Fil perdu dans New Astro City

recherche prise pour se connecter…

Le problème quand on déménage et que les portes sont trop petites pour laisser passer des bornes d’arcade, c’est qu’il faut alors les démonter en petits morceaux

Ce fut mon cas cet été et si le démontage d’une New Astro City n’est pas insurmontable quand on a les bons outils (et que les vis ne sont pas trop bloquées!), le remontage réserve toujours ses petites surprises.

En l’occurrence, il s’agit ici d’un fil situé derrière l’écran, orphelin de prise. Et que je ne me rappelais absolument pas avoir débranché!

Inside New Astro City - fil perdu

Le truc c’est qu’on finit toujours par avoir un doute sur le fait d’avoir séparé ce fil de sa prise ou pas… Et puis un fil relié à rien, c’est louche… Ça ne semble pas normal en tout cas… Surtout que Sega a plutôt bien fait les choses avec sa New Astro City car il n’y a quasiment aucun connecteur identique dans la borne. Ainsi, quand on tient une prise mâle, il n’y que peu de chances de se tromper en choisissant le connecteur femelle dans lequel l’insérer.

Mais ce fil là est tout seul, abandonné. Et derrière l’écran qui plus est… Ça semble encore moins normal du coup! Parce qu’un fil qui pend sous le panel, on se dit que ce n’est pas bien grave, au pire un bouton ne fonctionnera pas. Mais avec un fil de l’écran, on est plus méfiant, on ne voudrait pas tout péter parce qu’on est trop impatient de faire une partie de Puzzle Bobble!

Mais point de prise qui pend dans la borne sur lequel le connecter. Pas plus que de connecteur orphelin sur une des cartes électroniques de l’écran, que ce soit la carte du tube ou la platine

En général quand on a un souci, quel qu’il soit, une petite recherche sur le web suffit à nous mettre sur la voie… sauf que les photos d’arrière d’écran de la New Astro City sont plutôt rares sur internet, alors en trouver une qui en détaille le câblage est une pure utopie!

Mais ça n’est pas bien grave car si quand on a un problème on cherche une réponse dans google, quand on a un problème avec une borne d’arcade on peut toujours se tourner vers gamoover! Et comme d’habitude, la réponse ne s’est pas faite attendre : ce fil n’a nulle part où se brancher, c’est donc normal qu’il soit orphelin!

En fait, parmi les éléments importants pour comprendre le pourquoi du comment de tout ça, il faut savoir que ma New Astro City est équipée d’un tube Toshiba d’origine mais d’une platine Wei-Ya en lieu et place de la platine Nanao MS9-29 qu’on trouve habituellement dans la borne.

Inside New Astro City - écran ToshibaMais sa présence de cette platine n’est pas une surprise pour moi puisque ce changement avait été fait à ma demande à l’époque de son achat.

Le but de ce changement de platine était de bénéficier d’un écran tri-fréquence (la platine Wei-Ya supporte le 31kHz en plus des 15kHz et 24kHz supportés par la platine d’origine). Cette fréquence supplémentaire (le 31kHz) permet d’afficher des résolutions plus importantes sur l’écran, comme du 640×480. On peut ainsi jouer à des jeux sensiblement plus modernes comme aux innombrables hits sortis sur la dreamcast par exemple🙂 )

D’ailleurs, en passant, si c’était à refaire, je ne prendrais pas cette option, non pas que ça ne marche pas bien mais le faible usage que j’ai du 31kHz ne justifie pas la (légère) perte de qualité visuelle. Mais que voulez-vous, j’étais jeune et ignorant à l’époque, je voulais pouvoir tout faire (et tout de suite) et j’avais cédé aux chants des sirènes du tri-fréquence…

Mais revenons à nos moutons : la platine qui équipe ma New Astro City est donc une Wei-Ya.

 Inside New Astro City - Platine Wei-Ya

Une des particularités de cette platine Wei-Ya, en plus de supporter le 31kHz, c’est d’avoir d’un dispositif de démagnétisation automatique. En gros, à chaque allumage de la New Astro City, l’écran est démagnétisé, ce qui permet d’avoir une image idéale tant au niveau de la couleur que de la forme. Au contraire,  sur la platine Nanao MS9-29, la démagnétisation se fait manuellement via un bouton à l’intérieur de la borne.

Et c’est justement à ça que sert ce câble orphelin à la base! Normalement, il se branche sur la platine pour être relayé jusqu’au bouton de démagnétisation. Mais avec la démagnétisation automatique, il ne sert tout simplement à rien (à part à faire peur aux pauvres gens qui remontent leur borne!!!)

Du coup, après une dernière vérification des différents branchements, on peut sans plus attendre brancher la borne sur le secteur et pousser interrupteur en position 1. Et là, TADAAAA, le néon s’allume et on entend la petite musique d’intro de la NeoGeo. Dans la foulée, l’écran s’illumine et affiche l’image tant attendue! C’est enfin l’heure de glisser une pièce de 100 Yens dans le monnayeur et de jouer!!!

New Astro City - Rebirth (Magical Drop 3)

Publié le octobre 10, 2014, dans Arcade, Jeux Vidéo, et tagué , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :