[Review] Tekken 6 : passez votre chemin!

Avant de plonger dans Call of Duty : Modern Warfare 2 le week end dernier, on a tâté de Tekken 6 sur XBox 360 pour voir un peu ce que ça donnait. Et bien, en étant bien violent, ça ne donne rien. Voilà. Comme ça, paf.

Tekken 6

Bon, déjà, les râleurs n’aimeront pas que tous les personnages soient débloqués dès le départ, mais honnêtement, ça passe presque inaperçu. Bon, au premier combat, on se dit « wahouuuu, y a plein de perso » et puis c’est tout!

Après, il y a le fait que ce Tekken 6 est visuellement pas terrible. Entre le passable et le moche selon ce qu’on regarde.

Mais bon, les graphismes, ce n’est pas tout dans la vie! C’est vrai que plus on avance dans la série, et plus le design choisi au départ fait con. Par là, je veux dire qu’à l’époque de la Playstation (la première), faire des personnages caricaturaux, avec des coupes de cheveux improbables, des grosses lunettes et autres accessoires ou looks typés et reconnaissables, c’était une bonne idée. Vu la modélisation sommaire qu’on pouvait se permettre pour un personnage, taper dans le cliché excessif permettait au joueur de reconnaître quelque chose! Le problème, c’est que plus le temps passe, et plus la réalisation de la série tend vers le réalisme. Par contre, le design, lui n’a pas changé! Et c’est là où ça fait con. Peut être que Namco aurait dû changer de design, ou se tourner vers une réalisation à base de Cell Shading…

Par contre, l’arnaque du mode solo, ça c’est plus grave! Pire visuellement que le mode de jeu « normal », on a droit à une sorte de beat them all dans lequel les coups du personnages qu’on dirige sont mappés sur un des personnages du roster de Tekken 6. Au delà du côté inintéressant, pénible et moche, le pire est que le gameplay n’est pas du tout adapté, la palette de coups étant faite pour du lattage en face à face, alors qu’ici, on se meut un peu partout au milieu des ennemis (et on a le droit à de bons petits trucs bien pourris où le personnage « regarde » vers le haut de l’écran, et on appuie à gauche pour se protéger (alors qu’on aurait pu penser que vers l’arrière, c’était logique!).

Bref, ce mode est bon à jeter de par sa réalisation et son manque d’intérêt/profondeur.

En fait, il n’amusera que les collectionneurs d’objets et les champions de la mode : en effet, au fil du jeu, on gagne des accessoires qu’on peut utiliser pour personnaliser le héros. Cela permet deux choses : le rendre encore plus moche d’une part, et augmenter ses caractéristiques d’autres part.

Et même sur ça, ils n’ont pas assuré puisqu’ils ont réussi à chier le système d’équipement des objets. Ainsi, si je choisis une horrible paire de lunettes qui ajoute +20% de défense à mon bonhomme, lorsque je l’équipe, le bonus sera activé. Sauf si j’ai un autre équipement qui augmente la défense. Là, je devrais aller sur l’autre équipement en question et activer manuellement le bonus. Alors qu’il était déjà activé avant que je mette mes lunettes. Mais, dès fois que j’aurais voulu me passer du bonus, Namco nous « rend service » en désactivant tous ceux déjà équipés qui sont de la même catégorie!

Seuls devant la déception que représentent tous ces éléments, on se jette alors dans le mode VS, qui pour le coup, ne sauvera pas le jeu en ce qui nous concerne. J’ai lu quelque part que Tekken 6 présentait la même animation que tous les Tekken, et donc la même depuis le premier opus. Il était dit que cette animation était typique de l’époque où la motion capture était du luxe dans le jeu vidéo. Et bien, ça a l’air méchant, mais, comme dirait Perceval, c’est pas faux! Alors comme en plus, on a trouvé le gameplay extrêmement rigide (bien plus que dans mon souvenir), et bien au final, on s’est bien fait chier!!!

Pourtant, on lui a donné sa chance, on a poussé le truc, on a enchaîné les matches… mais non, ya pas, c’est nul! Le jeu a fini dans la boîte, et il n’en est plus ressorti. En fait, le seul truc qui l’a sauvé d’une revente quasi directe chez Micromania lorsque Michel a acheté ses jeux (dont Call of Duty: Modern Warfare 2, qui, lui, est loin d’être une déception, bien au contraire!!!), c’est qu’on l’avait oublié!!! Mais je ne pense pas qu’il survivra longtemps…

Publicités

Publié le novembre 19, 2009, dans Jeux Vidéo, Review, XBox 360, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. c’est vrai que cet opus m’était rapidement tombé des mains…
    Quel dommage moi qui avait un tel affect avec la série
    Des heures et des heures sur le 1 2 et 3
    Le 3 même carrément acquis a prix d’or en version Jap (et faire la manip du capot ouvert sur la première série de PSX)
    Avec en primeur le compatibilité dual Shock ! que je m’étais procuré également
    Les opus PS2 4 et 5 m’ont donné aussi bcp de plaisir 🙂

    • Alors que de mon côté, je n’ai pas d’affect particulier avec Tekken. J’y ai pas mal joué sur playstation mais je préférais largement dosé Street Fighter Alpha sur Saturn. En ce temps, je ne voyais pas bien l’intérêt de jouer à un jeu 3D moche plutôt qu’à un superbe jeu en 2D… D’autant plus que la 3D n’avait (quasiment) pas d’intérêt du point gameplay, contrairement à un Virtua Fighter où les 3 dimensions étaient vraiment accessibles.

      Mais si toi qui étais fan de la série, c’est que c’était vraiment le gâchis que j’ai ressenti!

  1. Pingback: Tekken 6 Preview 360 IncGamers - eGameZine: Online Game Magazine

  2. Pingback: Tekken 6 « Gamopedia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :