Fleming, l’homme qui voulait être James Bond

Jeudi soir Arte a diffusé les 2 premiers épisodes de la mini série « Fleming, l’homme qui voulait être James Bond« .

Fleming

Cette série en 4 épisodes de 44 minutes raconte la vie de Ian Fleming, officier du renseignement naval et auteur des romans mettant en scène l’espion le plus célèbre du monde, 007 alias James Bond.

Alors bien sûr, la vie de Ian Fleming est romancée dans cet adaptation, mais quelle biographie ne l’est pas quand elle arrive à l’écran? Et puis les acteurs sont excellents, l’ambiance est très bonne et la mise en scène et le montage sont du même ordre. Bref, c’est du tout bon et le temps passe à une vitesse incroyable!

Je ne vais pas rentrer beaucoup plus dans les détails car avec 2 épisodes visionnés qui représentent 50% de la série, difficile d’être bavard sans donner dans le spoiler…  Je me contenterais donc de dire que cette série est une excellente fiction sur fond de seconde guerre mondiale, avec une petite dose de James Bond, ou d’envie d’être James Bond. Du coup, les clins d’œil ou plutôt les éléments inspirants le célèbre 007 sont fréquents et sympathiques.

Les 2 derniers épisodes (3 & 4) sont programmés pour jeudi prochain, et pour ceux qui les ont ratés, foncez sur Arte+7, il reste encore quelques jours pour revoir les 2 premiers sur le site de replay d’Arte.

Publicités

Publié le septembre 5, 2014, dans Critique série télé, Télé, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :