[critique] Wingman édition bunko – volume 4

Le voilà, il est enfin là. (enfin, il est là depuis le 10 octobre mais je suis en retard comme je l’ai déjà dit…) Ce volume 4 de Wingman est celui qui permet de vaincre la malédiction qui pèse sur la publication de cette série depuis maintenant bien trop longtemps. Presque 15 ans après la première publication par MangaPlayer, on peut enfin découvrir la fin de l’histoire dans laquelle Lilo Ôssé hypnotise le monde entier avec sa voix sucrée!

Wingman bunko volume 4

L’histoire qui suit celle des Lilo Chan’s (anciennement Lilo’s Band) est nettement plus faible au niveau du scénario et de sa construction mais elle redresse sérieusement la barre sur la fin du volume pour finir par le cliffhanger le plus honteux du monde! Comment ne pas attendre avec impatience le volume 5 maintenant? On sent toutefois un essoufflement dans ce volume, probablement dû au fait que l’auteur essaie de ne pas toujours répéter le même schéma et que les personnages ont plus de vécu et deviennent plus nombreux.

Sinon, au niveau de la traduction, tout en conservant les mêmes réserves qu’auparavant (manifestement Aoi nous servira du Kenou jusqu’à la fin), il n’y a pas grand chose à reprocher de ce côté là pour ce volume. Sauf une chose (très grave bien sûr!) : quand les parents de Kenta découvre Magic Donuts (la chanson de Lilo Chan’s, anciennement appelée Choco Magique), lui est en train d’écouter ses propres trucs, en l’occurrence X-Or. Dans l’ancienne traduction, on lisait « Revoyons au ralenti la transformation d’X-Or« . Aujourd’hui on peut lire « X- Or le shérif de l’espace« . Je trouve cette modification extrêmement dommage… J’aimais bien l’idée du gars tellement accro qu’il écoute des versions audio des épisodes d’X-Or. Ça ajoutait un peu au côté allumé du personnage!

Sinon, dans la foulée, Tonkam nous livre les dates de sortie des 2 prochains volumes : le volume 5 arrivera avant la fin de l’année (le 28 novembre) tandis qu’il faudra attendre le 19 février de l’année prochaine pour découvrir le volume 6.

Publicités

Publié le octobre 29, 2012, dans Critique BD, Mangas / BD / Comics, et tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :