[critique] Supernatural

Approchez.

Plus près.

Encore plus près.

Encore un peu.

Et maintenant, écoutez-moi. Je vais vous proposer de faire un truc stupide. Attention, pas la pire chose que vous puissiez faire ; mais un truc stupide quand même. Voilà :

Et si vous regardiez Supernatural ?

Pour ceux qui seraient passés à côté, Supernatural, c’est une série fantastique ou de fantasy selon le point de vue de qui on se place. Mêlant des éléments d’horreur, de mystère, du thriller et du drame, la série, qui a débutée en 2005, est en train de terminer sa quinzaine et dernière saison, après quinze ans d’aventures non-stop.

Supernatural narre les aventures de deux frères, Sam et Dean Winchester qui sont chasseurs de démons. Mais aussi d’esprits. Et de loup garous. Et de fantômes. Et de plein d’autres trucs en fait. En gros, et pour reprendre un air connu, si c’est bizarre, c’est eux qu’on appelle.

Au volant de leur inépuisable Chevrolet Impala 1967, ils parcourent les États-Unis en long et en large pour faire leur travail, sans aucune reconnaissance, évidemment.

Globalement la série est vraiment bonne. Une vraie réussite. Bourrée d’humour, avec des personnages attachants et une bande son rock aux petits oignons. De plus les producteurs, scénaristes et autres n’hésitent pas à se faire plaisir à tous niveaux. Les références foisonnent, les épisodes spéciaux sont légions, les ambiances sont multiples… Et l’écriture est vraiment excellente, avec des dialogues ciselés.

Mais alors pourquoi donc est-ce une idée stupide de regarder cette série ?

Et bien parce que comme je l’ai dit, on parle ici d’une série qui se compose de 15 saisons !

327 épisodes de 42 minutes.

Soit près de 229 heures de programme. Ce qui veut dire qu’en regardant 8 heures par jours, ça vous prendra presqu’un mois pour aller au bout.

En étant plus raisonnable et en se « limitant » à un visionnage de 15 épisodes par semaine (mais si, ça fait 3 épisodes par semaine, 5 jours sur 7), cela vous demandera 22 semaines. Quasiment 6 mois… Alors imaginez si vous adoptez un rythme « un peu » plus sain, ou si vous avez d’autres choses à faire, ou pire, des enfants  et une vie de famille (voire carrément une vie sociale)!!!

On parle clairement ici d’un marathon, et c’est en cela qu’il faut bien réfléchir avant de se lancer dans cette aventure.

J’aimerais vous dire que vous pouvez vous limiter aux 5 premières saisons, puisqu’après tout, elles se suffisent à elles-mêmes. Et puis, c’est vrai qu’à la base, la série n’était prévue que pour durer ces 5 saisons. Mais je ne peux pas dire ça. D’abord parce que mon épisode préféré est dans la saison 6. Ensuite parce que même s’il est vrai qu’au fil des saisons, on revient toujours un peu trop tirer toujours sur les mêmes ficelles, notamment pour ce qui est de la relation entre les deux frères, les vrais mauvais épisodes se comptent sur les doigts d’une main. Ce qui est, il faut le reconnaître, assez rare sur un volume pareil. Ensuite, parce que même si un arc est parfois moins inspiré, il y a toujours des choses qui sortent du lot, et puis la série sait nous surprendre et nous emmener ailleurs que là où l’attendait.

Ce qui est épatant en tout cas, ce que même après avoir tué moult créatures surpuissantes mettant en péril jusqu’au monde lui-même, cela n’empêche pas les frères Winchester de rester des humains comme les autres – la plupart du temps – et donc de se faire botter le cul par un monstre de base dans une affaire « normale » qui les met « simplement » aux prises avec un monstre « basique ». Et rien que ça, c’est assez inhabituel pour être remarqué.

D’ailleurs, en parlant de choses épatantes, une des choses remarquables dans Supernatural, c’est la façon dont tout le début se passe de lore, comme on dit maintenant. Pendant presque toute la première saison, et plus encore, il n’y a pour ainsi dire rien d’autre que Sam, Dean, la voiture et leur mission. Un monstre par épisode qui les rapproche plus ou moins de leur but : retrouver leur père. Et venger leur mère. Pas de personnage secondaire, pas de lieu dans récurrent, pas de sidekick rigolo, pas de base secrète, pas de guide, pas de groupe d’appartenance. Simplement les deux frères qui suivent vaguement les traces de leur père en fouillant dans son journal. Là où d’autres séries placent leurs pions très tôt et veulent à tout prix avoir un univers hyper fouillé avec son lot de légendes, de héros et personnages – parfois (souvent?) aux détriments des personnages principaux et de l’histoire, Supernatural reste étonnamment sobre de ce point de vue pendant un sacré moment. Et ça fonctionne bien. Et c’est plutôt rafraichissant.

Comme vous n’êtes pas raisonnables, vous vous demandez surement on peut voir cette série. Et bien sachez qu’elle est disponible en presque intégrale sur Amazon Prime Video. Presque parce qu’on y trouve « seulement » les saisons 1 à 13. La saison 14 manque donc à l’appel. Sans qu’on sache trop pourquoi. Elle finira surement par arriver. En attendant, on peut se procurer cette saison, comme les 13 précédentes en DVD. Quelques saisons sont disponibles en VOD sur canal+ (enfin, seulement la 1 et la 9 apparemment (ou de la 1 à la 9, ça n’est pas bien clair…)). Et puis il y a d’autres moyens. Il y a toujours d’autres moyens…

Quant à la saison 15, c’est encore une autre histoire car elle est en cours de diffusion aux États-Unis. Enfin, elle était en cours de diffusion. Et puis il y a eu la pandémie de COVID-19 (vous en avez peut-être entendu parler ?). Donc elle s’est arrêtée à l’épisode 13. Et ce qui a déjà été diffusé n’a pas eu encore droit à un doublage en VF. Du coup, si vous lancez dans cette aventure, vous devrez peut-être attendre pour voir la fin ! 😀 (mais alors il faudra vraiment aller très très très vite pour avoir besoin d’attendre !)

Publié le septembre 24, 2020, dans Critique série télé, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Après les jeux à la TomTom on a les séries à la TomTom 😛
    Je la regarderai (peut-être) lorsqu’elle sera sur Netflix.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :