Archives du blog

[critique] Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi

J’ai enfin vu le dernier épisode en date de Star Wars, Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi. Près de 5 mois après la sortie du film au cinéma. D’ailleurs, en y réfléchissant, c’est le premier film Star Wars que je ne vois pas au cinéma depuis 1999 (avec Star Wars, épisode I : La Menace fantôme). J’avais prévu de le voir à sa sortie et tout un tas de raisons indépendantes de ma volonté ont fait que ça n’a pas pu être possible. Qu’à cela ne tienne, tout est maintenant rentré dans l’ordre. Et je dois dire que je suis sorti de cette séance avec un goût amer dans la bouche.

Star Wars 8

Parce que ça va faire vieux con mais malgré les critiques dithyrambiques (et ce n’est rien de le dire!) à son sujet, je suis sorti de cette séance avec un avis partagé. Je ne savais pas si j’avais trouvé le film « plutôt mauvais » ou « nul« . Et autant dire que du coup, ça risque de spoiler un peu dans la suite de l’article!

Au delà de l’histoire que j’ai trouvé mal construite, notamment avec l’escapade sur la planète casino qui n’a aucun sens dans le cadre d’un siège (puisque c’est de ça qu’il s’agit), il y a tellement de choses qui m’ont énervées, tellement de choses qui sont salies et détruites dans ce film que je n’ai pas passé un bon moment.

Quand l’épisode VII se contentait de décalquer l’épisode IV sans trop d’originalité, il avait réussit à nous réjouir en nous remontrant un univers plus vu au cinéma depuis longtemps et en évitant de faire n’importe quoi ou pire. Au final, le sentiment d’avoir évité la catastrophe prenait le pas sur les qualités et défauts réels du film.

Rogue One de son côté nous proposait de répondre à des questions que personne ne s’était jamais posées mais nous donnait l’occasion de revoir les designs originaux dans de nouvelles situations. Et s’il y avait beaucoup trop de Force dans ce film pour un truc qui se passe quelques minutes avant l’avant l’épisode IV, il a su nous offrir une séquence d’anthologie avec un Dark Vador qu’il ne faut pas emmerder.

Ces deux films, malgré leurs défauts et les incohérences qu’ils introduisaient dans la saga tentaient de respecter un minimum le matériau de base et surtout tentaient de garder une certaine cohérence lors du visionnage.

Star Wars 8Les derniers Jedi, lui, ne fait pas cet effort. Tout un tas de choses ne collent pas et choquent pendant le film. Et tout ça sans grande originalité non plus puisque certaines séquences sont tellement calquées sur les anciens films que ça fait peur. À commencer par le final sur la fausse Hoth, durant lequel on passe son temps à se dire qu’on passerait du meilleur temps à regarder l’Empire contre attaque!

On a détruit trois planètes dans le dernier film et la république est à l’agonie! Tout ça tient dans une douzaine de vaisseaux à tout casser!

Personne ne croit plus au Jedi et à la Force alors que Leia se la joue Superman dans l’espace! Et pas qu’à moitié!

Star Wars 8Kylo Ren et Rey qui sortent d’une pseudo impasse mexicaine et qui s’allient pour péniblement défaire une dizaine de gardes impériaux!

Snoke qui se fait non seulement posséder comme un débutant mais qui en plus meurt (comme une merde qui plus est)!

La confrontation artificielle entre la vice-amirale et Poe! Sans raison, juste comme ça, parce qu’il en faut une! Comme le fait de cacher son plan. Et aussi le sacrifice de la vice-amirale qui n’a aucun sens non plus dans un monde qui grouille de droids plus ou moins anthropomorphes! En fait tout ce que touche la vice-amirale pue un peu la merde en fait…

Les fantômes Jedi qui peuvent intervenir physiquement! À grand coup d’éclairs qui détruisent tout! C’est vrai que jusque là, il n’y avait aucune raison de faire ce genre de choses. Mais détruire un arbre bibliothèque, ça c’était important!

Et je ne parle pas du traitement infâme de Luke Skywalker, de la grotte du côté obscure qui n’est qu’un palais des glaces de la foire du trône, ou du concept de détruire un vaisseau en passant dedans en vitesse lumière… On se demande pourquoi on se fait chier depuis tout ce temps à désactiver des boucliers à la main et à viser des trucs minuscules pour faire péter des étoiles noires en sacrifiant tout un tas de gens! On n’a qu’à envoyer un kamikaze en vitesse lumière au milieu de tout ça, et pouf, plus d’étoile noire! Sans oublier la course à dos de chien géant, la mutinerie inutile, la romance express sortie de nulle part entre Finn et Rose, les autochtones sur l’île de Luke ou les Porgs… Putain les Porgs!!!..

Bref, croyez bien que ce film m’a énervé un certain nombre de fois bien calé que j’étais dans mon fauteuil… Et malgré tout j’ai quand même trouvé le temps long!

En fait, je suis presque tenté de dire que c’est le pire film Star Wars que j’ai vu de ma vie! Et pourtant j’ai vu les deux films des Ewoks!!!

Pour conclure, j’utiliserai les mots de ma femme (qui n’avait jamais vu Star Wars avant qu’on ne se rencontre) : « en fait, on dirait un peu une parodie »

Mais c’est tellement ça!

Star Wars 8

En tout cas, ce Star Wars Episode VIII aura au moins servi à quelque chose; me décider à arrêter d’aller voir des Star Wars au cinéma. Quand Disney a racheté son entreprise à Lucas, je pensais que ce n’était pas une mauvaise chose en soi, et qu’après la prélogie, il ne pouvait rien arriver de pire. Quand ils ont dévoilé leur plan, ça m’a paru excessif et je me suis dit que tout cela allait banaliser Star Wars jusqu’à le rendre quelconque. Un film par an pendant 10 ans, même 2 films par an maintenant, c’est un bon moyen pour essorer une licence jusqu’à l’overdose. Financièrement c’est indéniablement une stratégie payante (c’est le moins qu’on puisse dire). C’était d’ailleurs le sentiment qui prédominait pour moi en sortant de l’épisode VII. Un film sympathique, qui respectent les standards actuels mais qui ne marque pas plus que ça. Un film jetable de plus comme on en voit tant depuis quelques années. On le voit, on l’apprécie sur le moment et on l’oublie pour passer au suivant. Les derniers Jedi passe au niveau supérieur en rendant selon moi obligatoire l’oubli pour apprécier le film (et encore!). C’en est trop pour moi. Je continuerai probablement à suivre ce que devient Star Wars de loin, mais surement pas en payant des places de cinéma!

Publicités

[arrivage] Chewbacca Mask

Dans la lignée des masques de Terminator et Predator, voici un petit nouveau tout droit issu de Star Wars : un masque de Chewbacca. Mais attention, pas n’importe lequel, celui qui vous fait grogner tel un wookie quand vous ouvrez la bouche!

Chewbacca Mask - Box

D’ailleurs, vous connaissez surement déjà ce masque puisqu’il a acquis une certaine notoriété suite à la vidéo extrêmement virale dite de la « Chewbacca Mom« . Cette vidéo avait à l’époque explosé tous les records de vues sur Facebook où elle avait été publiée initialement. Pour ma part, ça faisait un moment que je cherchais ce masque mais il a vraiment tardé à arriver en France et quand il a daigné y être commercialisé, son prix de 50 € était particulièrement indécent (et encore plus quand on le comparait aux $20 qu’il coûtait aux US!), j’ai donc pris mon mal en patience.

Bien m’en a pris puisque je l’ai finalement trouvé beaucoup moins cher il y a quelques semaines 🙂

Chewbacca Mask - Box Back

Comme dit plus haut, ce masque, en plus du fait qu’il a une bonne bouille, a la particularité de produire des grognements de wookie (terriblement fidèles à ceux qu’on entend dans les films) quand on ouvre la bouche. De quoi avoir une classe folle dans les soirées (de l’ambassadeur).

D’autant plus que deux niveaux d’ouverture sont gérés par le masque : ouvrir légèrement la bouche produira des reniflements et autres gentils bruits de wookie, alors qu’une ouverture franche donnera lieu à de véritables grognements qui devraient faire fuir vos adversaires les plus belliqueux!

Chewbacca Mask

Le masque peut se régler à l’aide deux lanières élastiques croisées, une horizontale et une verticale. Ce réglage est assez large et permet de couvrir un grand panel de taille et de forme de tête. Cependant, il est à noter que la hauteur et la largeur de la coque en plastique du masque risque de poser problème aux têtes les plus grosses.

Pour ma part, le masque est un peu serré mais reste utilisable (et pas trop inconfortable). Une tête un peu plus grosse gardera constamment la bouche du masque ouvert (et donc fera du bruit en permanence); quant aux têtes sensiblement plus grosses, elles ne pourront peut être même pas l’enfiler! Après tout, ça reste un jouet pour enfant à la base, même si un enfant trop jeune aura une tête trop petite pour actionner la mâchoire du masque avec la sienne.

Chewbacca Mask - back

Malgré ce petit problème de taille, je suis assez fan de ce masque (et de ses bruits) qui terrifie et fascine mes enfants de façon égale. Sympathique à regarder (et donc à exposer), jouissif à écouter, facile à manipuler et respirant la solidité, cet objet remplit parfaitement son cahier des charges et il est difficile de résister à son achat quand on tombe dessus à petit prix. Un vrai jouet pour petit et grand qui promet de grandes parties de rigolade et poursuites sonores dans toutes la maison!

Chewbacca Mask - Photo

[arrivage] Captain America 3D light Shield

Ma seule vraie bonne résolution pour cette année, c’est de faire « quelques » travaux afin d’aménager un espace dédié pour mes « petits » joujoux. Il est encore un peu tôt pour rentrer dans les détails et d’ailleurs rien n’est encore commencé. Mais ça ne m’empêche pas d’acheter des conneries qui serviront plus tard. Oui, je commence par la fin, c’est vrai 😛

Lampe bouclier Captain America

Tout ça pour dire que j’ai profité d’une grosse promo pour acheter cette « lampe » en forme de bouclier de Captain America qui trouvera parfaitement sa place sur un mur une fois que j’aurais fait les travaux en question. Je mets « lampe » entre guillemets car il faut être bien conscient qu’il n’est pas question ici de s’éclairer mais simplement de faire un peu de déco.

Lampe bouclier Captain America
Le concept est assez simple : un objet à la forme connue (ici le bouclier de Captain America) avec plein de LED dedans; quelques piles, un autocollant transparent avec des fissures dessinées dessus et on se retrouve en 2 secondes avec un artefact hyper classe incrusté dans le mur. Comme si Captain America lui-même avait balancé son bouclier chez vous et l’avait planté dans votre mur quoi. Bon, effectivement, il n’est pas certain que ça passe super bien dans un salon normal ^^.

Il existe de nombreux modèles comme par exemple Mjolnir (le marteau de Thor), le poing de Hulk, la main de Spider-Man ou d’Iron Man, ou encore les têtes de Hulk, Iron Man ou Spider-Man. Depuis peu, les Transformers (emblèmes (autobots/decepticons), Grimlock, Optimus Prime et Bumblebee) et les tortues ninja (tête des 4 tortues) sont entrés dans la danse et évidemment Star Wars (têtes de Vador, Yoda, Bobba Fett, Storm Trooper, Z6PO, R2D2, Kylo Ren, quelques mains avec des sabres laser, l’étoile noire… mais où s’arrêteront-ils?) a emboité le pas de tout ce petit monde. Bref, il y a de quoi trouver son bonheur et ajouter un brin de folie à la déco d’un pièce 🙂

[arrivage] R2D2 – une vraie lumière

Un arrivage qui se passe globalement de commentaire puisqu’on comprend du premier coup d’œil de quoi il s’agit :
R2D2 - LED Lite

Un porte clef R2D2 qui fait office de lampe pour trouver le trou de la serrure quand on est en lutte avec le côté obscur… Quand on est dans la pénombre quoi!

R2D2
Le petit droïde est bien fini et il n’y a pas grand chose à lui reprocher. On serait bien tenté de dire qu’il est trop gros pour trouver sa place dans une poche mais il faut avouer que s’il avait été sensiblement plus petit, il y a de fortes chances qu’on se soit retrouvé avec un truc au mieux vaguement ressemblant! À noter que ses pieds sont mobiles et ont l’air d’être faits pour se clipper sur des lego!

R2D2 - debout
R2D2 - dessous

[compte rendu] Mon E3 à moi

Bon, soyons clair, cette édition de l’E3 était décevante, voire très décevante. Quasiment aucune vraie nouveauté à se mettre sous la dent et c’est encore pire quand on ne s’intéresse qu’aux bons jeux! Le pire ayant été les conférences des 3 constructeurs, qui nous ont tour à tour démontré que la (très) mauvaise qualité de la prestation du candidat précédent était très relative…

logo E3

Chez Microsoft, l’ensemble a été assez plat, hormis quelques trailers rappelant que c’était un salon de jeu vidéo, l’essentiel des « nouveautés » ont consisté en des trucs transforment toujours un peu plus la XBox 360 en super media center.

Chez Sony, ça a été bien pire avec notamment des livres interactifs pour enfant au milieu de trailers d’exclus qui ont l’air soit chiantes soit dont on a aucune idée du jeu que cela peut être (oui, je n’accroche pas du tout à The Last of us, qui, j’en ai bien peur risque d’être aussi chiant qu’il est réussit graphiquement…). Mais surtout, pas un mot sur la PS Vita! Soit disant pour gagner du temps (dixit les gars de chez Sony après la conférence)! À mon avis, c’est surtout parce qu’ils n’avaient rien à dire dessus!!!

Lire la suite

N’styl : une borne qui se mérite!

Il y a à peine 2 semaines, j’ai (enfin) fait l’acquisition d’une nouvelle borne d’arcade, une NewGames N’Styl. Cette acquisition n’a pas été la plus facile à finaliser. Voici son histoire.

INTRODUCTION – Là où l’on rêve avec styl

New Games N'Styl

Il y a quelques mois maintenant, j’avais repéré une New Games N’Styl sur un forum au prix incroyable de 150 €! Cette borne me plaisant particulièrement, j’ai tout de suite pris quelques renseignements auprès du vendeur; cela en dépit de la distance importante qui nous séparait (environ 800 km!)

Mais qu’à cela ne tienne, j’avais un As dans ma manche! Un copain qui habite près de Nice et qui devait justement monter chez moi en voiture quelques semaines plus tard (un peu avant Noël, si ce n’était pas un signe ça!)

Malheureusement, après de nombreuses mesures, remesures et reremesures (discrètes, histoire de ne pas griller du WAF pour rien), il s’est avéré que la borne était trop grande pour la voiture à laquelle elle était destinée la voiture était trop petite pour contenir la N’Styl! Les dimensions de la borne (64 x 84 x 162) ne pourront tout simplement jamais rentrer dans cette voiture. Et quand on fait 800 km, difficile de garder le coffre ouvert! C’est ça le problème quand on ne pense pas au transport de borne quand on achète une voiture! :O

Lire la suite

[critique] Episode IV : un nouvel espoir

Depuis que j’ai acheté mon coffret Blu Ray de Star Wars, je n’ai trouvé le temps de regarder qu’un seul des 6 films qu’il contient. Et c’est bien évidemment par l’épisode IV de la saga que j’ai commencé!

star wars - episode IV

Et voici donc mes remarques sur cette encore nouvelle version de ce film mythique.

Globalement, je résumerai ce qui ressort de cette version blu ray en 3 points :

  1. SW n’a jamais été vendu avec une image aussi belle
  2. ils ne se sont pas foulés pour autant, on est loin du niveau de restaution HD de certains films. Il est probable que sous peu, on voit débarquer un autre coffret labellisé « super restau HD »
  3. le gros George ne peut pas s’empêcher de rajouter des conneries inutiles ou de trifouiller partout dans ses films (mais on le savait déjà…)

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :