[critique] Prison Break: the final break

Là où l’on parle du téléfilm clôturant la série Prison Break. Ou des épisodes 23 et 24 de la saison 4 comme on l’appelle parfois. Ce qu’il faut savoir (et que je disais déjà ici), c’est que l’épisode 22 de la saison 4 de Prison Break clôture vraiment la série. Ce téléfilm peut donc faire un peu peur au premier abord; on a en effet déjà vu des séries quelque peu massacrées à cause d’un revival moyennement bien senti… De plus, le fait que l’action de ce téléfilm se déroule avant la fin de l’épisode 22 de la saison 4 (les dernières minutes de cet épisode sont affublées d’un « 4 ans plus tard », cela laisse effectivement un peu de marge!), on peut craindre aussi pour la cohérence globale du récit…

Bref, j’ai abordé ce double épisode (ou ce téléfilm, comme vous voulez) avec pas mal de crainte quand à sa qualité et son intérêt… et finalement, il réussit la mission qu’il s’était fixé : prolonger encore un peu l’ambiance de la série. J’ai lu ici ou là que l’histoire de ce téléfilm était truffée d’incohérences et d’invraisemblances, mais honnêtement, en le regardant, ça passe tout seul. Alors, oui, quand on décortique le truc après coup, il y a quelques trucs qui sont limites… Mais finalement, c’est aussi le cas de la série ici ou là… Et puis, après 4 saisons d’aventures, ça commençait à faire beaucoup pour les personnages!

Mon sentiment, c’est donc que ce téléfilm hommage à la série remplit son contrat et fait passer un bon moment. Et surtout il réussit l’exploit de ne pas être une daube infâme qui déshonore la série toute entière (ce qui avouez le, est dommage vu qu’il s’agit du dernier truc qu’on voit!!!). L’histoire qu’on voit n’est pas pleine de révélations vitales qui, si le téléfilm n’avait pas existé, nous auraient manqué, mais c’est sympa, on retrouve l’ambiance et les personnages qu’on aime bien, une dernière fois, pour leur dire au revoir. Et dans une trame inédite – et inhabituelle – qui plus est! Le grand luxe! C’est limite dommage de ne pas avoir fait un format plus long pour que certains étapes soient traitées de manière moins expéditives… Enfin, il n’allait pas non plus refaire une saison supplémentaire!

En fait, le plus étonnant, c’est que ce final break ait été fait si proche de la fin de la série. Dans la foulée. Juste après. Alors qu’il prend la forme d’un ultime hommage pour remercier les fans, ce que j’aurais imaginé dans quelques mois…

En tout cas, si vous aimez Prison Break, ne boudez pas votre plaisir à cause de l’avis d’intégristes qu’on peut lire sur le net; ce serait trop dommage, et qui plus est sans aucun fondement.

Publié le octobre 20, 2009, dans Critique série télé, Télé, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Entièrement d’accord avec ton analyse !
    Avis aux fans, surtout ne manquez pas les épisodes 23 et 24 car ils apportent des réponses à toutes les questions que l’on se pose après avoir vu les épisodes 21 et 22 !
    A samedi 24 sur M6, à 23h30 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :