[critique] Djinns

Il y a quelques temps, j’ai eu l’occasion de voir Djinns, un film français dans lequel Saïd Taghmaoui vient montrer sa tête pour le rendre bancable.

19469600.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100628_035607

Honnêtement, la bande annonce que j’avais vu à l’époque de sa sortie au cinéma m’avait plutôt donné envie, et il semblait y avoir moyen d’avoir affaire à un bon film horreur/fantastique, bien que français.

L’histoire se déroule en Algérie et en 1960. On y suit une section de soldats français envoyée sur les traces d’un avion disparu en plein milieu du désert.

Après avoir retrouvé l’avion, et son chargement (une simple mallette en l’occurrence, avec un bel autocollant « secret défense »), une embuscade les fait dévier de leur route. Du coup, ils débarquent dans un village un rien chelou autour duquel rodent des trucs encore plus chelou, les djinns, plus ou moins des esprits maléfiques

Pas mal sur le papier, non?

Et bien au final, ça suxx pas mal ce film. Non pas qu’il soit incroyablement mauvais, mais on a un petit peu l’impression de revivre le visionnage de Dark Water… C’est dire quelle déception cela représente!!

Comme déjà la réalisation est peu inspirée et que le jeu d’acteur (mais les personnages surtout) est assez moyen, ça donne un résultat qui ne mérite pas qu’on s’y attarde! Mais le pire est le côté Dark Water du film, qui sonne comme un mensonge se faisant l’écho d’un vieux traumatisme : derrière chaque séquence du film, on s’attend à trouver un peu de ce qu’on nous a vendu dans la bande annonce : de l’horreur, du frisson… Au fur et à mesure que le film avance, on accepterait même un sursaut ou simplement quelque chose qui sorte le film de la torpeur dans laquelle il se glisse si rapidement et qui donne l’impression que le film dure des heures alors qu’il n’en fait qu’une heure quarante… Mais non, rien ne se passe. Et ce n’est pas la « révélation » finale qui sauvera le film, même s’il faut avouer que c’est un tant soit peu original…

Djinns est donc un film à éviter sans aucun doute. Tenez-vous le pour dit!

Publié le février 22, 2011, dans Critique de film, Films, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :