Archives Mensuelles: septembre 2015

Bourgogne Game Show 2015

En ce moment je manque de temps. Je veux dire, encore plus que d’habitude. Du coup, forcément, ça n’est pas facile d’écrire des trucs ici, et encore moins des trucs longs plein d’infos. Quoiqu’il en soit, je vais prendre 2 secondes pour vous parler de l’édition 2015 du BGS qui vient de se terminer. Vous ignorez ce qu’est le BGS? Et bien sachez que le BGS c’est le Bourgogne Game Show (et que vous avez tort de ne pas vous y intéresser d’ailleurs!)

BGS 2015

Organisé par l’association Pinball Passion, le BGS est un salon du jeu de café (c’est marqué sur l’affiche, vous pourriez faire un effort!) qui se tient chaque année (depuis 5 ans) à Pouilly en Auxois (à côté de Dijon).

Au programme, 2 jours de jeux où l’on peut butiner gaiement de machines en machines dans une bonne ambiance. Et il y a de quoi faire : avec plus de 100 machines (environ 50+ flippers et un peu plus de bornes d’arcade) sans compter les jeux de fléchettes, les babyfoot (classique ou sous bulle) et tout le stand consoles (rétro et actuelles). Et tout ça pour 4€ par personne!

C’était pour ma part la première fois que j’allais à ce salon. J’aurais dû y aller il y a 2 ans mais ma deuxième fille a décidé de naître 3 jours avant le salon (avec plus d’1 mois d’avance rappelons-le… Comme quoi les enfants pourrissent la vie des parents dès le début 😛 )

Mais je digresse. Revenons au BGS 2015 puisque c’est de cela qu’il s’agit. J’ai adoré tout simplement. Avoir en accès libre tous ces énormes joujoux délirants qu’on n’a pas à la maison, c’était vraiment super chouette 🙂

Alors, oui, j’ai manqué de temps pour jouer ou rejouer à certains trucs. Et je n’ai pu discuter avec autant de gamooveriens que j’aurai voulu (le fait d’y aller avec ma « grande » fille n’a pas beaucoup aidé sur ce coup là). Et j’aurai aimé dire au revoir avant de partir (même raison que juste avant). Mais c’était quand même génial. Et madame a bien aimé aussi (alors qu’elle appréhendait un peu). Quant à ma grande fille, elle a l’air d’avoir autant adoré que moi, et elle était sacrément impatiente de coller ça dans son cahier de vie pour le raconter à l’école le lundi! Sa préférence allant clairement aux bornes de voitures (Mario Kart en tête) et aux jeux de tir (avec un net penchant pour Duck Hunt sur NES!)

J’espère trouver le temps de pondre un ou deux trucs sur les jeux qui m’ont le plus marqué, comme l’énormissime borne Darius Burst, la Silent Scope, Byon Byon, Aqua jet, After Burner Climax ou encore l’incroyable Tetris Giant avec ses sticks à retour de force.

En attendant, il faudra se contenter de cet article là 😉

En résumé, le BGS c’était top, j’ai hâte d’y retourner l’année prochaine et bravo à tous ceux qui participent de près ou de loin à l’organisation de ce week end!

Publicités

[arrivage] Des joujoux vintage pour les enfants

Ce week end j’ai fait un vide grenier pour la première fois depuis bien longtemps. Et pour la première fois depuis encore plus longtemps, j’ai trouvé des trucs à acheter! Et des trucs vraiment chouettes en plus!

Musclor, Stridor et le château des ombres

Musclor et son fidèle destrier Stridor devant le château des ombres

La raison  n’a pas été trop malmenée et malgré deux véhicules M.A.S.K. qui me faisaient très envie (Rhino & Jackhammer) j’ai su rester fort et me contenter de jouets qui ne risquaient pas une destruction (rapide) pour mes (encore petits) enfants. Nous sommes donc repartis avec sous le bras Musclor, Stridor et un superbe château des ombres à l’état extérieur épatant. Tout ce petit monde a été adopté par mes filles à la vitesse de l’éclair 🙂

Il ne me reste plus qu’à trouver un Skeletor pour jouer les méchants et ce sera parfait!

En passant j’ai pu voir sur un autre stand l’énorme camping car de Big Jim ainsi que la fabuleuse moto d’espion sur laquelle j’ai failli craquer. Mais sans Big Jim (toujours aussi dur à dégotter en brocante!), cela présentait moins d’intérêt (surtout que ce nul d’Action Man est incapable de monter correctement sur cette superbe moto…)

Bref, chouette trouvaille et les enfants n’en décollent pas depuis hier 🙂

[arrivage] Jaco et Katsuraakira

Samedi dernier, c’était mon anniversaire 🙂

Du coup, pour fêter ça on a mangé plein de trucs pendant que les enfants des uns et des autres courraient partout en criant. Et accessoirement j’ai reçu 2 manga tout beaux tout neufs : Jaco the Galactic Patrolman et Kasturaakira.
Jaco the Galactic Patrolman
Jaco the Galactic Patrolman est un manga fait par Akira Toriyama (M. Dragon Ball quoi) et déjà ça, c’est une bonne surprise parce que ça fait un sacré bail qu’il avait disparu de la surface de la terre!

Bref, Jaco the Galactic Patrolman raconte en 1 seul volume l’histoire complète de Jaco, un patrouilleur galactique missionné pour sauver la Terre d’un danger extraterrestre. Sauf que voilà, Jaco s’écrase sur une île perdue et flingue son vaisseau.

Là, il va faire la connaissance d’un scientifique qui y vit en ermite et les deux vont faire équipe, s’apportant beaucoup mutuellement, avant d’être rejoints par une jeune fille un peu folle qui va bousculer tout ça.

Toriyama revient donc aux sources et on retrouvera sans surprise les thèmes et situations classiques qu’il aime traiter. Tout ça se passe évidemment dans le même univers que Dragon Ball (et tous les autres trucs) et on a d’ailleurs droit à un beau macaron « Les origines de Dragon Ball » collé sur la couverture par Glénat.

Probablement pas le truc le plus original du monde mais surement un récit maîtrisé et rafraichissant.

Katsuraakira
On retrouve Akira Toriyama derrière le scénario du deuxième manga que j’ai reçu, mais seulement au scénario. Pour ce qui est du dessin, Toriyama a fait appel à son ami Masakazu Katsura, connu notamment pour Video Girl Ai ou Wingman. S’agissant de 2 auteurs dont j’apprécie particulièrement le travail, j’avoue avoir été tenté de me procurer ce livre depuis que j’en ai entendu parler.

Pour ce qui est du contenu, il s’agit ici d’un recueil d’histoires courtes mais pas trop. Pas trop d’histoires et pas trop courtes. En l’occurrence le livre ne contient que 2 histoires : Sachie-chan Guu qui raconte l’histoire d’une aventurière parcourant la galaxie et Jiya qui raconte l’aventure d’un membre de la Galactic Patrol (à laquelle appartient aussi Jaco du livre cité juste au dessus). Le livre contient également tout un tas d’à côté liés à la genèse de cette collaboration.

Ces deux bouquins sont sortis il y a peu chez Glénat dans un grand format (idem à l’édition Perfect de Docteur Slump) permettant d’apprécier pleinement la qualité des dessins et coûtant un peu plus de 10€ l’un. Faisant chacun près de 250 pages (242 et 210 en fait), il ne me reste plus qu’à me plonger dedans (et en commençant pas trop tard sinon c’est encore un coup à me coucher à 4h du matin!)

%d blogueurs aiment cette page :