[test] Macbook, 6 mois après

6 mois. Cela va faire bientôt 6 mois que j’utilise pour ordinateur principal (et quasiment le seul que j’utilise chez moi) le Macbook qu’on s’est offert pour Noël dernier. Je vous propose donc de faire le point, à l’heure où Apple vient de transformer ce Macbook en Macbook pro, de lui donner une meilleure autonomie et de lui redonner un port firewire en plus d’un port SD.

Rappelons-nous avant de commencer ce magnifique post dans lequel je décrivais mon ressenti limite « out of the box » vis-a-vis de ce Macbook.

Nous voilà donc parti pour un petit post orienté « koikébien/koiképabien »🙂

Et comme il vaut mieux pas faire trainer les choses qui fâchent, on va commencer tout de suite avec ce qui ne me plait pas!

Koiképasbien

  • la non différenciation des fichiers et des répertoires. Bah oui, sous Mac OS, un répertoire nommé « patate » sera affiché après tous les fichiers qui portent un nom qui se trouve avant (alphabétiquement parlant). Et ça, je trouve ça bizarre. Oui, sur le système de fichiers, un répertoire ou un fichier, c’est pareil. Mais franchement, ça ne correspond pas du tout à un usage « normal » pour moi. Dans le bon vieux classeur métallique où je range mes factures et tous les papiers à la con, je n’ai pas des feuilles volantes qui trainent un peu partout!!!
  • l’aspect non multitâche/non optimisé des applications. Là, j’en vois 3 qui ont sauté au plafond et 2 qui viennent de se suicider. Mais honnêtement, je trouve aberrant que sur un Mac (dont les composants ont été choisis par Apple), sous Mac OS (système d’exploitation développé par Apple, et en connaissance du matériel sur lequel il allait tourner qui plus est!), avec une application développée par Apple (iTunes pour mon exemple, mais c’est aussi valable pour iPhoto), le résultat soit si peu optimisé! Franchement, qu’une vidéo (même pas HD la vidéo en plus!) lue par iTunes saccade sous le seul prétexte qu’iTunes est en train de télécharger des podcasts, je trouve ça extrêmement pénible et très décevant. C’est bien la peine de tourner sur de l’architecture double cœur de la mort qui tue!
  • l’écran brillant. Si je tenais le con qui a lancé cette mode… Non mais voilà quoi! Pour un ordinateur de bureau, je ne dis pas, mais pour un portable! Ça ne me gène pas trop car je ne bouge pas souvent, mais quand même… Ça réduit extrêmement les possibilités d’utilisation en mobilité!
  • le clavier qui fait des traces sur l’écran (quand on referme l’ordinateur). Franchement, il y a quelques années, je me moquais (très ouvertement) de l’ordinateur pro de ma copine (et future femme). Pourquoi? Et bien parce qu’elle conservait l’espèce de « mousse » qu’on trouve posée sur le clavier lorsqu’on déballe son ordinateur. Pourquoi faisait-elle cela? Parce que sans cette mousse, le clavier touchait l’écran quand on fermait l’ordinateur. Et les touches du clavier faisait des traces sur l’écran! « Quelle bande de quiches chez Fujistu! » avais-je pensé tout haut à l’époque (l’ordinateur en question étant de marque Fujitsu). Et bien avec mon macbook, c’est la même chose. En fait, c’est même pire, vu que même avec la mousse, cela fait tout de même des traces à la longue! Les ingénieurs de chez Apple ont fait fort sur ce coup là quand même! Et laissez moi vous dire que le prix entre les deux appareils n’est pas le même du tout!!!!
  • il chauffe. Et oui. Assez rarement. Mais parfois, on ne sait pas trop pourquoi, il chauffe. Sans qu’on lui demande plus de travail que d’habitude. Et les quelques fois où ça arrive, il chauffe beaucoup trop!

Koikébien

  • le multitouch du touchpad. Sans déconner c’est vraiment ZE truc génial. Je l’avais déjà dit la dernière fois, et bien je persiste et signe. Et pourtant, ça ne va pas chercher loin, parce qu’ici, je ne parle que d’une fonctionnalité : le fait de pouvoir scroller en posant 2 doigts sur le touchpad. Parce que honnêtement, le zoom et les rotations je ne m’en sers jamais (ou alors par erreur!), exposé pareil, et l’affichage du bureau très ponctuellement. Mais rien que le scroll!!! C’est vraiment topissime!!! (comme dirait Po)
  • le magsafe. Là aussi, c’est du bonheur ce truc! Dommage que la partie du câble qui part du transformateur pour aller au macbook soit aussi rigide!
  • iTunes. Autant, je ne suis pas fan de l’interface (d’une façon générale), et d’ailleurs, je trouve même que le lecteur en lui même est « tout pourri »; autant j’adore la façon dont iTunes s’intègre avec un iPod. Le fait de comptabiliser le nombre de lecture de façon globale par exemple, c’est vraiment super! D’ailleurs, je ne comprends pas que les autres constructeurs de baladeurs ne se soient pas mis d’accord pour faire un iTunes-like commun qui permettrait ce genre de choses (commun parce que aujourd’hui, si chacun lançait le sien, cela serait plutôt un handicap pour la vente du lecteur. Tandis que si c’est un unique logiciel (genre open source) pour tout le monde, le problème serait différent!)

Et comme je suis du genre à toujours en faire plus, voici en cadeau bonus une petite réflexion sur la mode du si c’était à refaire. Et bien la réponse serait non. Non pas que je trouve que c’est un mauvais appareil, au contraire, mais honnêtement, je suis déçu de ne pas trouver de véritable plus-value, surtout concernant la partie logicielle (en effet, le matériel est assez commun à tout le monde maintenant!). Attention, je ne suis pas du tout allergique à Mac OS, qui est, à n’en pas douter un excellent OS.

Mais le fait de passer sous Mac OS n’a pas fait de moi pour autant un fanatique du système. Tout comme je n’étais pas un fanatique de Windows sous prétexte que c’était le système que j’utilisais.

Le truc, c’est que toutes ces choses censées ne pas exister ailleurs que sous Windows sont aussi réelles sur ce système! En fait, iPhoto ou Safari ont même plus souvent planté sur mon macbook que ne plante Internet Explorer ou d’autres logiciels sur mon pc portable du boulot (sous Windows XP).  De même, le coup de l’application qui s’installe et se désinstalle proprement sous Mac OS (contrairement à Windows et sa base de registre infâme (et ça, c’est plutôt vrai qu’elle est infâme!!)), est assez fictif puisque d’une part, cela dépend des applications (qui a dit Garage Band?), et d’autres part, cela n’empêche pas de devoir exécuter de temps en temps des script de maintenance/nettoyage pour que le système ne devienne pas trop lent

Bref, mon usage me dit que ce n’était pas très utile de switcher vers Mac… Et me fait penser que le prochain changement de machine sera sûrement un nouveau switch. Mais je ne vais pas pour autant me débarrasser de mon macbook tout de suite! Il remplit tout à fait bien son office!

Publié le octobre 5, 2009, dans Ordinateur, Test Matos, et tagué , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Je travaille sur mac et pc depuis la fin du siècle dernier,et je suis heureux de rencontrer une analyse objective. Mon Mac pro (je suis photographe) plante plus souvent que mon gros pc sous xp et franchement n’apporte rien à la suite CS4 ; Je vais d’ailleurs remplacer ce mac par une station pc sous win 7 x64 dès que possible. Ceci dit je vais garder mon vieux mac book alu G4 qui date de 2004….pour des raisons sentimentales.

  2. j’ai fais la même chose il y a de sa 5/6 mois et je ne le regrette pas.
    J’avais comme toi des plantages continues, sa devenait enervant (moi je n’ai pas gardé mon mac^^)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :