Archives du blog

Super Mario World – Un point final

Hier soir avec ma petite femme nous avons terminé Super Mario World à 100% en trouvant la 96ème sortie du jeu. J’avais tweeté quelques fois notre avancement dans cette aventure au fur et à mesure (et j’avais même fait un post ici une fois) mais là, ça valait bien un mini-article avec une petite photo souvenir!

Super Mario World - 100%

En passant, on peut voir que la cartouche de Super Mario World que nous avons à la maison contient la deuxième version du jeu (puisque quand on trouve les 96 sorties, le fichier de sauvegarde devient bleu au lieu d’afficher une étoile à côté de « 96 »)

Je ne me souviens pas avoir déjà fini complètement ce jeu mais il faut dire que je ne l’ai jamais possédé étant enfant. J’y avais quand même joué plus qu’à mon tour chez des copains ou à la maison grâce à un échange.

D’ailleurs, je ne souvenais pas que Mario était si porté sur la glissade et je pense aussi que la télé LCD ajoutait un léger délai qui n’existait pas du temps des bonnes vieilles télés à tube cathodique. Rien d’insurmontable non plus mais assez pour être perturbant dans certaines situations.

Une petite pensée en passant pour les mondes qui nous ont donné le plus de fil à retorde, notamment Tubular dans la special zone et la Valley Fortress dans Valley of Bowser.

Quoiqu’il en soit cette aventure rétro à deux était bien sympa et il faut que je trouve d’autres jeux qui se prêteraient au même exercice (si vous avez des suggestions 🙂 )! Après je ne demande pas non plus un truc qui égalerait voire dépasserait Super Mario World, il faut rester raisonnable, ce jeu est tellement génial, et à tous les niveaux : visuel, gameplay, musique… Et Yoshi est tellement top! En tout cas, c’est le genre d’expérience qui me fait penser qu’une Wii U, ce serait sympa quand même 😛

Publicités

[fini] Bioshock Infinite

Cela fait quelques temps que j’ai fini Bioshock Infinite maintenant.

Bioshock Infinite

J’espère bien trouver le temps pour revenir dessus et expliquer pourquoi ce jeu n’est pas aussi énorme que tout le monde le dit, mais je peux déjà dire que le jeu est vraiment bon, voire très bon. Quant au twist final, sans être une horreur, il est clairement too much, et on aurait gagné à faire sauter la dernière minute selon moi.

Par contre, comme c’est la tendance aujourd’hui, ce jeu n’est pas très long puisqu’il ne m’aura fallu que 3 grosses sessions de jeu (soit entre 12 et 15 heures de jeu) pour en voir la fin. Quand on paie le jeu 60 ou 70 €, ça fait toujours mal, même si on y retourne plusieurs fois. Mais autour de 20€, la question ne se pose pas, Bioshock Infinite est une expérience quasi incontournable.

[fini] End of Conviction

Splinter Cell Conviction - DVD

Point final dans le mode solo de Splinter Cell Conviction hier soir.

En un mot, court, mais bon. Et il reste encore le mode multi à faire, notamment coopératif qui promet beaucoup…

[fini] Clap de fin pour Kratos

Je viens de mettre un point final aux aventures de Kratos!

J’essaierai de revenir sur ce God of War 3 très prochainement, mais je peux déjà dire une chose : yabon! Ya super bon même!

Suicide Mission : 150 G

Gears of War 2

Ça y est! Cette fois, ça y est! On en était plus très loin, mais là, c’est bon!

Hier soir, au cours d’une (petite) séance de Gears of War 2 (qui s’est quand même terminée à 4h15 du matin!!!), nous sommes arrivés au bout du mode insane.

Et il n’y a pas à dire, ça fait bien plaisir!

Ce qui est marrant, c’est que globalement, on a pas trouvé ça insurmontable. Loin de là. Bien sûr, il y a 2 – 3 passages où on en a bien chié. Mais dans l’ensemble, ça a été. Dans mon souvenir, le mode hardcore nous avait beaucoup beaucoup plus fait souffrir… Et le pire, c’est que certains passages horribles lors des précédents runs, le poisson avec ses tentacules par exemple, mais aussi la fuite à dos de Reavers, ont été pliés très rapidement en insane alors que ça avait été tout simplement l’enfer en hardcore (et déjà bien pénible en normal!!!!)

Par contre, encore une fois, Gears of War 2 est très sympa comme jeu, mais quel boss de fin en mousse! (quel boss de fin? en fait…). C’est bien clair, le dernier niveau qu’on parcourt tout le temps à dos de Brumak est le plus facile du jeu. Je me demande même si on peut mourir si on ne fait pas vraiment tout pour!

Quoiqu’il en soit,

achivement unlocked Enfin, pour moi, parce que sur ce coup là, mon partenaire s’est bien faire avoir puisqu’il n’a pas eu l’achievement alors qu’en plus, c’est sa console qui gérait la sauvegarde!!!

[fini] Bayonetta

Hier soir, j’ai terminé Bayonetta et y a pas à dire, ça déchire ce jeu!

Bayonetta, un jeu sur lequel on se retourne

Maintenant, je vais me plonger un peu dans la chasse aux secrets (pour avoir les 2 armes qui me manquent) et dans le farming d’anneaux pour pouvoir me payer de nouveaux costumes!

[critique] Battlestar Galactica terminé!

Enfin! Après une grosse pause (notamment pour cause de voyage de noces!), j’ai enfin trouvé le temps de regarder les 12 derniers épisodes de la dernière saison de Battlestar Galactica!

Battlestar Galactica

Et il n’y a pas à dire, c’est quand même bien sympa une série qui de termine vraiment (et qui est prévue pour en plus!). Même si j’avoue qu’en lançant l’épisode 19 de la saison 4 (le dernier), j’ai eu un peu peur à cause de l’endroit où en était l’histoire et vu qu’il ne restait qu’un seul épisode… Bon, le truc, c’est que le dernier épisode dure 2H30… Donc forcément, ils avaient un peu le temps de clôturer ça bien comme il faut!

Au final, cette série était vraiment top, pleine de rebondissements, et, c’est assez inhabituel pour le noter, avec très peu (voire pas) d’épisodes inutiles. Vous savez, ces épisodes que les producteurs nous collent 2, 3, 4, 10 fois par saison dont la mission est de ne SURTOUT PAS faire avancer l’histoire… Ce serait dommage que la série arrive au bout de son histoire, n’est-ce pas? Bref, c’est très agréable de suivre l’histoire de cette humanité pourchassée par les Cylons sans se taper régulièrement des épisodes complètement déconnectés de la trame principale!

De plus, les cliffhangers de certains épisodes sont justes horriblement excellents! Il m’est arrivé plus d’une fois de me coucher à pas d’heure à cause du bon vieux « arrrrrrrggggg! Je ne peux pas arrêter là dessus!! » (et plusieurs fois de suite lors de certaines séances!)

Les personnages sont pour beaucoup attachants, que ce soit des gentils ou des méchants (ou aucun des deux), qu’on ait envie de les supporter ou de les frapper (ou les deux!).

Après, que dire sans tomber de le gros spoil que je n’aurais pas déjà dit ici, sinon une chose : si vous aimez les bonnes séries, laissez-vous tenter par Battlestar Galactica. 4 saisons au top pour une série unique. À voir, tout simplement.

%d blogueurs aiment cette page :