[critique] Sans l’ombre d’un doubt

Aujourd’hui, j’ai eu l’occasion (et le temps) de lire Doubt, un manga alléchant dont j’avais entendu parler par Arnaud il y a un moment (la vache, ça fait 1 an!!!).

Doubt

Oui, je reprends l’image de son post comme un gros chacal🙂

L’histoire est assez originale puisqu’on suit un groupe de jeunes japonais qui au lieu de passer leur temps sur facebook à jouer à farmville, jouent à un truc qui s’appelle « Rabbit Doubt ». Ce jeu, comme son nom l’indique presque, « ressemble au jeu du loup garou » (toujours en pompant sur la même source). On remplace juste les villageois par des lapins et le loup garou par un… ben par un loup tout court. Bref, le but du loup, c’est de bouffer tout le monde (ce qui entre nous, n’est pas très malin, il ferait mieux de garder un couple et de les faire se reproduire pour avoir à manger pour toujours (surtout avec des lapins quoi!). Mais ce n’est pas le propos) et le but des lapins, c’est de s’entretuer en espérant tuer le loup avant que tout le monde n’y passe.

Bien sûr, ce n’est pas présenté comme ça, les lapins ne tuent que ceux qu’ils pensent à coup sûr être le loup. Sauf que comme le loup est un gros menteur, et bien quasiment à tous les coups, ils dézinguent un lapin. En même temps, si le loup disait la vérité quand on lui demande s’il est un loup, il faut bien avouer que le jeu perdrait grandement en intérêt…

Bref, un jeu qui fait la part belle aux enquêtes, à la mauvaise foi, aux mensonges et où la confiance est rapidement aux abonnés absents.

lapins

Et rapidement (parce que sinon ce serait chiant de les regarder jouer à Rabbit Doubt sur leurs téléphones portables!), ils se réveillent sans trop savoir pourquoi dans une sorte de bâtiment désaffecté et se retrouve forcés à jouer à Rabbit Doubt pour de vrai. En gros : « vous vous êtes faits kidnappés, l’un d’entre vous est mort, et bien évidemment, le tueur est parmi vous. Enjoy your stay :) »

lapin

Les 4 volumes qui composent l’histoire complète sont maintenant tous disponibles en magasin et on peut donc s’attaquer à Doubt sans craindre de devoir attendre des mois pour avancer dans l’histoire (et il n’y a pas grand chose de plus frustrant!)

Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on est complètement entrainé par l’histoire et qu’on avale les pages à grande vitesse! C’est beau, dynamique, juste gore ce qu’il faut, et un poil glauque. Bref, on n’a vraiment pas envie de rejoindre les malheureux dans cet immeuble… Et au fil de l’histoire, on a confiance en de moins en moins de personnages, notamment grâce au découpage très cinématographique des chapitres. Une bonne histoire avec de bons personnages, un dessin agréable et qui sert l’histoire (même si quelques scènes sont un peu confuses, notamment les scènes d’action), que demander de plus? Et bien sachez que même si vous ne demandez rien de plus, on vous le donne quand même : on trouve aujourd’hui les volumes de Doubt à 3,99 € pièce. Soit moins de 16 € la série complète!!! Si ça, ce n’est pas une affaire!!! Surtout qu’en 4 volumes, Doubt n’a pas le temps de se perdre dans les turpitudes habituelles à base de rebondissements en mousse et pseudo histoires à rallonge qui pourrissent tant de manga sur l’autel du sacro-saint chiffre d’affaire. Et c’est assez rare pour être souligné (et apprécié)

Publié le octobre 7, 2010, dans Critique BD, Mangas / BD / Comics, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. Aaah! J’aime tes sources. Que de la qualité!

  2. Intéressant. Je suis en train de lire Judge et on dirait que c’est plus ou moins la même chose. Je trouve Judge très bien, j’espère que Doubt sera à la hauteur lorsque je commencerai à le lire🙂

    • Pas étonnant que Judge et Doubt se ressemblent puisqu’ils sont tous les deux l’œuvre de Yoshiki Tonogai😉
      Les 2 manga partagent de nombreux éléments, à commencer par une ambiance et une construction assez similaires.
      À noter qu’il y a un également une 3ème œuvre appelée « Secret » sortie l’année dernière en France et celle d’avant au Japon (et que je n’ai pas lue).

      Comme je te l’ai dit, j’ai pour ma part préféré Doubt à Judge, mais peut être est-ce dû au fait que je l’ai découvert en premier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :