NAOMI sous la douche

Profitant de la suite de mon récent déménagement, j’ai attaqué un nettoyage en profondeur de ma NAOMI Universal Cabinet (NUC) avant de la remonter entièrement.

À dire vrai, certaines pièces vont y échapper car pour faire de la place au sous sol, j’ai dû la remonter en partie. Le point positif, c’est que les pièces qui y échappent sont celles qui en ont le moins besoin🙂

capot NAOMI au lavage

NAOMI dans la baignoire après la douche… Ou en tout cas une partie…

Pour faire ça bien, une baignoire sera un vrai plus, et idéalement une baignoire que vous n’avez pas prévu d’utiliser tout de suite après. En effet, il y a fort à parier que vous (ou vos enfants/conjoints) préférerez éviter de faire trempette avant d’avoir bien nettoyé la baignoire. Il faut dire que le produit de nettoyage qu’on utilise (un cillit bang pour ma part) n’est pas réputé pour être bon pour la peau.

Parmi les éléments qui auront droit au nettoyage, on aura donc le panel (enfin, la partie basse), le capot arrière (avec les éléments d’au dessus) et le plateau de l’I/O.

carter I/O avant

Malheureusement cet élément avait déjà subit un premier nettoyage avant cette photo!

Tube néon NAOMI

L’intérieur du logement du tube est bien sale… Et on ne voit pas les moustiques morts qui étaient dedans à l’ouverture!

Avant de plonger tout ce petit monde dans le grand bain, il convient évidemment de tout démonter, notamment pour enlever toutes les parties électriques/électroniques.

Ainsi, pour le capot arrière, on enlèvera les enceintes et le câblage mais on prendra également soin de démonter le fond du capot. Si cela n’est pas indispensable pour la survie de votre NUC, cela permettra par contre de la nettoyer beaucoup mieux!

De même, on prendra soin d’enlever le tube néon de son logement mais aussi son bloc d’alimentation. Notez que c’est d’ailleurs assez facile puisque ce bloc n’est tenu que par 2 écrous.

Ensuite, une fois que tout est prêt, on prend une éponge, on remonte ses manches, on arrose tout d’eau et de cillit, on laisse agir et enfin on frotte!

Après, ça n’est pas de la magie non plus et certaines pièces auront besoin d’un produit plus puissant ou d’un ponçage pour être complètement rattrapées.

carter I/O après

Un peu plus propre qu’avant… Mais ça n’est pas magique non plus

Mais dans la plupart des cas, les pièces sont transfigurées et la crasse vieille de plusieurs décennie disparaît (comme par magie)!

Pour finir, il faut trouver un endroit où tous les éléments pourront finir de sécher tranquillement

atelier de séchage

de gauche à droite : le fond du capot, la plaque de maintient entre le néon et le capot, le logement du néon et la plaque d’accueil de l’I/O

atelier de séchage

le capot et le dessous de panel

Voilà, c’est terminé, il n’y a plus qu’à tout remonter (en suivant les photos que vous avez prises avant de tout démonter!😀 )

Publié le décembre 9, 2014, dans Arcade, Jeux Vidéo, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :