[compte rendu] Mon E3 à moi

Bon, soyons clair, cette édition de l’E3 était décevante, voire très décevante. Quasiment aucune vraie nouveauté à se mettre sous la dent et c’est encore pire quand on ne s’intéresse qu’aux bons jeux! Le pire ayant été les conférences des 3 constructeurs, qui nous ont tour à tour démontré que la (très) mauvaise qualité de la prestation du candidat précédent était très relative…

logo E3

Chez Microsoft, l’ensemble a été assez plat, hormis quelques trailers rappelant que c’était un salon de jeu vidéo, l’essentiel des « nouveautés » ont consisté en des trucs transforment toujours un peu plus la XBox 360 en super media center.

Chez Sony, ça a été bien pire avec notamment des livres interactifs pour enfant au milieu de trailers d’exclus qui ont l’air soit chiantes soit dont on a aucune idée du jeu que cela peut être (oui, je n’accroche pas du tout à The Last of us, qui, j’en ai bien peur risque d’être aussi chiant qu’il est réussit graphiquement…). Mais surtout, pas un mot sur la PS Vita! Soit disant pour gagner du temps (dixit les gars de chez Sony après la conférence)! À mon avis, c’est surtout parce qu’ils n’avaient rien à dire dessus!!!

Il n’y a qu’à voir la (misérable) poignée de jeux en rapport avec la dernière console portable de Sony disponible sur le salon! Quand est-ce que Sony va se décider à sortir l’artillerie lourde pour appuyer la Vita?

E3 2012 - Nintendo LandLa palme du fail revient tout de même au dernier intervenant, à savoir Nintendo. Pourtant, avec les cartes qu’ils avaient à leur disposition et compte tenu des prestations misérables de la concurrence, on n’imaginait pas une seconde qu’ils allaient pouvoir faire pire! Et pourtant si! Après la présentation l’année dernière de leur nouveau concept, centrée autour du contrôleur, on s’attendait légitimement à découvrir la console Wii U… Et bien non, chez Nintendo, on a rejoué la conférence de l’année dernière en remplaçant le concept par le produit (presque?) fini. Donc rebelotte sur la manette-tablette, dont le design change un chouïa par ci par là. Pas d’infos sur la console à part le nom du fabricant de telle ou telle puce, sans plus de précision. Pas de prix. Et pas de date de sortie non plus. Et côté jeu, on a (re)vu un florilège de jeux concept qu’on voit au final assez mal capter l’intérêt sur la durée. Le gadget au mieux sympa quoi…

Bref, heureusement que certains éditeurs se sont sortis les doigts du fondement pour pondre quelques trucs corrects sinon, c’était un coup à repartir brecouille!

Sur tout ce qu’on a pu voir, voici donc une petite sélection (très) personnelle du meilleur (ou pas)

Commençons par un jeu qui n’est ni une déception ni une révélation : God of War : Ascension. Ce nouveau God of War sera à coups sûrs un jeu solide comme l’étaient ses prédécesseurs, très certainement très bien mis en scène, comme à l’accoutumée.

Visuellement, le jeu assure son rang et il semblerait que les développeurs aient trouvé quelques trucs ici ou là pour que nous n’ayons pas trop d’impression de déjà vu. La vraie chance de ce jeu, comparé au précédent opus somme toute assez récent, sera de nous faire voir sensiblement plus de pays que God of War 3. L’histoire commence tout de même à tourner en rond et sortir une (nouvelle) préquel à cette série nous montre le manque de couilles – passez moi l’expression – des gars en charge du studio (ou de Sony, après ils ont surement leur mot à dire).

Kratos ayant quand même salement nettoyé l’Olympe et ses environs ces dernières années, il était selon moi plus que temps de passer à autre chose, quitte à continuer dans le même genre de jeu. À la rigueur, ils pouvaient même se contenter de changer de héros (et donc garder le même univers), en faisant, par exemple sortir du lot un des nombreux fils de Zeus ou une des non moins nombreuses victime de Kartos. L’idéal ayant été de finir le jeu sur un combat final contre Kratos histoire de revoir sa bobine une dernière fois avant de lui dire « au revoir ».

Quoiqu’il en soit, God of War Ascension sera très probablement un must have, à défaut d’être très original. Et comme on a vu à cet E3 2012 les toutes premières vraies images de jeu, il a sa place ici. En plus, il y a quand même une bonne nouvelle : l’intégration d’un mode multijoueurs n’a apparemment pas porté préjudice au mode solo.

Place aux dites images maintenant :

Continuons avec un jeu qui a nettement plus brillé lors de cette édition de l’E3 : Assassin’s Creed 3. Les premiers trailers (ainsi que les explications qui les accompagnaient) faisaient plutôt peur, que ce soit au niveau du contexte (la guerre d’indépendance) ou des lieux visités (la forêt eneigée), pourtant à la vue de ces nouvelles vidéos, on se prend à rêver d’un grand jeu. Ubisoft semble avoir vraiment réussi son pari. Bon, il est probable que si vous n’avez jamais accroché à Assassin’s Creed, celui là ne vous réconcilie pas avec la série; cependant, c’est pour moi une vraie bonne surprise et un vrai soulagement que de découvrir que ce jeu sera (probablement) bon! Une fois ceci réglé, la seule vraie question qui reste est de savoir si Ubisoft saura donner à cette série la fin qu’elle mérite avant que l’histoire ne vire (complètement?) au WTF

Un autre jeu à fort potentiel qui a été révélé lors de cet E3 est Dead Space 3. Si son existence dans un futur proche n’était pas une surprise en soi, compte tenu du succès des précédents opus, son état d’avancement et ses progrès, notamment visuellement, en sont une bonne. Je n’ai pour ma part jamais fait plus que les démos de Dead Space 1 & 2, cela dit, ce que j’ai vu de ce 3ème volet m’a nettement plus attiré. A part ça, je n’ai pas grand chose à dire qu’on ne voit dans la vidéo qui suit, donc « press play » et puis c’est tout.

Une des (rares) grosses bombes découvertes lors de cet version 2012 de l’E3 est l’époustouflant (visuellement tout du moins) Star Wars 1313. Si le système de jeu a l’air de piocher allègrement dans les hits de ces dernières années, le rendu visuel ainsi que l’intégration de l’univers Star Wars est surlecufiante (comme on dit). Par ailleurs, la fluidité entre les phases d’actions et les cinématiques est d’un niveau jamais vu encore. Et c’est un peu le problème de ce jeu. Sans date de sortie et avec un rendu visuel difficilement (et le mot est faible) imaginable sur XBox 360 ou PS3, quelque chose me dit qu’on n’est pas près de le voir ce truc encore jamais vu! Il n’est toutefois pas interdit de baver un peu devant quelques vidéos, alors les voici :

Le jeu suivant devrait quant à lui vraiment sortir l’année prochaine et constitue très probablement le jeu le plus intéressant du salon. Doté de graphismes d’une qualité exceptionnelle, les possibilités de gameplay de Watch Dogs – puisque c’est son nom – semblent être quasi infinies et particulièrement innovantes. Et on n’en voit qu’une infime partie lors des vidéos ci-dessous!

Un jeu qui donne vraiment envie et qui se passe de commentaire :

Hell Yeah Vengeance (ou Hell Yeah! Wrath of the Dead Rabbit) est un jeu qui n’a pas dévoilé grand chose de plus lors de cet E3 que ce qu’on avait déjà pu voir. Pourtant, son esprit déjanté et son orientation 100% jeu (oui, c’est bizarre de dire ça mais de nos jours, c’est assez rare…) me forcent à vous coller une petite vidéo du jeu ici. Du sang qui gicle dans tous les sens, des mises à morts par centaines, des armes à gogo, un humour décalé, des lapins, des sextapes… Un jeu rafraichissant qu’on se fera un plaisir d’accueillir sur XBLA et SEN (ex PSN) au troisième trimestre. Miam!

Darksiders 2 est lui aussi un jeu dont on connait l’existence depuis un moment mais par contre, lui, on n’en avait pas vu grand chose jusqu’à maintenant. C’est en grande partie réparé grâce à cette vidéo (en passant admirez le low batterie au milieu de la démo😉 ) qui donne envie de prendre rapidement les commandes de Death, le héros de ce nouvel opus. Darksiders premier du nom combinait gameplay efficace, design à tomber, histoire bien ficelée et réalisation sans faille (à part le dernier boss un poil abusé quand même. Et aussi ce satané bouton de roulade/blocage assez mal placé…). Darksiders 2 semble faire tout en mieux, et ajoute encore des choses, dont un système permettant de façonner véritablement les compétences de son héros grâce à un sytème de craft et de loot. Et tout ça en plus grand, plus intense, plus vif, plus beau. Et comble du bonheur, la roulade et le bloacage seront sur 2 boutons différents! Elle n’est pas belle la vie? Il ne reste plus qu’à patienter jusqu’au 21 août!

Un petit mot maintenant sur le prochain Gears of War, jeu attendu s’il en est, et qui a été dévoilé lors de cet E3. Si les premières informations sur le jeu, et notamment son système de classes pour le mode multijoueurs ne m’emballaient pas du tout, je dois reconnaître que les vidéos qu’on a pu voir pendant ce salon laissent présager d’un jeu très fun, particulièrement nerveux et extrêmement intense! De quoi redonner un coup de fouet à un mode horde peut être un peu trop figé et enfermé dans sa petite routine (ben oui, on s’habitue à tout!). On peut toutefois regretter que le scénario de ce Gears of War Judgement suive deux des héros habituels de la série, même c’est déjà pas mal de laisser Marcus et Dom se reposer un peu.

Une autre suite qui semble s’être un peu renouvelé, c’est celle de Sam Fisher. Splinter Cell Blacklist a l’air en effet bien sympathique, et semble revenir à des possibilités d’infiltration plus poussées, tout en capitalisant sur les nouveautés introduites dans Conviction. Un jeu assurément à suivre et qui, espérons le, proposera un mode coop plus poussé et élaboré que dans le précédent opus.

Difficile de passer à côté du nouveau Tomb Raider tant la communication autour de ce reboot est importante. Si je pense toujours que ce jeu est un manque d’audace manifeste de la part de son éditeur (l’histoire diffère tellement de la genèse de Lara qu’on sent bien que la seule raison qui fait que ce jeu est un Tomb Raider est le poids de la licence en terme de ventes potentielles / assurées), il n’en reste pas moins que ce jeu est très attirant. Dans les trailers présentés, on a toujours du mal à savoir ce que sera le jeu, mais on voit bien les différentes phases de gameplay, pouvant, si c’est bien fait, proposer 3 ou 4 jeux dans le jeu. Le tout dans un emballage plus que flatteur, même si certaines textures (par exemple) laissent clairement à désirer…

Avant de conclure, un petit mot sur Borderlands 2, dont le premier épisode avait conquis nombre de joueurs. Ce deuxième volet semble reprendre la recette de son prédécesseur et pousser le concept encore plus loin.

Enfin la palme du trailer de merde revient à Rayman Legends qui réussit l’exploit de donner l’impression que le jeu est chiant, de ne quasiment rien en montrer, d’inclure une musique de merde (je suis méchant, la musique n’est pas si mal quand même) qui tape sur les nerfs et de faire paraître longue une vidéo d’à peine plus de 2 minutes.

Chapeau!

Voilà donc ce qui est ressorti de cette version 2012 de l’Electronic Entertainement Expo. A peine plus d’une dizaine de jeux! Et c’est tout! Alors, forcément, j’aurais pu parler de plus de choses, mais si c’est pour se moquer, ce n’est pas la peine. Honnêtement, quand vous voyez un trailer comme celui là,

vous trouvez que ça vaut le coup d’en parler?

Publié le juin 19, 2012, dans Jeux Vidéo, et tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :