[test] Alors, cette PS Vita?

Alors, tout ça, c’est bien joli, mais au final, pourquoi cet achat de PS Vita défiant tous les pronostics, même les miens? Et bien pour tout un tas de raisons pas très originales et dont on se fout un peu en fait! Je suis un gros faible qui n’a pas su résister aux charmes d’un nouveau jouet et puis c’est tout!

PS Vita

Sur ce, maintenant que tout ça est clarifié, faisons un petit tour du propriétaire. Et la première des choses qu’on peut dire c’est qu’il faut avouer que c’est vraiment un très très bel objet, doté d’un immense et superbe écran tactile. C’est vraiment difficile d’y résister! 😛

PS Vita – La bête

PS Vita - face

La prise en main est bonne et les sticks analogiques sont vraiment agréables ; bizarres au premier contact mais très confortables en fait. Et surtout, ils sont à des années lumières de celui qui équipait la PSP! Il n’y a pas grand choses à dire sur les autres boutons, à part peut être que les boutons d’actions sont un peu petits et un peu proches les uns des autres. Mais pour le moment, cela ne m’a pas posé de problème. En fait, seules les gâchettes me laissent un peu perplexe sur leur capacité à durer dans le temps… D’un autre côté, on disait la même chose à propos des gâchettes de la PSP et pourtant celle de ma console sont toujours fidèles au poste!

PS Vita - dos

Comme tout le monde le sait déjà, le dos de la console est tactile lui aussi. Pour le moment, il est difficile de se prononcer sur l’aspect révolutionnaire de la chose, ça dépendra fortement des jeux et de l’usage qu’ils en feront. Les avantages qu’on voit immédiatement par rapport à l’écran tactile, c’est que d’une part on ne cache pas l’image avec ses (gros) doigts, et d’autre part qu’on peut continuer à tenir la console normalement (alors que l’utilisation de l’écran tactile force à tenir la console à une main en général, ce qui n’est pas souvent très ergonomique!). Après, il faut reconnaître que pour les actions demandant une grande précision, c’est un peu difficile de viser à l’aveugle sur le dos de la console! Espérons que les studios de développement sauront en tirer le meilleur sans en demander trop aux joueurs!

PS Vita - profil

Une fois sorti de la transe provoquée par la vue de la PS vita, on prend enfin la console en main et, ce qui surprend le plus la première fois, c’est sa légèreté, surtout compte tenu de sa grande taille. On se demande d’ailleurs si on ne serait pas en train de tenir un modèle factice! Mais un poids contenu est une très bonne chose pour les longues sessions de jeu; on se demande toutefois si Sony n’a pas été un peu loin dans l’exercice!

Le dernier point concernant le matériel et qui est digne d’un petit mot ici porte sur l’autonomie de la PS vita, qui est globalement « bonne » pour un appareil d’une telle puissance. Nous sommes effectivement loin, très loin des heures et des heures d’autonomie que proposaient les bonnes vieilles Game Boy. En tout, ça laisse le temps de jouer pendant tout le temps que dure Top Chef (et à la fin de l’émission, il reste encore de la batterie)! Mais c’est assez cocasse de se réjouir d’avoir une autonomie à peine supérieure à ce que proposait une Game Gear alors qu’à l’époque c’était son plus gros défaut et on allait jusqu’à remettre en cause son statut de console portable!

PS Vita - dessus

C’est vrai que ça pourrait être beaucoup mieux, surtout quand on voit le poids de l’engin :  finalement ils auraient pu la lester un peu plus pour gagner une paires d’heures en autonomie… Mais bon, pour moi qui joue dans le canapé, ça ne va pas être trop gênant 😉

PS Vita – L’aspect logiciel

Sony inaugure avec la vita un tout nouvel OS, et surtout une toute nouvelle interface. Va-t-on la voir débarquer sur PS3 via une mise à jour? Ou sur les futurs téléviseurs de la marque japonaise? Probablement pas dans la mesure où cette interface est 100% tactile.

D’ailleurs, le fait qu’il soit 100% tactile est assez pénible. De même que le fait de devoir confirmer le lancement d’un programme ou d’un jeu via un écran de confirmation à chaque fois que l’on touche une pastille (on touche une pastille correspondant à un programme et cela fait apparaître un écran dédié au programme, écran qu’on doit retoucher pour vraiment lancer le dit programme) .

A part ça, il est assez agréable à utiliser et on en maîtrise vite les « subtilités ». Il a cependant de la marge de progression (notamment au niveau des temps de chargement), même en restant 100% tactile.

Parmi les points qui m’ont gêné, il y a  le fait qu’apparemment, quand on allume la console après l’avoir éteint complètement (et pas mise en veille), toutes les connectivités sans fil sont allumées. C’est d’autant plus gênant qu’il n’y a pas de bouton physique pour les couper, ni même de raccourci disponible via l’interface. On est obligé de retourner dans la gestion des paramètres et de descendre quelques niveaux d’options pour pouvoir couper de nouveau le bluetooth (par exemple).

Le manque de boutons dédiés ou d’accès direct touche aussi la luminosité qu’on est obligé d’aller régler au fin fond des paramètres d’affichage du menu settings de la console.

PS Vita - dessous

Au rayon des regrets, notons aussi que taper des messages au clavier virtuel est assez chiant vu que d’une part, l’écran est trop large pour taper avec les pouces en tenant la console normalement et d’autres part, malgré la présence d’une écriture prédictive, il n’y a pas de correction des mots… Cette fonction n’avait pas vocation à être une des plus utilisées de la vita pour ce qui me concerne; sa mise en oeuvre le confirme!

Voilà, c’est à peu près tout pour ce qui concerne la console en elle même. Il y a bien sûr d’autres choses par ci par là, mais ce qui précède est ce que je verrais le plus souvent. Le reste du temps, j’aurai lancé un jeu!

PS Vita – jouons un peu quand même!

Pour le moment, j’ai surtout joué à Wipeout 2048 et comme prévu, c’est bien 😀

WipEout 2048

Je reviendrais probablement plus longtemps dans un futur article, mais soyons clair, ce WipeOut fait honneur à la série. Hyper fluide, avec un visuel à tomber par terre, une impression de vitesse qui décoiffe, il n’y a pas grand chose à reprocher à ce WipeOut.

Comme c’est l’habitude dans la série, les tracés sont vertigineux et hyper détaillés mais proposent plus d’embranchements qu’à l’accoutumée. Et comme d’habitude, on n’a pas le temps de faire le touriste qui s’extasie devant la beauté des décors excessivement détaillés

Notons tout de même que le mode zone est moins sympa et beaucoup moins psychédélique (bien que plus coloré) que le mode zone de WipeOut HD sur PS3. Mais là, on est vraiment dans le chipotage. Même l’intégration des défis entre amis via le PSN au fur et à mesure de la progression solo (un peu à la manière de ce que Blur avait lancé en son temps) est bien sentie.

Et avec une vingtaine de vaisseaux différents (par leurs caractéristiques techniques mais aussi par les armes auxquels ils donnent accès) et une centaine d’épreuves, il y a de quoi faire pour finir le mode solo! Ce à quoi il faut ajouter les championnats en ligne (en plus des défis entre amis)

Seule la longueur des temps de chargement obscurcit le tableau, ils sont toujours étonnamment longs pour un jeu stocké sur cartouche… Même si la dernière mise à jour a grandement amélioré les choses.

Maniabilité au poil, ambiance futuriste maitrisée, bande son au top (elle manque de titres connus, mais elle colle vraiment à WipeOut), visuel à tomber, impression de vitesse de fou… Pour moi, ce WipeOut 2048 est vraiment LE jeu PS Vita à acheter. Si je ne devais en acheter qu’un seul, ce serait celui là. Et d’ailleurs, c’est ce que j’ai fait! 😀

A part ça, j’ai essayé tout un tas de démos, téléchargé via le PS Store, toujours aussi bordélique soit dit en passant…

La première démo que j’ai essayé est celle de Motorstorm RC, et pour ma part, je trouve que c’est une grosse daube (quelle idée de faire accélérer et freiner selon la direction qu’on donne avec le stick droit? Ça plus la caméra fixe et les contrôles ratés de la voiture… Ça fait rêver!)

Motorstorm RC - PS Vita

Il me semble que le jeu était gratuit aux US il y a quelques jours et bien même à ce prix là, je ne le prendrais pas! Par ailleurs, au delà du fait qu’il ne me plaise pas (parce que, malgré mon rejet catégorique de ce jeu, je suis sûr que des tas de gens arriveront à s’en débrouiller, et que même moi, avec un peu d’habitude, je m’en sortirais), je trouve surtout que c’est vraiment de l’abus de vendre ce jeu sous la licence Motorstorm parce que le jeu n’a clairement pas grand chose à voir avec les épisodes qu’a accueillis la PS3! C’est sûr qu’il y aura des déçus!

J’ai également essayé la démo d’Uncharted : Golden Abyss et le moins qu’on puisse dire, c’est que c’est beau. Ok, les ombres sont un peu chancelantes dans les plans rapprochés lors de séquences cinématiques, mais n’empêche, ça claque!

Uncharted : Golden Abyss - PS Vita

On est en terrain connu, ça ressemble clairement à du Uncharted. On retrouve d’ailleurs la plupart de ses réflexes, mais c’est vraiment chaud de viser! On peut bien activer un mode de visée automatique qui aide énormément mais qui fait disparaître presque tout le challenge des gunfights et rend le jeu vraiment trop facile… A voir si avec un peu d’habitude, on arrive à prendre le coup. C’est fort possible car on note assez peu de critique sur le net à ce niveau.

Il y a pas mal d’interactions tactiles et elles se fondent plutôt pas mal dans le gameplay, à part un ou deux trucs qui cassent un peu le rythme, comme l’utilisation de la machette pour découper ce qui bloque le passage. Sinon, ramasser les trésors, prendre des photos, lire son journal… tout ça, ça passe très bien à l’écran tactile. Et comme d’habitude, c’est plutôt bien raconté et on se laisse bien prendre au jeu. Du pur Uncharted on vous dit!

Uncharted : Golden Abyss - PS Vita

Par contre cette démo boucle sans prévenir et ça, il faut reconnaître que c’est un peu la loose. Jugez plutôt : sur l’écran d’accueil, on a le choix entre 2 chapitres, si on choisit le premier, on enchaine sans s’en rendre compte avec le second et une fois arrivé au moment où on doit traverser un pont (après l’avoir fait exploser); on approche du pont et paf, on se retrouve au début du premier chapitre (d’ailleurs, ça renvoie aussi au début du premier chapitre si on commence direct au 2ème chapitre)!!! Pas très pro, non?

Enfin bref, Uncharted sur PS vita est un jeu qui semble vraiment bon et qui a l’air d’envoyer du lourd; mais qui souffre d’une durée de vie plutôt faible pour un maxi prix! Pour ma part, il finira surement chez moi mais à petit prix!

De son côté, la démo de Super Stardust Delta est elle aussi vraiment bonne. Le jeu est très beau et très sympa. Ça pète de partout, les couleurs sont éclatantes, la définition est excellente et la fluidité est sans pareille.

Super Stardust Delta - PS Vita
Super Stardust Delta propose deux modes de jeu : un avec les contrôles basiques (un stick pour bouger, un pour tirer et un bouton pour changer d’arme) et un avec des contrôles avancés qui mettent à profit l’écran tactile, le dos tactile et le gyroscope. Ce deuxième réussit d’ailleurs le tour de force de transformer le jeu et de ne pas le pourrir! Le tout rend vraiment bien au final et il n’y a pas un mode de jeu qui est inutile (ce qui, il faut le reconnaître, arrive souvent dans ce genre de situation).

Super Stardust Delta - PS Vita
Par contre, dans cette démo, je tombe en time out dans le 2ème ou 3ème tableau… C’est assez frustrant et ça donne très envie de passer à la caisse pour ce jeu… 😀 Bien joué les gars!

Parlons maintenant de la démo de ModNation Racers RoadTrip (qui est une sorte de Mario Kart hyper customisable), et de son côté, le bilan nettement moins bon.

Modnation Racers Roadtrip - PS Vita

Déjà, la maniabilité est assez approximative (et les contrôles assez complexes, entre le boost, les armes…), mais c’est le « style » de la série. Ce qui est plus gênant, c’est l’usage du flou beaucoup trop prononcé. Visuellement, c’est fatiguant et ça ne rend pas justice à la PS Vita. Après, c’est sympa, sans plus. Les accros de la version PS3 seront surement enchantés avec cette mouture portable et ses tonnes de trucs customisables, mais moi, je passerai mon tour sans aucune hésitation!

La démo suivante est celle de Rayman Origins et elle constitue une très grosse surprise! Étonnamment, très étonnamment, ce Rayman passe beaucoup mieux que sur XBox 360, tant sur le plan visuel que sur le plan « contrôlistique »! Ça m’a presque donné envie de l’acheter, et je pense qu’au détour d’une occaz, c’est fort possible.

Rayman Origins - PS Vita

C’est donc beau, chatoyant, vivant, bourré de détails et si c’est toujours aussi loin de l’esprit de Rayman (mais bon, apparemment, ça ne gêne personne…Manifestement, personne n’a envie de lancer de nouvelles IP), ça passe vraiment très bien sur l’écran de la PS Vita! Manette en main (enfin, console en main!), on enchaîne les niveaux sans même s’en rendre compte et ça, c’est un signe qui ne trompe pas : Rayman et ses potes répondent au doigt et à l’oeil!

En plus, ils n’ont pas plaisanté sur la démo et il y a pas mal de niveaux qu’on peut faire et refaire pour monter ses scores, trouver des secrets, choper de nouveaux personnages… Bref, une bonne démo qui donne un vrai avant goût de ce que sera le vrai jeu!

Pour finir, un petit mot sur le Welcome Park, une sorte de repaire de mini « jeux » pour les gens qui ne connaissent pas les fonctionnalités de la PS Vita.

Youhou, il y a un micro, youhou, il y a un gyroscope, youhou, il y a un appareil photo, youhou, il y a des surfaces tactiles

Bref, ce n’est pas très intéressant, mais Sony a quand même trouvé que l’idée valait des trophées pour les « joueurs » qui se donnent à fond là dedans… Typiquement le genre de trucs qu’on désinstallerait immédiatement si ça pouvait nous éviter d’acheter une carte mémoire (hors de prix) en même temps que la PS Vita!

Voilà, ce sera tout pour cette fois. Il me reste encore quelques démos du PS Store à essayer (au moins 2 : Dynasty Warrior Next (qui devrait ressembler à un Dynasty Warrior, ni plus, ni moins) et un jeu de donjons hack’n slashesque (Dungeon Hunter Alliance)), mais je pense que j’en sais assez pour savoir quels jeux inscrire sur ma shopping list (comme on dit chez les cahiers Oxford) :

  • Super Stardust Delta
  • Disgaea 3 : Absence of Detention (en attendant le Super Robot Taisen annoncé cette semaine et un éventuel Queen’s Blade… 😀 )

Au rayon des occasions pas chères, on trouvera :

  • Uncharted : Golden Abyss
  • Rayman Origins

Et enfin, parmi les jeux annoncés, pour le moment, je bave sur :

  • Super Robot Taisen
  • Phantasy Star Online

Et j’ai bien envie de tester Ninja Gaiden Sigma Plus dont j’ai entendu dire qu’il était très bon 🙂

Publicités

Publié le mars 17, 2012, dans Jeux Vidéo, PS Vita, Test Matos, et tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. moi elle me tenterait bien mais au vue du peu de développeur qui suivent la machine j’ai un peu peur qu’elle explose en plein vol sympa ton blog n’hésite pas a venir voir le mien amicalement.

    • Il ne faut pas tomber dans la caricature non plus, la PS Vita n’est pas abandonnée par les développeurs, il y a de quoi trouver son bonheur.

      Selon moi ses plus gros points faibles sont son ergonomie moyenne qui copie celle des manettes de consoles de salon et son catalogue de jeu qui fait en partie la même chose.
      Du coup, un nombre important de jeux est inutile car redondant si on l’a déjà sur PS3/XBox 360… et quand on le prend quand même, souvent (toujours?) il est nettement moins bon que la version de salon. En fait je pense que la Vita échoue dans son rôle de « Playstation Portable », plus encore que la PSP à l’époque… Il faut donc oser chercher du côté des jeux « différents » pour trouver son bonheur, ou beaucoup se déplacer.

      Cela étant les baisses de prix de ces derniers temps la mettent à un peu plus de 150€, ce qui est nettement plus acceptable.

      Quoiqu’il en soit, pour ma part, les jeux que j’ai vraiment appréciés sont rares et peu était exclusif au support. Avec le recul je passerai mon tour pour cet achat.
      C’est d’ailleurs la seule et unique console que j’ai envisagé de revendre, chose qui ne m’était jamais arrivée!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :