[test] The emusic experience

Vous connaissez emusic?

emusic

emusic

Pour ceux qui ne connaissent pas ce site, emusic, c’est un site de téléchargement de chansons. Par album ou par morceau. En gros, c’est iTunes Music Store, mais via un site web au lieu d’une application « normale ». Une autre différence entre iTunes Music Store et emusic, c’est le fait que là où dans le logiciel d’Apple, on achète ses chansons au coup par coup avec du vrai argent, dans emusic, on prend un abonnement mensuel qui donne droit à un certain nombre de téléchargements.

Enfin, dernier véritable point différenciant entre les deux services, emusic vend du MP3 au lieu du AAC d’Apple.

Au final, rapporté au morceau, emusic revient un peu moins cher qu’iTunes Music Store, pour peu qu’on consomme tout son crédit chaque mois. Sinon, le crédit non consommé est perdu (et fait donc de fait monter le prix unitaire)

Globalement l’expérience est positive, puisqu’en tant que nouvel inscrit, j’ai eu pour mon premier mois d’abonnement 45 titres offerts en plus du crédit normal pour un abonnement d’un peu plus de 11 € par mois. Ainsi, pour à peine une douzaine d’euro, emusic m’a permis de télécharger 69 chansons. Donc un prix unitaire de l’ordre de pas beaucoup (0,17 € par chanson), ce qui, avouons le, est plutôt intéressant.

Néanmoins, je vais de ce pas arrêter mon abonnement à emusic. Pourquoi? Et bien c’est très simple.

D’abord, je ne suis pas un gros consommateur de nouvelles musiques dans le sens où j’ai tendance à écouter toujours la même chose. Ainsi, la formule d’un abonnement mensuel avec vingt quatre nouveaux titres à télécharger chaque mois n’est pas adaptée à mon profil. Un quota annuel serait plus intéressant pour moi. La deuxième chose, c’est que passé le premier mois, on retombe sur un tarif unitaire nettement moins intéressant. Si emusic, avec des chansons à 0,80 €, est toujours moins cher que la plupart des chansons vendues sur iTunes, il ne faut pas oublier que chez Apple, certains titres sont à 0,69 € (ils sont peu nombreux cela dit). Mais surtout, il y a d’autres magasins comme Fnac.com, amazon.fr ou virginmega (et j’en passe) qui font souvent des offres spéciales avec des chansons encore moins chères que les rares affichées à 0,69 € sur l’iTunes Music Store. Et là bas, contrairement à emusic c’est sans abonnement!

Enfin, dernière chose, et pas des moindres, il faut avouer que le catalogue d’emusic manque d’un certain nombre de grands noms… ou de gros titres… Clairement, si on cherche le dernier titre à la mode ou celui qui tourne en boucle à la radio, il y a quand même de fortes chances qu’il ne soit pas disponible sur eMusic. Attention, je ne dis pas qu’il n’y a que des trucs inconnus, mais tout de même, un certain nombre de mes recherches n’ont abouti qu’à des propositions alternatives de groupes jouant des choses du même genre… U2, Coldplay, Green Day, Smashing Pumpkin, Metallica, Rage Against The Machine, Elton John, All American Rejects, Alien Ant Farm, les Jackson Five, AC/DC, Rolling Stones… Autant d’artistes, qui, lorsqu’ils sont présents, ne proposent que quelques titres peu ou pas connus…

Résultat, je ne vois pas bien quels sont les 15 titres que je pourrais télécharger le mois prochain si je ne résiliais pas mon abonnement… J’avoue déjà avoir eu du mal à boucler les 69 de ce premier mois… C’est donc pour toutes ces raisons que pour moi, l’expérience emusic s’arrêtera là. Il n’empêche que le service en lui-même est plutôt bon.

En effet, si l’on regrettera le fait qu’on ne peut écouter qu’un extrait des chansons, mais surtout qu’on ne puisse pas télécharger d’un coup tous les éléments qu’on a stockés dans une liste (être obligé de retourner dans chacun des albums d’où viennent les morceaux sélectionnés pour lancer manuellement le téléchargement était assez pénible…), il faut avouer que le site répond bien, se charge rapidement et propose un outil de téléchargement au poil (qui, si on le veut, injecte directement les chansons téléchargées dans iTunes!).

Au final, emusic est une solution vraiment intéressante, pour peu que l’on soit un gros consommateur de musique et qu’on n’aime pas écouter uniquement les groupes/chanteurs majeurs.

Publié le février 22, 2010, dans Test Logiciel, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :