[Review] Uncharted Replay – Ma version de The Nathan Drake Collection

Mad MaxCes derniers temps, je suis à la recherche d’un jeu palpitant qui me donne envie d’y retourner encore et encore. Et bien que j’ai récupéré le Mad Max d’Avalanche Studios je suis loin d’être comblé. Le jeu n’est pas mauvais, bien au contraire. Mais c’est encore un jeu « open world » (ou bac à sable comme on disait dans le temps) qui reprend les grandes lignes de ce qu’on voit partout. Explorations, missions, combats… Tout est déjà vu et revu dans les Batman notamment ou Shadow of the Mordor récemment. Au final, on a un peu l’impression de jouer toujours au même jeu. Les seuls éléments différenciant entre tous ces jeux se résument à la skin et l’histoire… Cela enlève quand même énormément d’intérêt à tout ça, surtout quand on considère qu’à la base le gameplay de ces jeux est quand même loin d’être exceptionnel

Bref, j’ai un jeu tout beau tout neuf tout récent et même s’il est sympathique, il ne m’amuse pas. Et je ne sais pas vous, mais moi à la base, ce qui me plaît dans les jeux vidéo, c’est avant tout et surtout la partie du jeu!

Du coup, conditionné par tout le battage médiatique autour de la remasterisation des trois premiers volets d’Uncharted sur PS4, j’ai eu l’idée (originale) de rejouer à ces mêmes jeux mais en version PS3. Après tout, je les avais vraiment appréciés à l’époque!

Et franchement, c’était une très bonne idée. D’ailleurs j’ai plié les 3 épisodes en moins de 2 semaines, dont 3 soirs ont été dédiés exclusivement à la trilogie retour vers le futur – avec l’épisode 2 le 21 octobre. Il faut ce qu’il faut🙂

Du coup, je vais faire un petit retour rapide sur ces 3 jeux puisque c’est tout frais dans ma tête et que c’est finalement la première fois que je joue aux différents épisodes dans un laps de temps si court.

Uncharted : Drake's fortuneCommençons par le commencement et donc par le premier épisode. Globalement, je suis assez en phase avec ce que j’en avais pensé à l’époque : ce jeu est excellent.

Visuellement, ça a un peu vieilli sur certains aspects, surtout les ombres qui sont toutes dentelées et scintillantes, mais ça fait bien plus que tenir la route. Et puis ça fait quand même 8 ans qu’il est sorti ce jeu! D’ailleurs ce sont surtout les cutscenes qui sont touchées par ce vieillissement; il n’y a pas grand chose à dire sur le jeu en lui même. Quant au gameplay j’avais peur de la désillusion (de Drake😀 ) car j’avais lu un peu partout que ce dernier avait été remis au niveau des 2 jeux suivants dans l’édition remasterisée.

Et bien au final je n’ai rien à reprocher au gameplay de ce premier opus d’Uncharted à part le fait de devoir sélectionner la grenade comme une arme pour l’utiliser. La solution choisie dans les jeux suivants d’utiliser un bouton dédié est bien plus ergonomique. Après ça reste très utilisable et ça pose problème surtout au début du jeu, le temps de s’habituer. Je ne m’attarderais pas sur le problème de perspective du jeu que je mentionne à chaque fois que je parle d’Uncharted et qui est présent dans chacun des jeux. Et pour ce qui est de l’utilisation du gyroscope dont on a beaucoup parlé (en mal) aussi pour cette remasterisation, j’ai pour ma part toujours trouvé ça inutile et imprécis mais il ne faut quand même pas chipoter : on doit s’en servir 3 fois dans le jeu quand on passe un pont étroit ou une poutre… Ça ne justifie vraiment pas de telles critiques sur tout le gameplay du jeu!

uncharted - jeep shootingFranchement, ce jeu est vraiment une bombe et c’est d’ailleurs clairement le meilleur de la série à mes yeux (j’hésitais à garder ce commentaire pour la fin mais je le mets ici, ça a plus de sens).

L’ambiance est excellente, la musique et le visuel aussi, l’écriture est bonne, les personnages sont attachants et bien joués, le gameplay est aux petits oignons, le level design est très bien pensé, la variété est au rendez-vous et le tout est excellemment dosé. Et surtout, surtout, il y a vers la fin du jeu un twist de gameplay qui font des derniers heures de jeux d’Uncharted un tout autre jeu. C’est audacieux, c’est même carrément couillu en fait mais c’est bien fait et ça marche du tonnerre! Bon, le dernier boss est un peu léger mais on sort d’un tel niveau d’intensité que ça ne passe pas si mal.

Bref, Uncharted Drake’s fortune, c’est bon, mangez-en!

Uncharted 2 - Jaquette PS3Après cet excellent premier volet, j’ai enchaîné directement avec sa suite, Uncharted 2 : Among Thieves. Et là encore, je suis plutôt en phase avec ce que j’avais écrit à l’époque. En gros on sent bien qu’Uncharted 2 est une version du premier volet dans laquelle on a voulu en faire plus. Plus plus plus. Plus beau, plus d’armes, plus de rythme, plus de décors, plus de personnages, plus de tout! Bref comme je l’ai dit à l’époque, on voyage, on voit du pays, souvent à 100 à l’heure, on court, on saute, on tire, on explose… Bref, du grand art!

Le revers de cette médaille c’est qu’après un début en douceur, l’action croit crescendo au point qu’on perd rapidement l’aspect exploration que proposait le premier jeu. On perd donc fatalement en variété et la recette parait moins bien dosée que ne l’était celle du premier épisode. Et surtout quand on arrive dans la neige, le rythme retombe d’un coup d’un seul au point mort pendant de loooooongues minutes! Ce changement de rythme sort vraiment le joueur du jeu.

uncharted 2Là où le premier épisode savait alterner savamment les séquences d’actions et les séquences d’explorations, le second opus balance la sauce dès le départ jusqu’à un pic dont on redescend d’un coup pour enchainer plusieurs chapitre dans lesquels on ne fait pas grand chose d’autre que marcher (beaucoup) ou grimper (un peu). Fort heureusement le jeu redémarre quelques temps après, sur un rythme un peu trop élevé d’ailleurs (après tout ce temps à « ne rien faire »). On en vient à se demander pourquoi ce jeu avait donné l’impression d’être tellement au dessus du premier volet à l’époque. Ma théorie est qu’après 2 ans d’attente, on se souvenait suffisamment d’Uncharted pour attendre sa suite suite avec impatience, mais pas assez pour juger à quel point le premier était meilleur que cette suite.

Attention, le jeu reste quand même très bon. L’écriture est encore meilleure que dans le 1er opus, les personnages sont plus travaillés, l’humour est plus affûté et le gameplay est toujours au poil. Et évidemment, visuellement les progrès sont plus que remarquables et très appréciable. À noter que si le dernier boss du jeu est beaucoup plus inspiré que celui du 1er jeu (pas difficile), la réalisation laisse à désirer et on peste souvent contre la caméra quand on tourne en rond autour de cet arbre à la con à la poursuite (ou poursuivi par!) du boss! Et pour ne pas finir sur une note négative, je dois dire que j’ai vraiment trouvé très marrante la séquence de fin!

Bref, Uncharted 2 : Among Thieves, c’est bon aussi, mangez-en!

Uncharted 3 : L'illusion de DrakeC’est donc tout naturellement que, dès la fin du générique du second volet, j’ai glissé le disque d’Uncharted 3 : L’Illusion de Drake dans ma PS3. Et là, je ne suis pas du tout en phase avec ce que j’avais écrit à l’époque. Il faut dire qu’à l’époque je n’avais rien écrit du tout!😛

Quoiqu’il en soit ce 3ème épisode d’Uncharted est de loin le moins bon de toutes les aventures de Nathan Drake. D’abord sur le plan visuel, le jeu peine à surpasser Among Thieves. En effet si le jeu est plus fin et plus abouti sur certains aspects, il pêche sur d’autres points là où son (ses) prédécesseur(s) faisai(en)t un sans faute. Je pense notamment à l’exécution de certains scripts comme celui qui fait que Nathan s’appuie contre un mur. Ici, il n’est pas rare de le voir faire le mouvement alors qu’on est encore à 1 mètre du mur! Ce sont des petits détails mais mis bout à bout ils donnent l’impression d’un jeu moins bien fini (et qui fait penser que les senior developers étaient partis bosser sur The Last of Us pendant que les petits nouveaux et les stagiaires terminaient Uncharted 3). Mais finalement cet aspect, bien que sensible, n’est pas le plus gros problème du jeu. Non, le vrai problème de cet Uncharted 3, c’est qu’il est chiant.

Uncharted 3 : sand cityPourtant l’histoire est bonne, bien écrite et bien menée. Mais le vrai hic c’est qu’Uncharted oublie par moment qu’il est un jeu et que bon nombre de séquences de gameplay n’en sont pas. Il ne s’agit finalement que de séquences d’exposition dans lesquelles on peut diriger plus ou moins le personnage. Tout un tas de séquences sans intérêt ludique qu’on subit bien plus qu’on ne joue. Le pire étant qu’en plus le jeu commence directement par ce genre de choses et qu’il faut attendre un moment pour avoir enfin l’impression de se débarrasser de ce carcan. Par ailleurs les séquences scriptées sont beaucoup plus présentes et plus longues qu’auparavant, renforçant cette impression de ne pas avoir le contrôle du jeu. Et il faut ajouter à ça le fait qu’il y a dans le jeu quelques passages où l’on a vraiment du mal à trouver son chemin (saloperie de cimetière de bateaux!), ce qui fait, tout mis ensemble, que par moment, on peste vraiment contre le jeu!

Le gameplay est pourtant toujours aussi bon, et le level desing n’est pas mal du tout et, s’il est moins inspiré que dans les précédentes aventures de Nathan, propose quelques idées vraiment intéressantes par moment. Mais cela ne suffit pas. Soyons clair, s’il n’est pas le pire jeu du monde, Uncharted 3 est très en dessous du niveau d’excellence auquel nous avait habitué les deux premiers opus, tout simplement.

Voilà, ainsi se termine ma (re)review des trois volets d’Uncharted et je dois avouer que refaire ces jeux était bien agréable (même si le 3ème faisait un peu tâche quand même surtout le (loooong) début du jeu…). Globalement ils sont encore au top et les acheter sur PS4 n’a de sens que si on s’est débarrassé des versions PS3 (ou qu’on ne les a jamais eu, forcément!)

Publié le novembre 4, 2015, dans Jeux Vidéo, PS3, Review, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. Ciao TomTom,

    Merci pour cette (re)review. J’avoue que j’aurais bien aimé acheter une PS3 pour jouer à Uncharted et aussi à God of War. Mais faute de temps et d’argent je n’ai jamais pu😦
    Je suis d’accord avec toi sur le fait qu’aujourd’hui on peine à trouver des jeux qui sortent du lot. En regardant ce qui va sortir dans les prochains mois je pense que je dois attendre encore🙂 J’ai juste une question : tu as joué à la trilogie d’Uncharted dans la même semaine où tu as re-regardé la trilogie de Retour vers le futur ?

    • en fait, c’est les 3 uncharted + les 3 retour vers le futur sur une dizaine de jours😀

      • Et bien, bravo !!!
        Combien de temps il faut pour terminer un Uncharted ? Une dizaine d’heures ?

      • oui, c’est quelque chose dans ce genre là. Le premier est un peu plus court, les suivants tournent dans les 12 heures. Après quand on tourne en rond dans une saloperie de cimetière de bateaux (exemple pris totalement au hasard), ça prend un peu plus de temps😛

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :