[Review] God of War: Chains of Olympus, LE jeu du moment

Ce week end, j’ai pu mettre la main sur le tant attendu God of War: Chains of Olympus🙂

God of War

(Bon, là, c’est la jaquette de la démo, mais bon…😛 )

Kratos est de retour (en fait, non, dans cet épisode, c’est nous qui revenons en arrière, mais on s’en fout en fait!) et il va latter du méchant. Et pas qu’un peu! Pour commencer, ce sera du perse, avant de passer à des choses plus sérieuses.

God of War

La démo (qui d’ailleurs était plutôt longue pour une démo) de ce God of War donnait un bon aperçu de ce que pouvait devenir le jeu, et bien disons le tout de suite : elle est complètement représentative du jeu! Le jeu est même par endroit un poil plus fin visuellement et certains ralentissements ont même disparu! La grande classe!

Voici, selon moi les 3 critères qui permettent de juger si un épisode de God of War est digne de la série : God of War (jusqu’à présent) cela a toujours été 3 choses :

  • un graphisme au top de ce qui se faisait (bien au delà même! En fait, pour les deux opus sur PS2, c’était à se demander si les gars qui avaient fait le jeu ne disposaient pas d’un kit de développement secret!!)
  • un gameplay réglé au millimètre (suffisamment simple pour prendre du plaisir, mais pas simplet non plus et offrant d’énormes possibilités) et varié; avec notamment le concept des Quick Time Event contre certains ennemis ou lors des boss
  • une ambiance de folie grâce à une mise en scène, une musique, un voice acting et un level design soignés/bien choisis/bien pensés

et bien soyez sans crainte! On retrouve vraiment tout ça dans cette version portable! Contrairement à d’autres jeux venus de la PS2 où l’on a un peu l’impression de jouer à une sous version de l’épisode PS2 (les Burnout sur PSP laisse cet impression je trouve), ici, on est vraiment en présence d’une véritable bombe!

Graphiquement, même s’il est un poil en dessous des opus PS2, on est dans le très bon pour la PSP et la taille de l’écran fait que cela passe d’autant mieux. Alors, effectivement, lors de certains passages un peu trop chargé, pendant lesquels la caméra s’amuse à faire un traveling, il y a quelques ralentissements… Mais c’est tellement peu souvent, et en plus il se dégage du jeu un côté tellement « grandiose » que cela ne suffit pas à casser l’ambiance.

God of War 2

Mais si graphiquement, on avait été rassuré assez tôt avec les premières images; il faut avouer que les craintes étaient tout de même plus nombreuses et plus légitimes pour les 2 autres points cités précédemment (surtout quand on sait que l’équipe de développement n’était pas la même que pour les autres jeux)… Et bien toutes ces craintes étaient vaines!

Pour ce que j’en ai vu pour le moment, l’ambiance est vraiment au top, et on prend vraiment plaisir à étriper ses adversaires les uns après les autres (ou en même temps!) au milieu des dieux, monstres et autres mythes. La mythologie grecque, c’est quand même quelque chose!

Et pour ce qui concerne le gameplay (ce qui est ce qui faisait le plus peur parmi les 3 critères exprimés plus tôt), on ne peut pas imaginer comment il pourrait être mieux! Du jamais vu sur PSP au regard des possibilités offertes par le jeu et la facilité de prise en main de la « manette » PSP. Le seul coup un peu délicat à sortir, c’est la roulade d’esquive, puisqu’il faut appuyer sur les deux gâchettes et sur une direction du stick. Un peu délicat au début surtout. On s’y fait assez vite, il suffit de positionner ses mains exprès pour et le tour est joué. Et on prend vite le coup. Et comme Kratos répond au doigt et à l’œil, les massacres succèdent aux massacres le plus naturellement du monde. Les mythes qui auraient l’idée saugrenue de se mettre sur la route de Kratos le regretteront, pour notre plus grand plaisir!

Pour être clair, on a ici LE jeu à avoir sur votre PSP, celui qui vous la fera ressortir du placard, peut être même celui qui vous fera en acheter une! Personnellement, je resterais bien dans le train plus longtemps pour continuer à y jouer et je dois avouer qu’une fois au boulot, comme j’arrive le premier, il faut que je sois très fort pour ne pas continuer « 5 minutes »!!!

Pas grand chose d’autre à rajouter si ce n’est que si je n’achète pas de PS3 sous peu pour cause de lecteur Blu Ray, le God of War III en préparation sur cette dernière serait à lui tout seul un argument pour l’achat d’une PS3!!!!

Allez, Marco, si tu es sage, je prendrais une pause pour passer te le montrer dans la semaine😛

Update : J’ai ajouté quelques infos au sujet de ce jeu et vous les trouverez ici et ici.

Publié le mars 17, 2008, dans Jeux Vidéo, PSP, Review, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. et niveau durée de vie?

  2. Je dirais environ 6 heures pour le finir la première fois quand on ne connaît pas les gimmicks des boss et qu’on doit se creuser un peu (ou plus) la tête pour certaines énigmes.
    Après, tu peux toujours le refaire dans un autre mode de difficulté, et il y a aussi un mode « mission » pour prolonger un peu l’aventure.

  3. Oh ben dis donc j’ai toujours négligé de le faire mais je devrais peut être m’y mettre vu cet avis dithyrambique😀
    Un avis rapide sur Ghost of Sparta ?
    J’ai toujours le petit spin off à faire également sur PS3…

  1. Pingback: God of War : Chains of Olympus « Gamopedia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :