Archives du blog

Je ne suis pas content!

Et c’est rien de le dire!

Itineris "pas content"

Mais revenons un peu en arrière. Mardi dernier, la mise à jour mensuelle de Gears of War 4 est sortie. Jusque là, rien que de très normal. Le hic (le premier), c’est qu’au lieu des 9 Go habituels, cette mise à jour pesait la bagatelle de 30 Go!!! Non mais sans déconner??? 30 Go??? Enfin, bref, c’est beaucoup trop gros, c’est n’importe quoi et avec ma connexion en mousse j’en ai pour des jours à récupérer une telle quantité de données…

Quoiqu’il en soit, je n’ai pas le choix, je lance mon téléchargement et j’attends. D’ailleurs je fais bien d’attendre car le jeu récupère une première mise à jour de 3,72 Mo et l’installe avant de trouver la vraie mise à jour de 30 Go. Ça commence bien! D’où sort cette mini mise à jour? Mystère et boule de gomme… Bref, le vrai téléchargement commence et avance tout doucement. Bien sûr, ça me fait rater la soirée Gears of War du mercredi malgré une tentative de taper dans l’enveloppe data 4G de mon forfait mobile. Et ça continue, encore et encore. Quand enfin le téléchargement se termine, la page du jeu m’affiche fièrement (la connasse!) un beau bouton « Mettre à jour » au lieu du bouton « Jouer » tant attendu!!!

Kenshiro pas content

Décidément cette histoire ne sent vraiment pas bon… Pensant que le Windows Store n’a pas bien intégré le fait que le jeu a été mis à jour, je lance une recherche de mise à jour depuis ce dernier et là, ça commence vraiment à déconner. Le Windows Store m’affiche une belle page blanche avec un smiley pas trop content et une erreur cryptique. Et quand on actualise la page, le Windows Store disparaît sans autre forme de procès… :O

Dans ces moments là, on se tourne vers les copains mais Google n’a rien pu pour moi. Aucun wsreset, dsim, sfc ou autres commandes barbares trouvées au détour du web n’ont permis de régler le problème. Et que je vide le cache, et que je te répare ceci, et que je te vérifie ça, et que je te redémarre… Toutes ces bêtises ne donnent rien et j’ai de plus en plus de mal à rester poli (dans cet article parce qu’en vrai, à ce moment là, je n’étais pas poli du tout)

En désespoir de cause, je me dis que je peux tenter d’installer le creator update, la dernière mise à jour de Windows 10 qui n’est pas encore déployée chez tout le monde. D’ailleurs, suite à quelques soucis, il était déconseillé de l’installer avant que Windows ne la propose de lui-même. Mais au point où j’en suis, je ne risque pas grand chose. Je clique donc sur le lien dans Windows Update pour exprimer mon « intérêt » à faire partie des premiers à toucher au Creator Update et un outil se lance pour télécharger cette mise à jour spéciale. Ça prend des plombes (j’ai toujours une connexion de merde!) et le lendemain matin, le téléchargement est arrivé à 100% et prêt à… disparaître! Non mais putain! C’est pas bientôt fini de se foutre de la gueule du monde??? >o<

Je fouille un peu. Rien. Je redémarre. Rien. Je relance l’outil de mise à jour… Et il se lance comme une fleur, comme si c’était la première fois! Et il repart depuis 0 tranquillement!

rage Vegeta

Bon, je pense que quelqu’un a gagné une réinstallation de Windows 10! \o/

Seulement je n’ai pas de Windows 10… Je dois avoir Windows 8 quelque part mais il faut le retrouver et ensuite il faudra télécharger la mise à jour vers 10, puis toutes les mises à jour qui sont sorties depuis… Je vais en avoir pour 1 mois à télécharger tout ça!!!

Bon, je bosse aujourd’hui, avec un peu de chance je pourrais télécharger une iso de Windows 10 depuis le boulot, ça prendra 10 minutes et ce sera réglé.

Sauf que. Sauf que Microsoft ne donne plus de lien vers des images ISO aujourd’hui. Aujourd’hui, Microsoft propose un outil qui permet de télécharger les fichiers qu’il faut, et avec, on peut au choix faire une mise à jour de son poste, créer une iso ou bien créer une clef USB d’installation. C’est génial et c’est très pratique. Sauf que ça ne marche pas. D’habitude ça marche surement très bien. Mais là, sur mon PC du boulot, ça ne marche pas. Peut être que la politique de sécurité n’est pas assez permissive pour l’opération que je veux effectuer. Peut être que le PALC qui gère la connexion au monde extérieur est trop contraignant. Peut être que j’ai la poisse. Ou peut être que l’outil de Microsoft est une grosse merde. Ce qui est sûr qu’à part un message d’erreur risible, l’outil de création de média ne me donne rien. Et ça, ça fait chier.

PersonneNeSait

On trouve évidemment plein de solutions sur le net, et il y en a pour tous les goûts. Du simple redémarrage jusqu’à la bidouille de la base de registre en passant par la bonne vieille ligne de commande. Mais là encore, ça ne donne rien du tout. Pourtant, au milieu de tout ce merdier, je tombe sur une astuce qui permet, encore aujourd’hui, de télécharger directement l’image ISO de Windows 10 depuis le site de Microsoft. Pour cela, il suffit de se rendre à l’adresse https://www.microsoft.com/en-us/software-download/windows10ISO/ en se faisant passer pour un Windows Phone. Chose que l’on peut faire très facilement depuis Internet Explorer en appuyant sur F12.

Solution

Et là, on peut même choisir l’image qu’on préfère entre l’Anniversary Update et le Creator Update. Ça m’évitera de me taper des quantités énorme de mises à jour. J’ai quand même pris une de chaque, on ne sait jamais!

Bon, forcément, une fois tout réinstallé, je suis bien conscient que je devrais me retaper « un peu » de téléchargement car si Steam devrait retrouver ses petits sans trop de problème, si Battle.Net et même UPlay ont une chance de réussir à se débrouiller (et je veux même croire qu’Origin a une chance de s’en sortir aussi), je suis à peu près certain que je n’échapperais pas au retéléchargement complet de Gears of War 4 malgré sa présence sur mon disque dur! Donc au bas mot 100 Go de données à récupérer! Ça va être un vrai plaisir avec mon connexion… Et je ne parle même pas de la réinstallation des différents drivers et programmes ou des petites bidouilles ici ou là pour faire fonctionner tel ou tel truc…

Ça me manque la vie sur console, ça me manque putain! Quelle idée d’avoir basculé sur PC, non mais je vous le demande?

[arrivage] Disque dur Seagate Barracuda 2To

Disque dur Seagate Barracuda 2To - opening
3 petits jours seulement après avoir passé commande, voici déjà mon nouveau disque dur destiné à intégrer mon PC gamer monté il y a peu.

Acheté sur rueducommerce pour moins de 70€, il viendra remplacer le disque dur de récupération que j’avais installé dans un premier temps.

Disque dur Seagate Barracuda 2ToPourquoi cet achat? Pour la simple et bonne raison que le disque que j’avais récupéré sur le cadavre d’un vieux PC fait 80 Go. Et qu’à l’époque (pas si lointaine) où j’ai monté mon PC, j’avais déjà plus de 225 Go de jeux à installer dessus! Et à l’heure où j’écris cet article, ça a déjà grimpé sensiblement… Et on peut essayer autant qu’on veut mais 225 Go de données, ça ne tiendra jamais dans un disque de 80 Go… Et avec ma connexion internet de campagne, il n’est absolument pas envisageable de penser télécharger les jeux quand on veut y jouer!

Du coup, achat de disque obligatoire et après avoir hésité entre 1 et 2 To, j’ai finalement opté pour le plus gros, histoire d’avoir le temps de voir venir…

Disque dur Seagate Barracuda 2To - Ports SATA et AlimAu niveau des caractéristiques, on a un disque avec 64 Mo de cache, une interface en SATA III (6 Gb/s) et une vitesse de rotation de 7200 RPM. Et tout ça avec un bruit de fonctionnement censé être faible. Après un premier test, il semble que ce soit le cas. Ce qui est sûr c’est qu’on ne l’entend pas gratter en tout cas. Enfin, dernière caractéristique qui peut avoir son importance, 26.1mm d’épaisseur, soit sensiblement plus que le disque qu’il remplace. Si l’espace disponible est compté, mieux vaut prévoir son coup à ce niveau là. Pour ma part, je n’ai pas eu de problème pour l’intégrer dans le Cooler Master Elite 130.

Il ne reste ensuite plus qu’à tout brancher et allumer son ordinateur pour découvrir… Rien du tout car comme d’habitude, Windows ne propose rien quand on lui branche un nouveau disque dur fraîchement sorti d’usine et encore non formaté. Un petit tour dans le gestionnaire des périphériques – et plus particulièrement dans l’utilitaire de gestion des disques – permettra de régler le problème facilement. Cela permettra aussi de constater que, comme d’habitude, 2 To, ce n’est pas 2 048 Go comme ça l’était dans le temps sur le papier, mais ce n’est pas non plus 2 000 Go comme c’est pourtant inscrit clairement sur l’étiquette du disque dur. Non, 2 To, c’est 1862,89 Go avant formatage. Enfin, rien que de très habituel dans le monde du stockage…

Installation disque dur
Puis vient le temps du formatage, étape nécessaire si on compte se servir du disque dur pour y stocker des données. Pour ne rien vous cacher, pour ma part c’est effectivement l’idée que j’avais en tête à l’achat de ce disque donc formatons tout ça joyeusement.

Formatage disque dur Start Time

Et autant le savoir, si vous comptez formater le disque sans utiliser le formatage rapide, il vaut mieux avoir du temps devant soi…

Départ : 21h39

Arrivé : 01h06

Soit une durée de près de 3h30 pour formater l’intégralité du disque. Heureusement qu’il ne faisait pas 2 000 Go! 😛

L’étape suivante, c’est la copie des centaines de giga de données sur ce nouveau disque. Ça a d’ailleurs déjà commencé et la bonne nouvelle c’est que la copie de l’installation de Steam faite sur le disque de 80 Go fonctionne sans problème une fois copiée et collée sur le disque de 2 To. Inutile de tout réinstaller! Origin, Uplay et Battle.net seront-ils aussi conciliants? Je veux y croire! (mais j’ai peur!)

Après ça, et après quelques mises à jour auxquelles je n’échapperai pas, je serai paré… pour jouer à des jeux pas trop gourmands en attendant l’arrivée de ma carte graphique!

Les avantages de la PS3

Ce qui est bien avec la PS3, c’est que c’est une console qui n’accapare tout le temps de son possesseur! Elle laisse du temps pour faire autre chose quoi!

Prenons un exemple au hasard : vous venez d’acheter Burnout Paradise, et vous avez un peu de temps, alors vous mettez le jeu dans la PS3 pour y jouer (bêtement!). Et là, comme c’est la mode de sortir des jeux avant de les finir (excessive-man est passé par là! 🙂 ), il y a un message qui vous dit qu’il faut faire une « petite » mise à jour pour passer en version 1.90 du jeu. Comme vous êtes un garçon (ou un fille) obéissant, vous autorisez la console à faire ses petites affaires. Et c’est là où vous avez du temps pour faire autre chose. Finissez vos devoirs, commencez à lire un bouquin (ou à en écrire un!), rangez votre chambre, descendez votre linge sale, passez du temps avec vos amis IRL (ou même votre petite amie, soyons fou!), faîtes une sieste, posez du plancher dans la petite chambre (depuis le temps que ça attend!), matez un film ou même faîtes même tout ça! Dans le cas qui nous occupe, entre le téléchargement et l’installation de la mise à jour du jeu, plus le temps de création du compte Burnout, il a fallu attendre près d’1/2 heure (28 minutes en fait) avant de lancer le jeu!! Pas mal, non?

Ratchet et Clank, ça marche enfin!

Comme dit ici hier, je suis maintenant possesseur d’une nouvelle console de jeu, la PS3. Et comme dit ici hier aussi (au même endroit quoi!), j’ai rencontré quelques problèmes pour lancer le jeu que j’ai acheté avec la console, à savoir Ratchet & Clank.

Et bien finalement, tout est rentré dans l’ordre. En farfouillant sur le net, j’ai trouvé ceci, qui explique assez mal la raison d’un tel bug, mais assez bien la façon dont on peut faire marcher le jeu. Et globalement, il suffit donc de changer la taille de l’espace restant sur le disque dur, en téléchargeant ou en ajoutant n’importe quoi d’une taille d’environ 500 Mo sur le disque dur. Et effectivement, le jeu ne râle plus du tout après ça!! Même pas eu besoin d’effacer les démos dont j’avais lancé le téléchargement hier!

Étrange quand même, mais bon… Il semble que ce soit propre à Ratchet & Clank et passé le moment de désespoir extrême ressenti du fait de ne pas pouvoir jouer à son jeu tout neuf, ce n’est pas trop préjudiciable… Quand même, ça ne fait pas très sérieux… Pourquoi les développeurs n’ont-ils pas sorti un patch puisque manifestement, ils sont au courant du problème? La seule raison valable, ce serait que sur PS3, les patch s’appliquent aux fichiers que le jeu a installé sur le disque dur. Dans ce cas, forcément, difficile de patcher un jeu dont le problème est qu’il n’arrive pas à s’installer sur le disque!!!! Enfin, tout cela est loin maintenant! 😉 L’important c’est que ça marche maintenant, surtout si ce diable de Ratchet & Clank était le seul concerné!

%d blogueurs aiment cette page :