Archives Mensuelles: octobre 2012

[critique] Wingman édition bunko – volume 4

Le voilà, il est enfin là. (enfin, il est là depuis le 10 octobre mais je suis en retard comme je l’ai déjà dit…) Ce volume 4 de Wingman est celui qui permet de vaincre la malédiction qui pèse sur la publication de cette série depuis maintenant bien trop longtemps. Presque 15 ans après la première publication par MangaPlayer, on peut enfin découvrir la fin de l’histoire dans laquelle Lilo Ôssé hypnotise le monde entier avec sa voix sucrée!

Wingman bunko volume 4

L’histoire qui suit celle des Lilo Chan’s (anciennement Lilo’s Band) est nettement plus faible au niveau du scénario et de sa construction mais elle redresse sérieusement la barre sur la fin du volume pour finir par le cliffhanger le plus honteux du monde! Comment ne pas attendre avec impatience le volume 5 maintenant? On sent toutefois un essoufflement dans ce volume, probablement dû au fait que l’auteur essaie de ne pas toujours répéter le même schéma et que les personnages ont plus de vécu et deviennent plus nombreux.

Sinon, au niveau de la traduction, tout en conservant les mêmes réserves qu’auparavant (manifestement Aoi nous servira du Kenou jusqu’à la fin), il n’y a pas grand chose à reprocher de ce côté là pour ce volume. Sauf une chose (très grave bien sûr!) : quand les parents de Kenta découvre Magic Donuts (la chanson de Lilo Chan’s, anciennement appelée Choco Magique), lui est en train d’écouter ses propres trucs, en l’occurrence X-Or. Dans l’ancienne traduction, on lisait « Revoyons au ralenti la transformation d’X-Or« . Aujourd’hui on peut lire « X- Or le shérif de l’espace« . Je trouve cette modification extrêmement dommage… J’aimais bien l’idée du gars tellement accro qu’il écoute des versions audio des épisodes d’X-Or. Ça ajoutait un peu au côté allumé du personnage!

Sinon, dans la foulée, Tonkam nous livre les dates de sortie des 2 prochains volumes : le volume 5 arrivera avant la fin de l’année (le 28 novembre) tandis qu’il faudra attendre le 19 février de l’année prochaine pour découvrir le volume 6.

Publicités

[arrivage] XBox 360 – 4 et 5 d’un coup!

Lors des derniers soldes, j’ai (encore) acheté une XBox 360 pour remplacer celle que j’avais chez moi.

Il faut dire qu’à -50%, le passage à la nouvelle génération était plus que tentant, de même que le passage d’un disque dur de 120 Go à un disque dur de 250 Go!

Au programme, nouveau format plus compact (mais avec peinture laquée 😦 ), disque dur de 250 Go, prise optique sur la console, kinect ready (…) et reboot de la garantie. Tout ça pour un peu plus cher que le disque dur seul.

xbox 360

En passant, j’ai aussi pris un abonnement au XBox Live Gold de 12 mois + 2 à… 18 €! C’est rudement plus intéressant que les 60 € habituels pour 12 mois. Entre parenthèses, solder ce genre de choses sous prétexte que la boîte est décorée avec Gears of War 3, c’est vraiment débile… Mais bon, je ne vais pas m’en plaindre!

Lire la suite

Inside Octopus : dans les entrailles de la pieuvre

Comme je le disais ici, j’ai acquis récemment un Game & Watch Octopus et après avoir acheté des piles (des LR44 pour ceux qui chercheraient la référence), je me suis aperçu avec tristesse (un petite touche de mélodrame, ça n’a jamais fait de mal 😛 ) qu’il ne fonctionnait pas!

Game & Watch Octopus

On entendait bien les petits bips caractéristiques de ces appareils made in Nintendo, mais aucune image ne s’affichait sur l’écran… Au mieux quelques cristaux s’affichaient ici ou là si on appuyait assez fort sur le boitier…

Dans ces cas là, on n’a pas grand chose d’autre à faire que d’ouvrir l’engin histoire de voir ce qu’il s’y passe!

Lire la suite

[arrivage] Octopus, la pieuvre de compagnie

Ça faisait un moment que j’en cherchais un et j’ai fini par y arriver avec l’aide de ma petite femme 🙂

Ce jeu, c’est un peu l’origine de tout, avec ses petits copains. Celui qui a fait tomber les petits et les grands dans les jeux vidéo. Et Octopus a une saveur particulière pour moi puisqu’il servait notamment de réveil pendant les vacances d’été! (en plus de servir pour les tournois avec les Donkey Kong & compagnie 🙂 )

Il faut avouer que Nintendo avait fait très fort avec ses Game & Watch!

Game & Watch Octopus

Lire la suite

La Megadrive écarlate

Quelques semaines après avoir renoué avec Maître Sega, j’ai pris le temps de faire une beauté à cette nouvelle Megadrive et la débarrasser des ces hideux autocollants qui la défiguraient.

Pour ce faire, j’ai utilisé un produit miracle : l’eau écarlate. Un bon coup sur les autocollants et ils se sont laissés décoller sans faire d’histoire. Il a ensuite suffit d’un petit coup supplémentaire pour dire adieu aux quelques traces de colle résiduelles. Sacrément efficace! Comme quoi, malgré ce qu’on peut voir sur Youtube, l’eau écarlate n’a pas été inventée pour être sniffée par des collégiennes désœuvrées!!!

Ensuite, pour redonner un peu de lustre à la vénérable machine, je lui ai passé un petit coup de WD-40 (un autre produit magique qui sert à tout). Au final, ça donne une megadrive toute pimpante et qui fait plaisir à voir 🙂

Avant :
world of illusion

Après (il reste quelques « poussières de chiffons » sur cette photo) :
Megadrive

[arrivage] Waka waka!

Il y a quelques temps maintenant, le matin de mon anniversaire, j’ai été réveillé par une musique bien connue… Et pour cause, pendant la nuit, un réveil (dont le look devrait vous parler) s’était installé sur ma table de chevet

pacman

Et oui, un réveil Pac Man!!!

Et pour que vous soyez encore plus jaloux, voici une petite vidéo du bonhomme en fonctionnement (histoire de l’entendre sonner)

vidéo réveil pacman (dailymotion)

Voilà, c’est trop la classe (même si niveau volume sonore, ils y ont été un peu fort! Dommage qu’il n’y ait pas de molette de réglage… Mais bon, il faut bien ça pour me sortir du lit! 😛 )

[arrivage] Indiana Jones passe à la HD

Toujours en retard mais pas trop, voici la réception d’un coffret attendu s’il en est : l’intégrale des aventures d’Indiana Jones en Blu-Ray (et donc en HD!!! 🙂 )

Indiana Jones

Au programme de ce coffret, les trois films cultes : Les aventuriers de l’arche perdue, Indiana Jones et le temple maudit et Indiana Jones et la dernière croisade.

Le premier a subit une restauration qui, si elle n’est pas parfaite, est toute de même de bonne facture. Quant aux deuxième et troisième épisodes, ils sont respectivement beaucoup mieux et top du fait de leur moins grand âge et d’une meilleure conservation. Enfin, je dis ça mais je ne les ai pas encore vu 🙂

On trouve également dans le coffret un disque rempli à ras bord de bonus en tous genres mais également un cinquième disque contenant un bêtisier nommé Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal.

Sur ce, je m’en vais libérer quelques soirées pour faire claquer mon fouet en HD!

%d blogueurs aiment cette page :