[critique] Ash vs. Evil Dead

Évidemment, vous connaissez et vous aimez Evil Dead et ses suites, la série de films cultes de Sam Raimi avec l’incomparable Bruce Campbell. Et bien je vais vous parler de son improbable suite sous forme de série télévisée, sortie l’année dernière, soit 23 ans après le dernier épisode de la trilogie (L’armée des ténèbres – 1992) et 34 ans après la sortie du premier film! (Evil Dead – 1981)

Ash Vs. Evil Dead-5

Bon, si vous ne connaissez pas cette série, sachez que vous êtes vraiment passé à côté de quelque chose pendant tout ce temps parce que ces films sont tout simplement des perles dans leur genre. Si le premier accuse un peu son âge et le fait d’avoir été fabriqué en mode débrouille avec des potes et des bouts de ficelle, cela n’enlève pourtant rien à ses qualités. Les suites sont quant à elles bien plus abouties et se regardent sans honte en ces heures de glorification du fond vert. Et comme chacune a son propre style bien à elle, on évite la redite. Bref, Evil Dead, c’est tip top et c’est à voir.

Ash Vs. Evil Dead-6Mais qu’est-ce que ça peut bien raconter? Et bien à la base, c’est l’histoire de cinq jeunes vacanciers (dont Ash, notre héros) qui vont passer quelques jours dans une cabane (délabrée) au fin fond d’une forêt plutôt sinistre. Bon, c’est vrai, ça fait cliché de film d’horreur mais ce n’est pas pour rien que c’est un cliché aujourd’hui!  Suite à la découverte d’un vieil enregistrement d’une incantation magique tiré d’un livre maudit, les forces du mal se réveillent et il va s’en suivre un sacré bordel, particulièrement sanguinolent… Evil Dead, c’est le parangon de la comédie horrifique, le summum du burlesque gore. Punchlines mémorables, armes improbables (une main tronçonneuse!!), monstres horribles et politiquement incorrects… Il n’y a décidément que du bon dans tout ça! Après, forcément, si vous faîtes la moue dès qu’on voit une goutte de sang, ça va être un peu difficile d’aller au bout de tout ça…

Mais assez parlé des films, sinon on y sera encore demain, et attaquons-nous à ce qui nous intéresse aujourd’hui, la toute nouvelle série télé, astucieusement nommée Ash vs. Evil Dead.

Ash (le héros des films et donc de cette série) est joué par Bruce Campbell et il faut savoir que Bruce Cambell a vieilli depuis la sortie du troisième épisode d’Evil Dead (L’armée des ténèbres – 1992). Forcément, c’était il y a 23 ans! (d’ailleurs je l’avais déjà dit plus haut). Et c’est là où la série est géniale, puisqu’Ash aussi a vieilli!!!

Blague à part, la série se déroule une trentaine d’année après le dernier film et on retrouve (avec plaisir) un Ash qui n’a pas changé depuis tout ce temps. Pour résumer, c’est toujours un brave type, pas bien malin, un peu con et assez imbu de lui-même. Il se contente assez bien de sa vie assez médiocre, papillonnant entre les coups d’un soir et son boulot de merde. Jusqu’au jour où le Mal ressurgit et vienne foutre tout ça en l’air (et pas qu’un peu). Voilà donc notre Ash forcé de repartir au combat, explosant et tronçonnant de la deadite (= les gens/choses/animaux/plantes possédés par les méchants démons dans Evil Dead) comme s’il n’avait jamais arrêté de le faire!

Ash Vs. Evil Dead-4

Entouré de deux collègues de boulot (Pablo Simon Bolivar et Kelly Maxwell), Ash part à l’aventure et ce ne sera pas de tout repos. Et je vais m’arrêter là sinon je vais tout raconter😛

Ce qu’il faut savoir sur ce Ash Vs. Evil Dead c’est que c’est l’équipe originale qui est de retour au manette pour faire cette série. Et c’est surement pour ça qu’elle a réussi à faire la synthèse des tons propres à chaque film tout en y ajoutant un peu de nouveauté et de modernité. Ainsi, il y a bien sûr des moments drôles, presque burlesques, du stress, de l’angoisse, des jump scare bien sentis; mais aussi de l’horreur plus classique et évidemment des moments gore d’une générosité incroyable. Et le tout est savamment dosé et mélangé avec soin. Et la mise en scène suit le même principe, mélangeant le classique, l’original, l’evil deadesque et quelques idées plutôt inspirées.

De mon point de vue, c’est une vraie réussite et il y en a pour tous les goûts.

Ash Vs. Evil Dead-8Sam Raimi et sa bande ont trouvé le juste équilibre entre l’héritage, le fan service à outrance (qu’on attendait un peu) et la modernité (le genre de l’horreur a beaucoup évolué en 30 ans) sans avoir peur de changer des choses. À lui seul, le trio composé par Ash et ses deux acolytes est assez représentatif de tout ça. Car l’idée même d’affubler Ash de compagnons de route alors qu’il passe le plus clair de son temps en solitaire dans les 3 films paraît vraiment saugrenue; mais pourtant le résultat est là : ça fonctionne du tonnerre!

L’alchimie entre ces personnages est excellente et ils nous embarquent avec une facilité déconcertante dans leurs aventures… Il faut dire que les acteurs ne ménagent pas leur peine.

Bruce Campbell est évidemment excellent, mais ce n’est pas une très grosse surprise, et on avait pu voir récemment dans Burn Notice ou My Name is Bruce qu’il n’avait rien perdu de sa superbe. Pour Ray Santiago (Pablo), Dana DeLorenzo (Kelly) et Jill Marie Jones (Amanda), ce n’est pas non plus une surprise mais c’est surtout parce qu’il s’agit pour chacun de leur premier gros rôle récurrent dans une série. Du coup on n’attendait rien de spécial et force est de constater qu’ils assurent vraiment. Enfin, comment ne pas dire un mot sur Lucy Lawless qui (comme à l’accoutumée) envoie du lourd à chaque fois qu’on la voit à l’écran! On la voit beaucoup moins à l’écran que les autres, mais sa prestation et son aura naturelle en fait clairement un membre du cast principal!

Ash Vs. Evil Dead-3Pour tout dire, je trouve que d’une manière générale, les personnages secondaires (ou même les personnages « tertiaires ») sont pour la plupart bien trouvés et bien écrits et les acteurs qui les jouent font du bon boulot. Qu’on les voit une minute ou de façon récurrente sur plusieurs épisodes, ils s’intègrent parfaitement au casting de base et à l’histoire. Histoire qui, soit dit en passant, est bien écrite et agréable à suivre. La trame principale évolue à bon rythme, les rebondissements sont nombreux et les situations sont variées.

Bref, l’histoire est top et le casting aussi.

Mais la vraie force d’Ash Vs. Evil Dead, c’est avant tout son format : 10 épisodes de 30 minutes.

Ash Vs. Evil Dead

10 épisodes pour une saison, ça peut déjà paraître court à la base, mais quand les épisodes se limitent en plus à seulement 30 minutes, on se demande si ce n’est pas pousser le bouchon un peu loin… Pourtant, ce format force en fait la série à garder un certain rythme qui colle vraiment bien au sujet.

Exit les épisodes filler qui ne servent à rien. Exit aussi les séquences où on brode pendant 10 minutes sur une situation pourtant claire dès le départ. Exit enfin les sous intrigues dont tout le monde se fout et qui ne servent qu’à allonger la durée d’un épisode. Ici, on va à l’essentiel et on ne s’embarrasse pas de fioriture inutile. Attention, ça ne veut pas dire que tout est bâclé ou que le scénario est expédié par dessus la jambe. Au contraire, ce rythme sert vraiment la série et correspond parfaitement au caractère des personnages et aux enjeux de l’histoire. C’est vraiment un choix judicieux qui a été fait là et il faut avouer qu’il s’avère particulièrement payant. Résultat, il n’y a pas de temps mort et on avale les 10 épisodes de la série en 2 temps 3 mouvements (bon, en 5 heures en fait :P). Et Si on est tributaire d’une diffusion épisode par épisode, il est assez facile de trouver 1/2 heure dans la semaine pour avoir sa dose hebdomadaire d’Evil Dead!

Ash Vs. Evil Dead-7Enfin, dernier point fort de cette série, et pas des moindres, sa bande son qui parachève le tout pour nous délivrer le divertissement le plus abouti possible. Que ce soit la musique de Joseph LoDuca (compositeur original de la B.O. d’Evil Dead, qui soit dit en passant a aussi fait celles de Xena, Hercules et Spartacus, ce qui explique bien des choses) ou alors les chansons piochées dans la playlist de Ash, on est proche de la perfection. Emerson, Lake & Palmer, Deep Purple, Ted Nugent, Styx, Alice Cooper, The Stooges, Frijid Pink ou encore Whitesnake… Je ne connais pas le nom de la moitié de ces groupes mais la série me donne envie d’acheter sa B.O. pour l’écouter à part!

Pour résumer, et si ce n’est pas encore assez clair, cette première saison de Ash Vs. Evil Dead est une vraie réussite et il n’y a pour ainsi dire aucun reproche à lui faire. Elle se permet même de finir sur un bon vieux twist des familles qui laisse présager du meilleur pour la seconde saison et qui en plus de nous assurer d’éviter la redite nous donne méchamment envie de voir la suite! Du tout bon je vous dis! Il n’y a plus qu’à espérer que la saison 2 soit d’aussi bonne facture et que la production sache s’arrêter à temps et nous offre une fin digne de ce nom.

Ash Vs. Evil est probablement la meilleure série télé que j’ai vu à ce jour. Tout simplement.

À voir absolument!

Groovy!!!

Ash Vs. Evil Dead-2

Publié le mai 25, 2016, dans Critique série télé, et tagué , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. J’ai regardé cette série et franchement moi aussi je l’ai trouvé très bien dans son genre. J’avais bien évidemment regardé les films il y a longtemps (vous avez compris que j’ai un certain âge🙂 ). J’aurais voulu les regarder à nouveau avant la série pour me raffraîchir la mémoire et ne pas rater des éventuelles références, mais je n’ai pas pu. Heureusement la série nous rappelle bien ce qui compte avec des petits flashback bien réussi. J’attends maintenant la deuxième saison qui devrait arriver au mois de septembre, je dois vérifier sur Beta Series. J’espère, comme toi, que ce sera à la hauteur de la première.

  2. Punaise dég’ qu’elle ne soit pas sur Netflix ! Cela sent les torrents…😉

    • OCS l’a diffusé en V.O. peu de temps après la diffusion US puis en V.F. un peu plus tard.
      Peut être que c’est dispo en replay chez eux?
      Sinon, un petit torrent, ça doit régler le problème en effet ^^
      Surtout qu’on n’est certainement pas près de voir ça sur TF1 à ma avis…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :