[critique] Monstres academy

Monstres Academy

Il faut croire que je suis dans une série sur les suites dispensables car après Very Bad Trip 3, je me suis attaqué à Monstres Academy, la suite de Monstres & Cie mais qui se passe avant. Et franchement, si j’étais sceptique au départ, les quelques bandes annonces que j’avais pu voir m’avait convaincu de donner sa chance au film… Pourtant, j’aurais peut être dû me fier à ma première impression…

Sans être incroyablement mauvais, Monstres Academy est particulièrement peu inspiré, tant au niveau de l’histoire (particulièrement insipide) qu’au niveau des gags distillés tout au long du film. Ça fait quand même plaisir de revoir Bob Razowski et Jacques Sullivent, mais en ce moment, force est de constater que l’inspiration fait un peu défaut à Pixar

Pourtant, des suites décevantes à d’excellents films, on en avait déjà vu (et pas qu’un peu) et il faut reconnaître que le fait de faire une préquel n’aide pas souvent. Mais ce qui est le plus rageant, c’est que le potentiel dévoilé dans les bandes annonces était tout simplement une arnaque. Je pense notamment à la fameuse séquence de la boule à facettes qui n’est tout simplement pas dans le film!!!

Au delà du fait que ce doit être la séquence la plus marrante du film (et qu’elle n’est donc pas dans le film), cela donnait surtout de fausses indications sur le scénario puisqu’en fait de suivre la scolarité de Bob et Jacques, on se contente très rapidement de les suivre dans une série d’épreuves des jeux de la peur, tous les deux au sein de la même équipe histoire de servir la morale (et donc le dénouement) visible à des kilomètres

Ce film est donc pour moi une vraie déception, mais pas seulement pour ce que j’en attendais. Tout n’est pas à jeter bien sûr mais c’est globalement moyen et sans vrai intérêt. En fait, on s’en fout un peu de ce qui arrive aux personnages. Et comme on est loin de l’avalanche de gags, tout ça tombe un peu à plat

Sans être insupportable à regarder, on se passera très facilement d’un nouveau visionnage, même d’ici quelques années.

Et si finalement c’était ça la vraie consécration pour Pixar? Faire des suites de merdes? Après tout Disney est coutumier du fait pour ses plus grands chefs d’œuvres. Peut être qu’avoir une suite au mieux moyenne est indispensable pour accéder au statut de grand classique😛

Publié le novembre 7, 2013, dans Critique de film, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :