Jouons avec Uplay – une tentative d’installation de Splinter Cell Blacklist

Le problème quand on dispose d’une connexion internet « de campagne », c’est que le moindre téléchargement est à planifier soigneusement.

D’une part il faut tenir compte du temps que cela va prendre, et d’autre part il ne faut pas oublier que pendant le téléchargement, la connexion internet sera pas ou peu utilisable, même pour du simple surf (bon, après, on peut bien sûr brider certains usages, je vais me pencher là dessus un de ces quatre)

Bref, pas question de lancer une grosse mise à jour juste avant de jouer avec les copains. Il faut prévoir.

Uplay

Mais même en étant le plus prévoyant du monde, on ne peut pas lutter contre la toute puissance d’Ubisoft et de son Uplay, la plateforme de distribution maison de l’éditeur. Tu peux pas test comme disent les jeunes.

Pourtant, en ce qui me concerne, je dois dire que je n’avais pas d’a priori particulier par rapport à Uplay. Après tout quand on voit la main mise de Steam sur le marché, on ne peut que se réjouir de voir un peu de compétition, même si cela vient d’un éditeur. Et puis à l’heure du tout dématérialisé ou presque, je comprends qu’un éditeur n’ait pas envie d’être enchainé à un distributeur unique. Le principe du dématérialisé c’est plutôt la vente directe!

Et puis j’ai voulu installer Splinter Cell Blacklist sur mon nouveau PC… Je l’avais acheté lors d’une super promo à 2,9€ il y a quelques temps et il était déjà installé sur mon PC portable. Le hic, c’est que Uplay ne permet pas de transférer le jeu d’un PC à un autre. Du coup, on est obligé de le télécharger à nouveau. C’est stupide et ça montre bien à quel point tout cela est pensé en amont sans tenir compte de la réalité des vitesses de connexion de beaucoup de français (et de quelques autres millions de gens dans le monde aussi).

Splinter Cell Blacklist

Mais bon, aussi stupide que soit le téléchargement via internet de 20 Go de données qu’on a déjà sur un autre disque dur, ça reste faisable. Un peu long mais faisable.

Sauf que…

Sauf que l’utilitaire de téléchargement de Uplay est une grosse merde (il n’y a pas d’autre mot) qui passe en débit super réduit au bout de 2h de téléchargement intensif. Ainsi, après 2h à télécharger à une vitesse variant entre 150 et 200ko/s, le débit tombe à un maximum de 5ko/s!!!! Et à moi les joies des « 456 heures restant » affichées sur l’interface!

Le pire étant que si on met le téléchargement en pause et qu’on le fait reprendre immédiatement, il repart à 200ko/s! Du coup, on est obligé de rester devant son PC pendant toute la durée du téléchargement car il sera inutile de le laisser tourner pendant que vous dormirez ou pendant que vous irez bosser… Déjà qu’à la base je ne télécharge pas bien vite avec ma connexion mais alors là Ubisoft a vraiment tout fait pour que je mette des jours à récupérer le jeu!

Le temps passe et le téléchargement finit enfin… Sans plus attendre, je peux alors lancer l’installation… qui prendra assez longtemps puisque j’ai eu droit à tout un tas de messages d’erreur m’expliquant que la copie de tel fichier était impossible car sa version ne correspondait pas à celle attendue par l’installeur!!! WTF!!! Mais je viens de télécharger le jeu!!!

Bref, je clique sur « ignorer » des dizaines de fois et j’arrive au bout de l’aventure… Ou pas. En effet, lorsque je clique sur le bouton « jouer » nouvellement apparu sous le jeu, je découvre une jolie fenêtre qui m’explique qu’il y a une mise à jour disponible (MAJ) pour Splinter Cell Blacklist, qu’elle est obligatoire et que de toute façon, on ne me demande pas mon avis… Au point où on en est, je ne vois pas bien ce qui peut arriver de pire

C’est donc parti pour le téléchargement de la mise à jour qui fait… 1 Go!!! Quelle joie de devoir télécharger une telle quantité de données pour patcher un jeu que je viens finir de télécharger… En passant, si l’utilitaire de téléchargement de la mise à jour est beaucoup plus laid que celui de Uplay, il a au moins le mérite de ne pas réduire son débit pour rien. Heureusement en un sens car il n’y a pas de bouton pause sur celui là! Et par contre, son débit max a l’air d’être beaucoup plus bas… Heureusement que la MAJ ne fait « que » 1 Go…

Vient le moment de l’installation de la MAJ qui se passe sans problème (incroyable!). Enfin, sauf pour le fait qu’une fois la mise à jour installée, je reste sur l’écran du téléchargement terminé. Après avoir regardé partout, je clique sur le bouton « quitter » et avant la fermeture de la fenêtre, je vois brièvement s’afficher « annulation en cours« !!! Mais, mais, mais… mais oh!

Splinter Cell Backlist - WP

Je peste donc, je retourne sur la page du jeu et je clique à nouveau sur « Jouer » (parce que c’était le but quand même au départ!). Et là dessus, ça ne rate pas, retour sur l’écran de mise à jour! Mais dans mon malheur, Uplay est touché par la grâce et après une seconde de réflexion, la barre de progression m’affiche 100%. Mais l’état de grâce ne dure pas car il y a en fait une autre mise à jour de disponible (obligatoire aussi, cela va sans dire!). Et d’ailleurs elle fait 1 Go elle aussi (en fait j’arrondis, elle ne fait pas exactement la même taille). C’est donc reparti pour des heures de téléchargement dans la joie et l’allégresse… Cette fois, tout se passe sans surprise et si la fenêtre de téléchargement reste toujours visible après l’installation, il n’y a pas de pseudo annulation lorsque je clique sur « quitter ».

Et cette fois, ça y est, tout est prêt! J’arrive même sur l’écran titre du jeu!!! C’était facile finalement!😛

Enfin, je vais attendre d’avoir vraiment joué avant de crier victoire. Je vais même attendre d’avoir vraiment joué en coop avant de sauter de joie!

Et plus ça va, plus je me dis que j’aurais peut être dû attendre de recevoir mon nouveau disque dur avant de m’amuser à faire ce genre de trucs! Parce que les 80 Go de mon disque dur de récupération font vraiment beaucoup trop peu… Surtout qu’il est arrivé maintenant!

Pour commencer, j’ai copié bêtement l’ensemble des infos d’un disque à l’autre et ça semble se passer plutôt bien : Uplay se lance, il me connecte à mon compte et détecte mon jeu.

Bon, par contre au moment de lancer le jeu, j’ai le droit à une nouvelle mise à jour de 500 Mo. Le téléchargement est un peu long et finit par stagner à 47%! Je finis par l’arrêter et je recommence. Cette fois,  ça se passe sans souci et l’installation se déroule correctement. Je lance ensuite (enfin!) le jeu et là, paf, plantage!

Je ferme tout, je relance le jeu et hop, reMAJ de presque 500 Mo! (une autre, pas la même). Cette fois, la mise à jour se télécharge sans problème et s’installe du premier coup (incroyable!). Mais au moment de jouer, le jeu plante à nouveau, toujours au même endroit.

Puisqu’il ne semble pas y avoir d’autre mise à jour à effectuer, je fouille sur le net et tombe sur beaucoup de gens qui cherchent une solution, mais assez peu de moyen pour faire fonctionner le jeu. Finalement il y a bien une solution proposée par Ubisoft qui consiste à bidouiller un fichier ini afin d’interdire le mode plein écran au jeu… Il n’y a pas à dire, Ubisoft a vraiment fait très fort niveau plug’n play sur ce jeu! Et en plus ça ne marche même pas. Pas plus que supprimer la sauvegarde, désactiver la synchronisation avec le cloud ou de lancer le jeu en directX 9… Comment un problème pareil peut subsister si longtemps après la sortie du jeu??? Surtout pour un jeu d’un éditeur aussi gros qu’Ubisoft et pour un jeu aussi vendu que Splinter Cell? Je commence à me demander si je pourrais jouer un jour à ce jeu…

Uplay vs Origin vs SteamAu fur et à mesure de cette « aventure », je me disais qu’une chose était sure : si le choix est possible, je prendrai Assassin’s Creed Unity sur Steam quand je finirai par le prendre (= le jour où il sera en version finale et plus en version bêta (alpha?)), parce que utiliser Uplay pour jouer, je veux bien (encore que l’expérience me fera peut être déchanter); mais pour le téléchargement, non merci! Mais au final, cela règlerait uniquement le problème du téléchargement. Et passer par Steam pour ça serait un vrai plus. Mais pour le lancement du jeu, on rebascule sur UPlay et les gens ayant acheté leur jeu sur Steam rencontrent les mêmes problèmes! Je verrai bien si la situation se débloque par magie quand je mettrai ma carte graphique dans son port PCI-E, mais je n’y crois pas trop car j’ai vu sur le net des gens qui avaient le même souci que moi, et ce avec ou sans carte graphique, qu’elle soit hyper récente ou un peu antique… En tout cas, voilà un aspect dont on ne parle pas beaucoup quand on compare les consoles et les PC!

Publié le décembre 4, 2014, dans Jeux Vidéo, PC, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Ciao TomTom,

    J’ai utilisé Uplay pour Far Cry 3 et je confirme: c’est une grosse merde!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :