Archives du blog

Yamaha RX-V457 – le nouveau mort vivant

Il y a quelques semaines, par un beau matin (bon, en fait, c’était un soir), mon valeureux amplificateur audio-vidéo (un Yamaha RX-V457) a décidé qu’il était « trop vieux pour ces conneries« . Bref, après une quinzaine d’année de bon et loyaux services, il a filé sa dem et a refusé de faire quoi que ce soit lors d’une pression sur le bouton d’allumage. Pas un bruit, pas un soupir. Rien.

RX-V457

Pourtant, la vieille, il fonctionnait encore parfaitement. Comme on dit, la veille de sa mort, il était toujours en vie

Violences, menaces, chantage… Rien n’y a fait et le bonhomme est resté coi… Inutile de vous dire que je n’ai pas été du tout d’accord!

Et puis, si on peut ressusciter des vieux machins arcadesques de plus de 25 ans, il doit y avoir moyen de ramener à la vie un petit jeunot comme cet ampli…

Donc on sort les tournevis et on ouvre la bête histoire de jeter un œil dans ses entrailles! Après inspection, il s’avère que l’ampli est rempli de cartes, elles-mêmes remplies de composants en tout genre! 😀

Pour y voir plus clair, le mieux, c’est de se tourner vers la documentation technique qu’on peut trouver ici : https://elektrotanya.com/yamaha_rx-v557_htr-5850_dsp-ax557_rx-v457_htr-5840_dsp-ax457.pdf/download.html

Et là, on comprend tout de suite beaucoup mieux!

😀

Bref, j’ai fouillé un peu (beaucoup) sur le net, demandé un peu d’aide aux copains et il semble que le responsable de ce genre de panne sur ce genre d’ampli ait de grandes chances d’être un condensateur nommé C405 (22nF – classe X2) qu’on peut voir ici en haut de la photo (le rectangle orange quoi)

Après avoir testé les 2 fusibles (qu’on voit sur la même photo) pour être sûr qu’ils n’étaient pour rien dans ma panne, j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai lâché le multimètre pour le fer à souder. Quelques centimes d’euro et quelques jours plus tard, j’ai reçu mes 5 condensateurs flambant neuf à la maison. Oui, 5 parce qu’ils étaient vendus en sachet de 5 (71 centimes le sachet!)

Après expulsion de l’ancien résident, je l’ai regardé d’un peu plus près et il s’avère qu’il n’est pas abîmé du tout. La trace plus foncée qu’on voyait sur les précédentes photos n’est que de la poussière. Par contre, quand on le teste au multimètre, il ne laisse rien passer. Comme je n’ai pas de capacimètre, impossible de dire dans quelle état est ce condensateur, mais ce qui est sûr, c’est que le courant ne passe plus!

Yamaha RX-V457-C405-New

Une fois le remplaçant posé, tout est prêt pour le test. Et là, TADA!!!

Il n’y a pas à dire, c’est quand même bien plaisant de redonner vie à un appareil! 🙂

Maintenant, il faut tout rebrancher et tout tasser réinstaller dans le meuble TV!!


Publicités

Defective by design

Parce qu’on ne peut pas acheter tous les jours de nouveaux jouets, j’ai acheté il y a peu un lave linge (si, si, je vous jure, c’est très pratique pour avoir des fringues propres, ce qui est au demeurant plutôt agréable) qui fait aussi sèche linge. Cet achat ne remonte pas à très loin puisqu’il a eu lieu à la fin du mois de novembre de l’année dernière.

machine à laverPourquoi je vous parle de ça? Et bien parce que depuis quelques jours, figurez-vous que le sèche linge ne fonctionne plus! Il se lance, il fait quelques tours et il s’arrête tout content de lui comme si tout allait bien (le petit con!), et tout ça sans message d’erreur (sinon, ça ne serait pas drôle). Bon, je sais, ce n’est pas hyper passionnant, mais c’est pour donner un peu de contexte à mon coup de gueule.

Le dépanneur est donc passé hier midi et il a « joué » avec la machine pendant une bonne heure et demie. Tout ça pour un verdict sans appel : un fil qui relie une sonde au reste de la machine est coupé! Et pourquoi donc est-il coupé ce fil? Et bien tout simplement parce que quelqu’un s’est dit que c’était une bonne idée d’accrocher ce fil via un serre câble (extrêmement serré qui plus est) sur le tambour de la machine… Sauf que si vous avez déjà vu une machine à laver, vous savez qu’un tambour de machine, ça bouge!!! Et pas qu’un peu. Apparemment les gars qui ont conçu ce lave linge avaient sauté cette partie du cours…

Bref, ça tire sur le fil, qui est super serré par le serre câble, et qui n’a pas de mou ni d’un côté ni de l’autre… Et au bout d’un moment, crac! (ou couic, c’est comme vous voulez)

Bien joué les gars! Ça c’est du bon design robuste fait pour durer!

Bon, c’est réparé, ça n’a pas mis trop longtemps et ça n’a rien coûté mais quand même, en même pas un an la machine est H.S.!!! À ce niveau là, ce n’est même plus de l’obsolescence programmée, c’est limite de l’autodestruction! Bientôt ça ne marchera même pas en le sortant de la boîte! Si je ne prenais pas sur moi, je m’énerverais tiens! Allez, je retourne jouer à Mario Kart 8 DX, ça me détendra 😉

Inside Octopus : dans les entrailles de la pieuvre

Comme je le disais ici, j’ai acquis récemment un Game & Watch Octopus et après avoir acheté des piles (des LR44 pour ceux qui chercheraient la référence), je me suis aperçu avec tristesse (un petite touche de mélodrame, ça n’a jamais fait de mal 😛 ) qu’il ne fonctionnait pas!

Game & Watch Octopus

On entendait bien les petits bips caractéristiques de ces appareils made in Nintendo, mais aucune image ne s’affichait sur l’écran… Au mieux quelques cristaux s’affichaient ici ou là si on appuyait assez fort sur le boitier…

Dans ces cas là, on n’a pas grand chose d’autre à faire que d’ouvrir l’engin histoire de voir ce qu’il s’y passe!

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :