Archives du blog

Un PC sous Windows 10 + un téléphone Android en modem = un problème

C’est quand même fou ça! On ne demande pas la lune et pourtant ça ne marche pas… Sans message d’erreur, sans truc qui bugg dans tous les sens. Ça ne marche pas…

Le souci dont je parle se rencontre lorsque l’on veut utiliser son téléphone Android comme modem pour son PC. En général, quand on veut faire ça, c’est qu’on a une connexion internet de merde… Mais quelle qu’en soit la raison, on voudrait surtout que ça marche sans avoir à bidouiller… Parce que c’est vraiment de bidouille qu’il s’agit!

Bref, deux cas d’usage sont possibles : soit on se partage sa connexion depuis son téléphone en WiFi, et là, ça marche (encore heureux!), soit on se branche en USB et on se la joue filaire. C’est pour ma part ce que je devais faire avec mon PC G4M3R du temps où j’en avais un. Et là, c’est le drame!

Figurez-vous que pour une raison obscure, Windows installe un driver qui ne permet pas à la connexion internet de fonctionner! Et sans sourciller en plus. Et sans mise à jour pour régler le problème alors que ça traine depuis plusieurs années!

Que faire après s’être engueulé avec sa femme, avoir puni ses enfants, jeté le chien à la rue et sifflé la bouteille de vodka? (à moins que ce soit le contraire?)

Et bien c’est tout simple :

Il suffit de faire le boulot de Windows à sa place! On va donc dans le gestionnaire de périphériques, on trouve son téléphone (astucieusement nommé « Remote NDIS based internet sharing devive #X« ) et on fait une mise à jour du driver à la main en mode  » laisse-moi faire petit, je sais où c’est« . Pour le driver, on choisit un driver Microsoft (évidemment!) nommé « USB RNDIS6 Adapter » (selon la langue, ça varie un peu forcément)… Et voilà! C’est tout! Paf, ça marche!

Non mais sérieusement?

Et ce n’est pas un cas isolé! 2 téléphones android différents, de marque différentes et 4 ou 5 version d’android n’y ont rien changé…

Alors c’est vrai je pourrais avoir un iPhone et la vie serait surement plus belle, mais figurez-vous que j’avais fait le test à l’époque et que pour ça, j’étais obligé d’installer iTunes. Et installer iTunes, d’une part prend beaucoup de temps à télécharger quand on a une connexion toute pourrie (comme dit plus haut… Et puis si ce n’était pas le cas, je n’aurai pas besoin de brancher mon téléphone à mon PC!!!), et d’autre part n’était pas compatible avec l’idée que je me faisais d’un PC dédié au jeu vu l’usine à gaz qu’est iTunes depuis toujours!

Enfin, cette bidouille fonctionne parfaitement et on a besoin de la faire une seule fois… jusqu’à la prochaine mise à jour un peu importante de Windows 10 qui écrasera tout et vous obligera à recommencer!

Publicités

Android 7.1.1 pour XPeria Z5 Compact : un bien bel échec critique

Il y a quelques temps, un peu avant le 14 juillet de cette année, une mise à jour a été mise à disposition par Sony pour passer mon XPeria Z5 Compact en Android 7.1.1. Sans me méfier, j’ai fait cette mise à jour… Et ensuite, j’ai été vulgaire. Beaucoup. Très. À un point qui n’est pas racontable…

Parce que dans le monde des mises à jour, il existe 3 groupes. Le groupe de celles où tout se passe bien, le groupe de celles où il y a des soucis et le groupe de celles qui ne s’installent pas. Et puis il y a cette mise à jour là…

sony XPeria Z5 Compact

Pour le coup, à l’installation, tout s’est bien passé et le téléphone a redémarré correctement après une classique séquence d’optimisation des applications. Sauf que en vrai, tout ça, c’était de la merde! La mise à jour s’est bien installée c’est vrai, mais le problème c’est qu’elle a quasiment rendu mon téléphone aussi utilisable qu’une brique!!! Et encore, le poids d’une brique ouvre plus de possibilités!

Chaque action prenait de longues secondes, voire des minutes à être réalisée… En fait, c’est encore pire (bien bien bien pire) que l’expérience qu’on peut avoir avec un iPad 2 sous une version moderne d’iOS!

Lenteurs quelque que soit l’action demandée, réactivité de l’écran en berne et régulièrement, comme à chaque retour sur l’écran d’accueil, l’ensemble des éléments d’interface étaient rechargés… Un véritable calvaire à l’usage… Répondre à un SMS? Pénible. Consulter ses mails? Insupportable! Prendre une photo? Impensable! Répondre à un appel? Impossible!

Et bien évidemment, avec une telle activité, la batterie se vidait à vitesse grand V! (et le téléphone chauffait pas mal aussi…)

Que du bonheur!

Tout simplement du grand art. À croire que tout a été pensé pour rendre le téléphone inutilisable tout en pouvant dire que techniquement, il fonctionne…

Franchement, pendant les quelques jours que ça a duré, j’ai vraiment dû lutter contre une très (très très très) forte envie de balancer mon téléphone par la fenêtre (ou contre un mur)

brique

Attention : ceci est une brique. Ne pas confondre avec un téléphone.

Le plus « marrant » quand on fouille sur internet, c’est qu’on s’aperçoit que les gens se plaignent un peu partout dans le monde de la « qualité » discutable de cette mise à jour et que les premiers messages remontent au mois d’avril!!! Et malgré ça, et malgré un déploiement progressif dans le monde de cette mise à jour, Sony a continué tranquillement comme si de rien n’était!

Android Nougat - 7.1.1

La solution pour régler tout ce bazar? Vous avez 3 possibilités.

  1. Tout réinstaller via un outil tiers pour faire une installation propre qui supprimera et nettoiera votre téléphone avant d’appliquer la mise à jour
  2. Faire un downgrade et réinstaller une deuxième fois la mise
  3. Désactiver complètement l’application Movie Creator et/ou Dropbox (et prier pour que ça suffise)

Pour ma part, le point 3 a suffit à remettre mon téléphone en état de marche. Heureusement qu’Internet est là parce que jamais je n’aurais eu l’idée d’aller désactiver cette appli (que je n’ai pas dû lancer une seule fois depuis que je possède ce téléphone!) pour « réparer » un tel dysfonctionnement!

En tout cas tout ça m’inspire 2 réflexions :

  • comment cette mise à jour a-t-elle été qualifiée par Sony?
  • quelle sera la marque de mon prochain téléphone? (parce que ça donne vraiment envie de changer!)

En tout cas, si vous rencontrez cette situation avec votre téléphone lors de son passage à Android 7.1.1., vous saurez quoi faire 😉

[arrivage] Lecteur multimédia : Beelink GT1

Pour remplacer mon vieillissant WD TV live (un lecteur multimédia super top dont j’avais parlé très très brièvement ici et pour lequel je n’ai jamais pris le temps de dire tout le bien que j’en pensais), j’ai fait l’acquisition d’un Beelink GT1 dont le monde entier ou presque semble dire beaucoup de bien. Profitant d’une offre alléchante, j’ai sauté le pas histoire notamment de retrouver une sortie optique utilisable (c’est la chose qui merde aujourd’hui sur mon WD TV live)

Beelink GT1

Ce nouveau boîtier (qui, on peut le voir sur la photo, a une finition laquée/miroir complètement débile comme beaucoup trop de produits d’électronique grand public) est minuscule et est censé décoder à peu près tout et n’importe quoi. 4k, H265… de quoi être paré pour un sacré moment!

Comme dit plus haut, le boîtier est minuscule (trop d’ailleurs, je préfèrerai un format plus imposant et être certain que la puce n’aura jamais trop chaud) et regorge de connectique dont je n’aurai pas l’utilité. Une prise HDMI, une prise optique, une prise Ethernet et hop, ça me suffirait! Bon, ok, de quoi brancher le boîtier sur le secteur aussi quand même…

Beelink GT1

Enfin, le GT1 a la bonne idée d’être fourni avec un câble HDMI (ce qui est assez rare pour être souligné) et une télécommande pas trop cheap (ce qui plutôt rare aussi).

Il ne reste plus qu’à utiliser tout ça et voir comment ça se comporte dans la vraie vie 🙂

%d blogueurs aiment cette page :