[test] L’Asus Eee PC 1005 est-il un bon HA?

Il s’en est passé du temps avant que cet article voit (enfin!!!) le jour… Mais bon, j’ai été pas mal occupé et comme en plus, on m’a coupé l’accès à WordPress.com au boulot (et donc à mon site), mes périodes de creux sont quand même moins productives qu’avant…

Bref, revenons au sujet. L’Asus Eee PC 1005 HA. En lieu et place de ce titre si fin et subtil, j’aurai évidemment pu écrire chose de plus conventionnel comme par exemple : Asus Eee PC 1005HA : le test. Car cela fait quelques semaines maintenant que j’utilise ce Eee PC à la maison et je pense avoir accumulé assez d’heures d’utilisation pour faire part de ce que j’en pense. Et en étant un peu plus pertinent et utile que « oh, il est tout petit » et autre « oui, mais l’écran est tout petit »…

Mais faisons d’abord un petit retour sur le pourquoi du comment de cet achat (et de cet HA, justement!)

Maintenant que vous connaissez les tenants et les aboutissants de cette histoire, place aux impressions. Que vaut ce netbook?

Asus Eee PC 1005 HA - box

Finition

On commence par ce qu’on voit quand on ouvre la boite (après avoir dégagé tous les sacs, trucs en plastiques et autres bouts de carton), à savoir le capot de l’Eee PC. Et la première prise en main (littéralement) est très positive. Ce 1005 HA a l’air solide dans sa fabrication et on n’a pas peur de l’abimer à chaque fois qu’on l’attrape. Ni quand on l’ouvre à une main. La charnière semble solide, ce qui est plutôt un bon point pour un truc qu’on envisage éventuellement de trimballer partout avec soi.

Par contre, le fini brillant sur la coque, c’est vraiment une idée à la con! Typique du designer qui a plus en tête le rendu de son produit en exposition derrière une vitrine que dans les mains de l’utilisateur

Bon, comme il ne faut pas être négatif, j’ai trouvé un avantage : si je range l’Eee PC à côté de la PS3, il est complètement raccord. Le côté négatif, c’est que pour un usage dans la vraie vie, bonjour le truc qui a l’air tout le temps crade! Et autant pour la PS3, c’était débile mais au moins, on n’y touche pas souvent une fois qu’elle est posée sur son meuble (vu qu’on peut l’allumer et l’éteindre avec la manette). Par contre – bizarrement – le 1005 HA, on a quand même souvent besoin d’y mettre les doigts!

Bref, la coque brillante, c’est une idée de merde et puis c’est tout. Sauf si vous comptez acheter cet Eee PC pour le mettre dans une vitrine bien sûr (et encore, il faut l’y déposer en le tenant avec des gants spéciaux!). Après, c’est pas la mort. On s’en remet. Faut juste pas être du genre maniaque et vouloir que son ordinateur ait l’air nickel…

Asus Eee PC 1005 HA

Du côté du touchpad

Pour continuer du côté physique mais sur des trucs plus « utile », ouvrons le 1005 HA et parlons un peu de l’une des deux interfaces permettant d’interagir avec l’ordinateur d’Asus : le touchpad. Et j’avoue que le touchpad me faisait assez très peur.  Pour être exact, deux choses sentaient la merde me laissaient perplexe :  l’absence de délimitation du touchpad (il est de la même couleur que la coque et n’a pas de contour) et le fait que la surface tactile soit recouverte de petits picots (c’est la seule chose qui permette de le repérer).

D’ailleurs, ce sont surtout ces petits picots que me faisaient vraiment peur. Et bien finalement, à l’usage, ce n’est pas si désagréable que ça. En fait, on le sent à peine. Étonnamment, le plus gênant des deux points pré-cités n’est pas celui auquel je m’attendais! En effet, l’absence de bordure pour le touchpad fait que de temps en temps, je sors de la surface tactile (sur la droite le plus souvent). Toutefois, je pense que cela est fortement accentué par deux choses assez simples (allez, hop, une liste!😉 ) :

  • l’habitude du touchpad géant du Macbook
  • le fait de surfer allongé dans un lit (ben oui, on était en plein travaux et la chambre était le seul endroit viable et propre pour le moment…), ce qui induit une position moyennement optimale (souvent dite de position « à la con »). Et en effet, assis dans un canapé avec l’ordinateur sur les genoux, c’est bien mieux (mais ça arrive encore quand même)

Asus Eee PC 1005 HA

Rien de bien grave en soi et un peu d’habitude règlera surement tout cela.

Un petit mot sur les mouvements « multitouch » reconnus par le touchpad : une pression sur le touchpad avec 2 doigts équivaut à un clic sur la roulette de la souris, tandis qu’on pourra faire défiler une page en faisant glisser 2 doigts sur le pavé tactile (horizontalement ou verticalement). Le verdict est le suivant : bien mais peu mieux faire. Peut mieux faire parce que certains fenêtres de certains logiciels ne prennent pas en compte le scroll. Mais aussi parce que certains défilements de précision sont assez durs à exécuter. La faute très probablement à la taille très réduite du pavé tactile. Quoiqu’il en soit, cela permet véritablement de se passer d’adjoindre une souris à l’Eee PC. Et ça, c’est vraiment précieux. La différence avec le Macbook, c’est que sur le 1005 HA, quelques (rares) fois, on se dit qu’une souris ce serait pas mal, alors qu’avec le Macbook, c’est jamais!

En passant et pour finir sur le touchpad, un détail amusant : lorsque je suis sur mon 1005 HA, il m’arrive assez souvent de vouloir faire un clic droit en posant 2 doigts sur le pavé tactile, comme permet de le faire mon Macbook. Toutefois, il m’arrive presqu’aussi souvent de poser 2 doigts sur le pavé tactile de mon Macbook pour faire un clic « milieu »!!! On prend vite ses habitudes!

Le clavier

Contrairement à la mode actuelle, le clavier est un clavier normal. Comprendre : pas de « chiclet » sur cet Asus 1005 HA (ce terme désigne les claviers dont les touches ne se touchent pas les unes les autres, comme on en trouve chez Sony, Apple, Asus et plein d’autres).

Un clavier normal donc, avec des touches quasiment de la taille de celles qu’on trouve sur le clavier d’un « vrai » ordinateur portable. Toutefois peu ou pas de sacrifice sur les touches présentes, puisque les seules touches « normales » qui ne sont pas sur ce clavier doivent être « page up », « page down », « début », « fin », « num lock », « screen lock »…

Asus Eee PC 1005 HA

Du coup, la frappe est aisée et agréable, et finalement, je n’ai que peu de reproche à lui faire (au clavier). Peu, mais il y en a tout de même quelques uns :

  • la taille des touches flèche droite et flèche gauche est clairement abusée. Dommage de ne pas avoir opté pour une forme plus classique.
  • j’ai pris l’habitude des touches Fx avec usage direct pour monter ou baisser le son, monter ou baisser la luminosité… Et il faut avouer que c’est très pratique (surtout que les touches Fx, on ne s’en sert pas souvent!). Il faut que je vois s’il n’y a pas possibilité d’inverser le comportement de ces touches (fonction annexe par défaut et Fx en combinaison avec la touche Fn)
  • le point d’exclamation est mal placé!!!! Non je déconne, il est à sa place normale, mais j’ai pris l’habitude de l’emplacement de ce caractère sur le clavier de mon Macbook et j’ai du mal à le trouver sur le clavier du 1005 HA maintenant! Étonnamment, sur un « vrai » clavier, je n’ai pas le problème, seulement sur un clavier de portable!

Asus Eee PC 1005 HA

La connectique

En continuant le tour du propriétaire, on peut voir que ce 1005 HA possède 3 ports USB (2 d’un côté, 1 de l’autre). Ces ports ne sont pas trop rapprochés l’un de l’autre ni trop enfoncés dans la coque, ce qui me permet d’être assez serein quand à la variété de périphériques qui pourra s’y loger. En effet, il est toujours rageant de ne pas pouvoir connecter une clef USB sous prétexte que sa coque ne lui permet pas de s’enficher dans le port… Ou de ne pas pouvoir brancher certains périphériques gourmands parce qu’on n’a qu’un port USB ou qu’ils sont trop loin les uns des autres…

On trouve également un bon vieux port VGA ainsi qu’un lecteur de cartes SDHC et les inévitables entrées et sorties audio (prise jack stéréo pour un casque et entrée jack pour micro). Enfin, le port RJ45 répond toujours présent, ce qui est plutôt une bonne chose (même si je ne devrais pas m’en servir très souvent…)

C’est très complet et il n’y a pas grand chose à redire de ce côte. Finalement, il ne manque qu’une prise HDMI qui rendrait l’utilisation du 1005 HA bien plus pratique avec les appareils actuels, d’autant plus qu’on trouve très souvent une prise HDMI libre sur le côté des téléviseurs…

L’écran

Attaquons maintenant l’avant dernière partie – mais pas la moins importante – consacrée au physique du 1005 HA, à savoir l’écran.

Et bien l’écran (de 10″ pouces rappelons le) est un poil petit. Je sais, j’avais dit que je serais plus constructif que ça… Sa résolution de 1024 x 600 px est paradoxalement trop faible tout en étant probablement la plus élevée supportable sur un écran de cette taille… Je m’explique : un résolution de 1200 x 720 (ou un truc du genre) apporterait un confort certain en navigation, faisant disparaître un bon nombre de scrollbar horizontales. Mais en même temps, une résolution de 1200 x 720 sur un écran de 10 pouces (puisque c’est de ça dont il s’agit) occasionnerait une fatigue oculaire beaucoup trop importante, voire rendrait l’ordinateur (presque) inutilisable… (sans aller bidouiller dans les tailles de caractères et compagnie). Du coup, on est bien obligé de reconnaître que 1024 x 600 est la seule résolution acceptable sur un écran de 10 pouces.

Vivement les écran sans bordure qu’on nous promet! A encombrement égal, les machines du genre de ce 1005 HA pourrait embarquer un écran sensiblement plus grand, probablement assez pour avoir presque 12 pouces de diagonale là où on en a 10 aujourd’hui! Mais bon, ce n’est pas pour tout de suite et le 1005 HA embarque un écran de 10 pouces « normal » (avec bordure quoi) et on fait avec.

Sur cet écran, on  se rend compte de la pollution visuelle que peut représenter un encart publicitaire et on souffre vraiment sur les sites qui ne se soucient pas de la taille que peut faire votre écran. C’est bien simple, en prenant l’exemple le plus violent, il arrive de tomber sur des sites qu’il est plus agréable de parcourir depuis son téléphone (au hasard un iPhone) que sur l’Eee PC. Bon, on a souvent moins d’information, mais au moins, l’affichage est optimisé! Après, comme je le dis, ça reste le cas extrême et le 1005 HA reste plus qu’utilisable pour la plupart des sites, et on peut même encore amélioré l’expérience pour peu qu’on s’équipe correctement pour surfer dans les meilleures conditions possibles. Et en disant cela, je pense à Chrome et à diverses extensions à lui associer (voir plus bas)

Asus Eee PC 1005 HA

Vous l’aurez compris, la taille limitée de l’écran de l’Eee PC 1005 HA est son plus gros point faible. Alors, on arrive à se débrouiller avec, mais on apprécie vraiment de revenir un écran un peu plus grand. Et si vous avez cet Eee PC en plus d’un autre PC portable (ou Mac), il y a un risque important que l’Eee PC reste dans son tiroir les 3/4 du temps.

Pour le reste, l’écran a une luminosité très correcte et sa dalle matte est vraiment agréable. Alors c’est vrai que dans le magasin, il doit moins taper dans l’oeil que ses petits copains à dalle brillante, mais à l’usage, on maudit les cons (il n’y a pas d’autres mots) qui ont eu l’idée de mettre des dalles brillantes sur des PC portables (et ceux qui ont fait pareil sur les Macbook aussi d’ailleurs!). Avec le 1005 HA, on ne se bat pas en permanence pour essayer de voir qu’affiche l’écran et non pas son propre reflet!!! Et ça, c’est vraiment agréable. Et pourtant malheureusement assez rare de nos jours… A bas les écrans brillants sur les machines portables!!!!!

Le reste (du matériel)

Il ne reste plus grand chose à détailler de cet Eee PC. A part peut être les hauts parleurs qui constituent probablement le point le plus médiocre de ce 1005 HA. Soyons clair, le son est d’une qualité moyenne au mieux, avec une puissance sonore tout simplement risible. Difficile de faire écouter quelque chose à son voisin sans lui donner carrément le PC (mais bon, comme il est tout petit…😛 ). Oubliez par exemple le partage de vidéo (films ou autres) avec votre voisin parce qu’il aura clairement du mal à entendre ce qui se raconte. Et s’il se met à parler, vous n’entendrez plus grand chose non plus!!! D’ailleurs ne pensez même pas à regarder un petit truc en vitesse (par exemple une vidéo d’une connerie sur youtube) pendant qu’il y a du bruit (par exemple la télé) dans la pièce où vous vous trouvez…

Pour clôturer cette première partie sur le matériel, voici un petit rappel de la configuration de cet Eee PC 1005 HA :

  • processeur intel Atom N270 @1,60 GHz
    rien de très extraordinaire de ce côté là
  • un disque dur de 221 Go
    250 en fait, mais la table de partition, le mensonge des fabricants, tout ça…😉
  • 1 Go de RAM
    Là encore, complètement dans la norme
  • le wifi
    B&G au moins. Pour le N, j’en sais rien!
  • une webcam 0,3 megapixels

Et là, cher lecteur, tu te dis, « Tout ça, c’est bien joli bien sûr, mais si on parlait un peu de ce que ça donne quand on s’en sert de cette petite bête? » Et ça tombe bien que tu te dises ça, parce que justement, c’est ce dont on va parler maintenant!

Asus Eee PC 1005 HA

A l’usage – logiciels

Pour commencer, parlons de l’OS, à savoir Windows 7 Starter. Pour le moment, je n’ai pas rencontré de limitations gênantes (ou en tout cas été gêné par elles) dans la version Starter de Windows 7. En fait, ce n’est pas totalement vrai. Une chose m’a « gêné » : l’impossibilité de changer le fond d’écran dans cette version de Windows 7. En plus, il faut avouer que c’est assez mesquin comme limitation… Bon, au moins, les fonds d’écran de base (il y en a plusieurs, mais je ne sais pas exactement comment ils sont assignés) ne sont pas horribles (ils sont même plutôt agréables et discrets). Mais ce n’est pas une fatalité puisqu’il existe une façon de retrouver la possibilité de laisser libre cours à son imagination fond d’écran-esque. (Merci à Razvan pour l’info d’ailleurs😉 ). Cette solution, c’est un petit logiciel tout simple appelé StarterBackgroundChanger. Et comme l’auteur est sympa (ou parce qu’il doute de la capacité de ses utilisateurs à se débrouiller tout seul…), il a fait un tutoriel d’utilisation (et même un d’installation!!). A part ce petit détail, rien à signaler, tout marche très bien… Internet explorer est peut être un peu long à démarrer, mais comme je ne l’utilise pas, ça ne me gêne pas vraiment… Même le temps d’allumage (donc démarrage de Windows 7 compris) de l’ordinateur est très acceptable, puisque plus rapide (pas de beaucoup, ça se vaut) que mon Macbook. 30 secondes doit être assez proche de la réalité. Bon, après, si le prochain démarre encore plus vite, j’accepte sans hésitation!🙂

Côté logiciel, je n’ai pas installé grand chose, ce qui est installé de base avec Windows 7 me suffisant quasiment. Paint.net doit être le seul truc (hors navigateur) que j’utilise de temps en temps et qui n’est pas d’origine. Il a un peu de mal sur les images en très haute résolution mais bon, c’est pas non plus un foudre de guerre cet ordinateur, il faut rester raisonnable…

Côté navigateur, j’ai essayé du Firefox, de l’Opera et du Chrome (et Internet Explorer bien sûr) et mon choix s’est porté sur Chrome. Firefox et Internet Explorer sont beaucoup trop lourds/lents pour le petit 1005 HA. Et je n’arrive pas vraiment à faire ce que je veux au niveau du comportement de navigation avec Opera. Du coup, reste Chrome, mais ce n’est pas non plus un choix par défaut pour autant. Rapide et léger, avec un démarrage éclair, Chrome est vraiment LE navigateur idéal pour un netbook. Et pour peu qu’on lui colle un adblock et flashblock pour ne pas être pollué par flash et des milliers de pubs, et c’est le pur bonheur. Seul petit regret, Google n’a pas jugé opportun de faire en sorte que la fenêtre de propriétés (pour paramétrer Chrome) puisse s’afficher entièrement sur un écran de 10 pouces. Et sans scrollbar ni moyen de pouvoir descendre l’affichage… Du coup, appuyer sur OK requiert presque une utilisation de la force (« Luke, fis-toi à ton intuition »😉 ). Mais à part ça, RAS. Et rien d’autre à ajouter que « Use the chrome » comme dirait l’autre😛

Après ça, plus grand chose à dire niveau logiciel, enfin surtout plus trop de bonnes choses à dire

Parce qu’il faut reconnaître que certains usages mettent un peu à mal l’atom N270 embarqué dans le 1005 HA. Et le plus révélateur, c’est Picasa. Lancer une reconnaissance faciale sur quelques gigas de photos et vous comprendrez que ce n’est pas ce pourquoi à été fabriqué le 1005 HA. Ca prend tout simplement des heures (8 ou 9 là où ça n’en prend qu’une ou deux sur un « vrai » ordinateur). Et comme malheureusement, Google ne s’est toujours pas penché sur la mise en oeuvre d’une photothèque partagée, si on veut bénéficier du tag des personnes, des liens ou des mots clefs, il faudra faire le boulot depuis le netbook!!

Deuxième et dernier logiciel dont les résultats à l’usage n’ont pas été satisfaisant (parmi ceux que j’ai testé de façon très poussée), PS3 Media Server. Ce logiciel permet de lire n’importe quoi sur une PS3, puisque c’est l’ordinateur sur lequel tourne PS3 Media Server qui décode le film. Ainsi, on lit des formats exotiques dans des containers exotiques (à commencer par le MKV par exemple). Un logiciel super pratique quoi. Mais pas fait pour les netbook. Bon, forcément, faire décoder du MKV en 720p à un atom N270… Ce n’est pas le genre de choses qui met le processeur d’intel à son avantage…

Asus Eee PC 1005 HA

A l’usage – les performances

Puisqu’on vient de parler de PS3 Media Serveur qui met facilement à genoux le 1005 HA, embrayons sur les performances. Globalement, l’engin est réactif et très agréable à utiliser tant qu’on reste dans une utilisation netbook. Par contre, Flash fait mal. Lire des vidéos d’une résolution un peu haute (genre 480p) aura vite fait de faire ramer votre Eee PC… Bon, la plupart des éléments en flash qu’on rencontre en navigant sur le net sont particulièrement dispensables. Ainsi, un plugin du genre de flash block rendra votre vie et celle de votre 1005 HA vraiment plus agréable. Du coup, c’est seulement les quelques vidéos (youtube par exemple) que vous regarderez qui vous rappelleront la faible puissance du processeur qui anime votre ordinateur.

Par contre, évidemment, dès qu’on sort de l’usage normal d’un netbook, il faudra prendre son mal en patience

Asus Eee PC 1005 HA

l’écran mat contre l’écran brillant

Macbook

A l’usage – l’autonomie

L’autonomie est clairement un des points forts du 1005 HA. Tournant globalement autour de 8 heures en utilisation standard (du surf en Wi-Fi quoi !), le petit netbook permet vraiment de ne pas avoir de fil à la patte. Dommage que le mode super veille ne consomme pas moins d’énergie, mais bon, le démarrage n’est pas tellement plus long que la sortie de veille finalement…

Cette autonomie gargantuesque permet de partir une journée sans craindre de tomber en panne de batterie ou, ce qui est plus mon cas, de ne brancher l’ordinateur qu’une fois par semaine (ou à peine plus). Et c’est agréable de ne pas devoir être constamment branché au secteur quand on est dans le canapé avec son portable sur les genoux!

Asus Eee PC 1005 HA

A l’usage – le bruit

Un dernier mot avant de finir sur le bruit de fonctionnement du netbook d’Asus. Globalement, le 1005 HA ne fait que peu de bruit en usage simple (= surf internet). De temps à autre, selon le type d’activité, le ventilateur se déclenche et sait se faire entendre. En journée, cela ne posera pas de problème. Le bruit ambiant (télé, radio, discussion…) couvrira largement celui de l’ordinateur. Par contre, en soirée ou la nuit, cela sera différent. Il vaudra mieux par exemple abandonner l’idée de surfer assis dans son lit si sa voisine (ou son voisin) a prévu de dormir. Si le ventilateur se met en route avant son endormissement, il y a de fortes chances que vous ayez des remarques (pleines de gentillesse bien sûr) assez rapidement!!! Et avec flash d’autorisé dans votre navigateur, ça arrivera encore plus vite!

Asus Eee PC 1005 HA

Conclusion

Ma conclusion à propos du 1005 HA est assez simple. C’est un excellent netbook, qui fait très bien ce qu’on peut attendre de ce genre de produit. Il n’a pas de défauts et n’est pas très cher. Pourtant, la machine trouve vite ses limites, notamment en traitement vidéo, rappelant à l’utilisateur la différence de performances entre un netbook et un vrai ordinateur.

Pour ma part, cet Eee PC m’a coûté en tout et pour tout 150 €. A ce prix là, le 1005 HA est une très bonne affaire, on se retrouve avec un appareil compact et solide, qu’on a pas peur de trimballer un peu partout, la machine d’appoint presque parfaite. Ce serait à refaire, je n’hésiterais pas à l’acheter.

A son prix normal (300 €), je serais moins catégorique, on s’approche en effet assez près du prix d’un vrai ordinateur d’entrée de gamme. Vaut-il mieux avoir un ordinateur à l’autonomie médiocre (voire pourrie) offrant plus de confort (affichage & utilisation) ou bien le contraire? Tout dépendra alors de l’usage principal qu’on compte faire de sa machine et de la présence ou non d’un autre ordinateur dans le foyer.

En ce qui me concerne, je ne suis pas certain de ma réponse.😀 Un processeur un poil plus véloce (un chouïa seulement) et un puce graphique plus performante (du genre de ce que propose NVidia avec son ION) et on tiendra le super netbook que tout le monde attend. Et si on pousse un peu avec un écran plus grand dans le même format (le border-less dont je parlais au début), on tiendra mon netbook ultime! Et plus encore. Un netbook qui pourrait rendre inutile le fait de posséder une autre machine.

En attendant, le 1005 HA est un bon compromis; et le seul problème, c’est qu’on oublie vite les côtés positifs d’un compromis quand on se cogne contre ses inconvénients😛

pourtoutsavoir

Publié le août 4, 2010, dans Ordinateur, Test Matos, et tagué , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Merci !

    Analyse et commentaires très utiles.

  2. je suis une mamy pas très dégourdie en informatique, aussi je vous remercie pour ce superbe compte -rendu, ainsi que quelques precieuses informatons bien utiles a mon niveau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :