pourtant on sent qu’il y a eu une tentative de ce côté là! Mais manifestement, c’est raté…), l’ambiance est minable (et super calme!), les graphismes sont passables… Il faudrait vraiment être en manque pour acheter ça! Si vous aimez le golf, payez vous le dernier Tiger Woods; parce que celui-là, c’est super bof et puis c’est tout!

Après, on a le droit à un jeu très spécial, Eets : Chowdown. Ici, on est devant une sorte de rafraichissement de Lemmings. Ou peut être de Chu Chu Rocket (pour ceux qui ont connu!). On a donc une petite créature (un eet apparemment), et on doit positionner différentes options sur l’aire de jeu afin de guider notre bêbête – et pour le coup, le terme est vraiment approprié puisque l’eet ne sait faire qu’une chose : courir marcher droit devant et sauter. Quand elle arrive devant un trou, elle saute. Quand elle rencontre un obstacle, elle fait demi tour.

Les options dont on dispose sur l’aire de jeu permettent de modifier ce comportement, ou tout du moins d’éviter la mort de la pauvre petite chose, qu’il faut réussir à guider jusqu’à la fin du niveau, symbolisée par une pièce de puzzle.

Ainsi, une baleine permettra d’aspirer l’eet et de le catapulter vers des hauteurs qu’on espère plus clémentes dans la direction dont il vient. Des étoiles permettront de détruire des éléments du décors ou de tirer sur l’eet pour le rendre affamé. Pourquoi cela me direz-vous. Et bien figure-vous qu’un eet affamé saute plus loin que la moyenne, il pourra ainsi franchir des gouffres qui étaient mortels une seconde plus tôt. On dispose enfin d’un « truc » effrayant qui, lorsqu’il le rencontre, rend notre eet effrayé et donc prudent (enfin, flippé en fait!), ce qui permettra de ne pas le voir sauter dans le vide comme un con.

Tout ça n’est en fait que la première partie du jeu. Car une fois les différentes options placées au bon endroit (où à l’endroit qu’on pense le bon!), on appuie sur une gâchette, et cela déclenche la course (folle) de l’eet. A ce moment, il faudra appuyer au bon moment sur le bon bouton pour déclencher les options quand il faut (chacune d’elle étant associé à un bouton). Plus on avancera dans les niveaux, plus ils seront complexes, et plus le timing sera important. Au final, on a un jeu assez sympa et différent, à mi-chemin entre un puzzle game et un jeu basé sur les réflexes.

Le jeu suivant, c’est Pinball FX, qui comme son nom l’indique, est un jeu de flipper!😯 . Pas de très grosses surprises de ce côté là, et à part la vue que je trouve un poil trop basse (mais bon, c’est toujours le même problème : soit on montre l’ensemble de la table de flipper et on ne voit aucun détail, soit on en montre seulement un morceau, et on a du mal à en appréhender l’ensemble… Et cela est encore pire maintenant avec des écrans au format 16/9!!), l’ensemble est très correct.

L’ambiance n’est pas extraordinaire – en fait, je pense qu’elle pourrait être plus électrique, plus intense, qu’il pourrait y avoir des effets spéciaux plus poussés, même si on perdrait du même coup le côté « réaliste » du jeu. En fait, ce qui est dommage, c’est que c’est trop identique à un vrai flipper. Du coup, on n’a rien de plus qu’avec un vrai flipper, mais par contre, des tas de sensations en moins. Mais bon, si vous cherchez un jeu de flipper, vous devriez être content de celui là.

On continue avec un autre jeu atypique nommé GYRUSS. GYRUSS est un shoot au concept très particulier puisque que le déplacement se fait autour d’un axe. Le vaisseau que l’on dirige tourne donc autour d’un point central (au centre de l’écran d’ailleurs!) , et ce sans jamais s’en approcher; on ne fait que tourner autour. Au milieu de l’écran, arrivent des ennemis dans la pure tradition de Space Invaders. En fait, l’effet recherché est une perspective pour « faire comme si » les ennemis arrivaient au loin. Le rendu final est plutôt bon et doit faire l’économie d’une vraie 3D pour les développeurs, tout en créant un gameplay particulier et suffisamment original pour que ce shoot se démarque de ceux qui existent déjà sur le support (ou ailleurs!). Un peu déstabilisant au début (surtout quand on essaye de bouger pour la première fois!), on finit par s’y faire assez vite.

Une fois n’est pas coutume, je termine avec un « vrai » jeu XBox 360, Command & Conquer – Tiberium Wars. Plus besoin de présenter ce monument du RTS que tout le monde connaît, et qui a déjà fait de nombreuses incursions sur consoles. Cette nouvelle version apporte un scénario solide, bien mis en scène avec une pléiade d’acteurs (mention spéciale à Billy Dee Williams et Mickael Ironside!).

Après, c’est du RTS, et ça a beau être plutôt bien fait au niveau de l’interface et de la façon dont les développeurs ont pensé la chose, le truc avec le RTS, c’est soit on aime et on va accrocher, y passer des heures et des heures pour retourner le jeu dans tous les sens (là dessus le on line est vraiment un gros plus); soit on aime pas!

Bon, je suis un peu dur, il y a un autre cas possible, celui dont je fais partie. Moi, le RTS, globalement, ça me fait chier. Amasser de l’argent pendant des plombes tout en montant ZE stratégie qui convient pour battre l’adversaire selon son équipement, sa race, son camp, son style… ça me saoule. Par contre, une fois de temps en temps, prendre la tête d’une armée richissime (merci les cheat codes!😀 ), construire les armes les plus puissantes en très grand nombre et aller raser (mais vraiment raser!!) le camp ennemi, ça, ça me fait bien rigoler. Une fois de temps en temps.

Et vous, vous êtes dans quelle catégorie?

Publié le mai 4, 2007, dans Jeux Vidéo, XBox 360, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Encore un beau panel de jeu que j’avais loupé sur le market place de la 360
    Merci pour les découvertes tardives notamment Gyros et Eets deux petits jeux sympatoche comme tout même en 2016 ^^

    • Ah, les bons vieux retours sur les démos XBLA & compagnie… Toujours sans image😛

      En passant Gyruss est un remake d’un jeu d’arcade de Konami sorti en 1983. Et en plus d’être très très similaire à ce « nouveau » Gyruss, l’original avait une bande son de malade pour l’époque!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :