Archives du blog

[arrivage] Toc Toc Toc

PS4 pro

Voilà voilà.

La métamorphose d’il mostro est maintenant achevée.

Je veux rentrer à la maison maintenant…

Publicités

[arrivage] S.H. Figuarts Vegeta

Arrivage d’un nouveau joujou, une figurine de la gamme S.H. figuarts de chez Bandai Tamashii Nation. Mon choix s’est porté sur un beau Vegeta de la période Saiyens tout droit sorti du célèbre manga Dragon Ball (donc en gros du tome 19 au tome 21 quoi, même s’il n’y a pas grand chose dans le tome 21) ou de la non moins célèbre série animé Dragon Ball Z (de l’épisode 29 à 36 en gros)

S.H. Figuarts Vegeta

Ce genre de figurines (= bourrée d’articulations) a vraiment la côte depuis quelques temps, cette gamme (S.H. Figuarts) en particulier mais c’est pour ma part ma première dans cette gamme. Je ferais un petit retour dessus dès que j’aurai joué un peu avec.

[arrivage] XBox One S : Libéré! Délivré!

À l’instar des lutins voleurs de slips dans l’épisode 17 de la saison 2 de South Park, mon super plan en 3 phases se déroule parfaitement. Les phases 1 et 2 se sont déjà terminées avec succès. Ce plan, quel est-il? Et bien c’est très simple : Retrouver le bonheur vidéo-ludique. Ainsi :

  • Phase 1 : vente de mon PC gamer
  • Phase 2 : achat d’une XBox One
  • Phase 3 : achat d’une PS4

XBox One S

Car franchement, le PC gamer, ce n’est pas pour moi. Je suis un joueur console depuis toujours et plus encore, du coup, pour tout un tas de raisons, cette expérience sur PC n’a pas été concluante. Je prendrais peut être le temps de les détailler ici un de ces quatre, mais pour le moment l’important, c’est que la page est tournée.

Une fois éludé le pourquoi de la vente, la question qu’on peut légitimement se poser, c’est pourquoi avoir acheté une XBox One? Car il faut bien reconnaître que ces derniers temps (et ça fait un moment!) la PS4 montre beaucoup plus d’intérêts que la console de Microsoft. Pourquoi donc ne pas se contenter d’une seule console avec la PS4?

La raison première est tout bête : Gears of War, c’est la vie. Donc pour continuer à jouer à Gears of War 4, je dois avoir un PC ou une XBox One. Comme phase 1 du plan consiste à vendre mon PC, je ne vais pas en racheter en dans la foulée! Donc il me fallait acheter une XBox One. Par ailleurs, même si Microsoft a salement bordélisé l’excellente interface de la XBox 360, j’ai une préférence pour un certain nombre de choses sur la console américaine, à commencer par la forme de sa manette (et le fait qu’elle fonctionne à pile mais cela mérite un article dédié)

Lors de mon passage en caisse, le vendeur m’a demandé si j’étais sûr de mon achat car la XBox One X sortait la semaine suivante mais j’ai quitté le magasin avec ma XBox One S sous le bras sans aucun regret. Et près d’une semaine après, il n’y a pas à dire, la vie est vraiment plus belle sur console. Et encore plus quand on a une connexion internet toute pourrie d’ailleurs! En passant, dans ce monde, si Gears of War 4 est toujours gigantesque (90,4 Go!!), on n’a pas besoin de le télécharger une demie douzaine de fois, même si on arrête le téléchargement, qu’on débranche la console, qu’on la déménage ou qu’on change de type de connexion.

Le pack que j’ai acheté est un pack Assassin’s Creed Origins (en dématérialisé – « seulement » 42 Go) avec Call of Duty WWII qui va être revendu aussi sec histoire de grossir la cagnotte restante et dédiée à la suite du plan. Je ne cherchais pas particulièrement Assassin’s Creed Origins, mais j’étais curieux d’essayer ce jeu du renouveau (j’aurai des choses à dire là dessus aussi), et même si j’aurai préféré un jeu en version physique, le pack était intéressant.

PS4

La suite du plan, c’est donc la phase 3, avec l’achat d’une PS4 pour profiter des exclusivités chatoyantes qu’on trouve sur la machine de Sony. L’idée finale est de transformer mon PC Gamer en une XBox One ET une PS4 sans rajouter d’argent, ce qui semble bien parti. Les seules questions qui restent en suspens sont donc :

  • Quand ? (parce que ce n’est pas si pressé donc ça peut attendre un peu)
  • PS4 ou PS4 Pro ? (et ça, ça va dépendre des offres)

Mais cela attendra un peu. Le black friday dans un premier temps. Noël si le black friday n’a rien donné. Puis les soldes de janvier si j’ai été particulièrement raisonnable. En attendant, je retourne sur mon petit nuage profiter au bonheur incomparable qu’est la vie sur console de jeux 🙂

 

[critique] Batman – Tome 3 – Le Deuil de la famille

Arrivage surprise pour mon anniversaire, cet album de Batman (Le deuil de la famille) est le tome 3 d’une série dont je ne possède pas le 2 premiers volumes! Heureusement l’histoire traitée dans les deux premiers volumes (La Cour des Hiboux et La nuit des Hiboux) se termine à la fin du 2ème volume. Ce tome n°3 peut donc se lire sans problème en ayant zappé les 2 premiers. Il y aura bien quelques références à l’aventure précédente, et même un ou deux spoils, mais globalement, Le deuil de la famille peut se lire comme un one shot.

batman tome 3

Et donc, de quoi parle-t-il ce tome 3? Et bien il parle du retour du Joker à Gotham City, et cette fois-ci le Clown Prince du Crime (oui, il est appelé comme ça régulièrement dans l’album et ça fait bizarre je trouve, comme une traduction trop littérale…) est décidé à détruire tous les associés qui collent aux basques de l’homme chauve souris! Il faut dire qu’avec le temps Batman a accumulé un sacré paquet de bonshommes en collants dans son entourage… Nightwing, Batgirl, Red Hood, Red Robin, Robin

Difficile d’en dire plus sans spoiler l’histoire, mais il faut savoir que le ton de l’album est extrêmement sombre. D’ailleurs on sent tout de suite que le Joker n’est pas là pour rigoler. Il faut dire que le fait de s’être fait arracher le visage il y a un an a dû un peu lui couper l’envie… Ce qui est bon dans cette histoire, c’est qu’on y voit un Joker particulièrement insaisissable, dont la folie est telle qu’on voit bien qu’il n’est pas un méchant normal. On n’est pas en face d’un énième plan dont le but ultime serait simplement de devenir riche et puissant. L’argent, le pouvoir, tout cela ne lui importe pas le moins du monde; en fait, ça ne l’intéresse même pas. Il est dans son monde, dans sa logique et il suit son plan.

batman tome 3 - planche

L’histoire servie dans cet album distille une tension comme on en voit rarement dans la bande dessinée et livre une vision délicieusement malsaine de la relation entre Batman et le Joker. On pourra regretter une fin trop classique (ce qui est malheureusement prévisible dans le milieu) mais cela ne suffit pas à gâcher le récit. Le voyage est plus important que la destination dit-on et c’est particulièrement vrai pour cet épisode de Batman. Qu’importe la conclusion, le très bon scénario de Scott Snyder et le dessin exceptionnel de Greg Capullo nous font vivre une histoire intéressante, inquiétante, palpitante et rafraichissante.

Apparemment, les tomes 1 & 2 sont encore meilleurs, il va falloir que je pense à me les procurer!

[arrivage] Nintendo Switch : le déclic du changement

Bon, ben voilà…

Nintendo Switch

Il n’y a plus qu’à faire joujou maintenant!

[arrivage] Gears of War 4 – Exclusive Merchandise Pack

Il y a quelques semaines, j’ai fait l’acquisition d’un produit dérivé de Gears of War 4, un pack contenant une demie douzaine d’objets réunis dans une boîte judicieusement nommée « Exclusive Merchandise Pack« .

Gears of War 4 - Exclusive Marchandise Pack

Aperçue puis achetée au micromania du coin,  cette boîte était soldée (quand on vous dit que c’est tout le temps les soldes!) au prix incroyable de 3 € et quelques! Le plus drôle dans tout ça étant que les soldes en question étaient faits à l’occasion de la fête des mères. Évidemment, les mamans qui aiment Gears of War existent, mais imaginer que moi, j’achète ça à l’occasion de la fête des mères, ça m’a bien fait marrer 🙂

Gears of War 4 - Exclusive Marchandise Pack - Content

Qu’y a-t-il donc dans cette boîte? Et bien d’abord on trouve un bonnet (qui ne me sera pas très utile avant plusieurs mois) décoré du logo de la série Gears of War. Presque sobre, ce bonnet semble de qualité et tient bien sur la tête même si sa coupe n’est pas la plus habituelle qui soit dans nos contrées. Une coupe très américaine en fait, avec tout ce que cela sous entend de cliché rappeur.

Gears of War 4 - Exclusive Marchandise Pack - Content

À côté du bonnet, on trouve un verre à shot que j’ai oublié de prendre en photo pour une raison qui m’échappe! Ce verre reprend la forme d’une cartouche du fusil à pompe qu’on trouve dans Gears of War. Le côté transparent de la partie bleue fait un peu bizarre mais globalement la babiole est sympathique. Sauf que c’est un peu dommage de n’avoir qu’un seul verre! Je ne dis pas qu’il aura fallu mettre un service complet, mais 2 ça aurait été pas mal… C’est triste de boire seul

On trouve ensuite un badge reprenant le logo des COG (ou CGU pour les anglophobes) qui ne vous servira surement à rien si vous n’avez pas un vieux blouson en jean à décorer (quoique, la mode étant ce qu’elle est… 😛 ). Il n’y a pas grand chose d’autre à dire sur ce badge, il est bien fait mais c’est un badge quoi

Gears of War 4 - Exclusive Marchandise Pack - Pin's

On continue le déballage avec une planche de 3 autocollants pour décorer… ce que vous voulez! Si ça vous chante de les mettre sur votre macbook ou votre voiture, éclatez-vous 😉

Bref, encore un truc plutôt inutile. Surtout que seul un des autocollants a vraiment la classe, le bon vieux logo de Gears of War. Les autres ne sont pas vilains mais ont clairement moins d’impact!

Gears of War 4 - Exclusive Marchandise Pack - Stickers

Gear of War 4 - Gear packL’avant dernier truc que contient cette boîte, c’est un code pour un pack dans le jeu Gears of War 4. Il suffit d’aller sur le site de Microsoft, de rentrer son code et hop, la prochaine fois qu’on se connecte au jeu, un Gear Operation Pack nous y attend. Dans ce pack, on trouvera de façon aléatoire des cartes débloquant de nouvelles skins d’armes ou de personnages, des primes pour le jeu multi ou encore des skills pour le mode horde. Il y a 5 cartes dans un Gear Operation Pack et en général, après l’ouverture on se dit un truc du genre « ah, ok, que de la merde« . Quand on a 5 ou 10 boîtes en réserve, statistiquement, on finit par avoir un ou deux trucs bien (et encore, pour ça, on cible les pack horde!), mais avec une seule, les chances sont minces… Ces packs peuvent s’acheter dans le jeu contre quelques piécettes virtuelles (on peut s’offrir un pack de base comme un operation pack en quelques parties) ou contre de la vraie monnaie (mais il ne faut pas encourager ce genre de comportement).

Allez, franchement, malgré la présence d’un badge, je dirais que ce Gear Operation Pack est le truc le plus inutile de cette boîte! Et puis 1 pack, ça fait un peu rat. Ils auraient pu en mettre 5 ou 10 histoire de paraître généreux (et puis ce n’est pas pour ce que ça leur aurait coûté!)

Gears of War 4 - Exclusive Marchandise Pack - GnasherVient enfin le gros morceau de ce Exclusive Merchandise Pack, une réplique d’un Gnasher, le fusil à pompe (un tout petit peu violent) de Gears of War. S’il est moins iconique de Gears of War que ne peut l’être le Lancer (ce fameux fusil mitrailleur/tronçonneuse), le Gnasher n’est reste pas moins une des armes phares de la licence; il est d’ailleurs l’arme reine en multijoueurs et fait des ravages dans toutes sortes de situations.

Gears of War 4 - Exclusive Marchandise Pack - GnasherEmballé dans son petit carton à lui, le modèle réduit de Gnasher présent dans ce pack est livré avec un socle gris et un petit bâton de support transparent.

Le « montage » de l’ensemble ne demandera pas beaucoup de temps ou beaucoup de réflexion mais il faudra tout de même faire un peu attention à ne pas forcer en enfonçant le bâton dans les trous présents sur les deux éléments à assembler. Ce serait dommage de tout casser et d’essuyer un échec critique en montant un truc aussi basique!

La finition de ce mini Gnasher est parfaite et hyper détaillée, un vrai régal pour les yeux, pour peu que vous ayez encore un peu de place de libre pour le poser! En terme de taille, l’engin fait 6 pouces, soit autour de 18 cm, ce qui est très correct pour ce genre de produit. D’ailleurs, c’est amusant de constater que c’est quasiment la bonne taille pour le Marcus en statue qui accompagnait l’Epic Edition de Gears of War 3.

Bon, c’est vrai qu’un engin taille réelle aurait aussi son charme mais d’une part, à choisir je préférerais avoir un Lancer (et ça existe (et c’est trop la classe), mais ça coûte beaucoup beaucoup trop cher!), et d’autre part, vu la taille de la boîte, on se doutait un peu que ça ne serait pas le cas!

Gears of War 4 - Exclusive Marchandise Pack - Gnasher

Les couleurs sont respectées, la sculpture est bien réalisée, la peinture est bien appliquée et l’engin tient parfaitement en position

Gear of War 4 - Gnasher

Bilan de cet Exclusive Merchandise Pack : excellent. Mais honnêtement, le prix que je l’ai payé y est pour beaucoup.

Les seuls trucs vraiment intéressants sont le bonnet et la réplique de gnasher; le reste est inutile à tendance sympathique (ou le contraire). À peine plus de 3 € pour ça, ça vaut le coup. 30 ou même 50 balles, c’est beaucoup trop pour ce que ça contient, même avec un T-shirt (certaines versions plus chères semblent avoir un T-Shirt (assez moyen) inclus dans la boîte). Mais comme les soldes viennent de recommencer (encore), il y a surement moyen de choper un pack à pas cher 🙂

[arrivage] T-Shirt : Ocarina of NES

Je n’avais jamais commandé chez RIPT-apparel mais le dessin sur ce T-Shirt m’a fait craquer.

T-Shirt Link - Blowing Cartridge

Link qui souffle dans une cartouche NES au lieu d’un ocarina, c’est quand même la grande classe!

Pour ce qui concerne le produit lui même, ce T-Shirt est bien taillé mais tout de même un peu long. Ça vaudrait peut être le coup de prendre la taille en dessous (même si je n’ai pas l’habitude d’acheter du M!)

Au toucher la matière semble un peu plus chaude que ce que j’ai l’habitude de voir en France. Quand on le porte la sensation de chaleur n’est pas si présente que ça, mais on sent que le T-Shirt est moins léger que ceux qu’on trouve ailleurs. Rien de dramatique donc. Ce qui est plus gênant par contre c’est la facilité avec laquelle le T-Shirt prend la marque des plis… Il faudra voir avec le temps et les lavages comment ça évolue mais pour le moment, sur le premier essai que j’ai fait, le T-Shirt a vite eu un air négligé sur la partie située sous le dessin. Dommage…

Finissons par un détail amusant : chez RIPT-apparel, on s’éclate avec l’emballage puisque la décoration de ce dernier n’est vraiment pas banal!

Paquet RIPT apparel

%d blogueurs aiment cette page :