Archives du blog

[First look] Castlevania : Lords of Shadow

Ce First Look est un peu spécial puisqu’il s’agit du deuxième First Look consacré à Castlevania : Lords of Shadow. Mais cette fois-ci, il est basé sur le jeu et plus seulement sur la démo.

Castlevania - Lords of Shadow

J’ai acheté Castlevania : Lords of Shadow sur Steam il y a peu de temps au détour d’une promotion, le faisant ainsi enfin sortir de ma wishlist dans laquelle il était entré depuis bien longtemps maintenant.

Comme dit précédemment, j’avais essayé à l’époque la démo sur XBox 360 et ça avait l’air sympathique. Pas forcément hyper original, mais sympathique. Et puis on a pu lire des tas de bonnes choses un peu partout sur ce jeu, entre deux comparaisons inévitables avec God of War.

Et ce week end j’ai commencé le jeu, assez confiant.

Castlevania - Lords of Shadow

Et honnêtement, pour le moment, je m’emmerde pas mal. Arrivé au milieu du deuxième chapitre, je suis abasourdi de voir à quel point ce jeu est vide jusque là! Il n’y a quasiment que des couloirs vides débouchant, de temps à autre sur une aire un peu plus large remplie de quelques ennemis (quand même!). Bref, la comparaison avec un God of War fait très très mal de mon point de vue!

Par ailleurs, bien qu’essentiellement composé de couloirs (vides rappelons le), il est parfois assez difficile de trouver son chemin dans le jeu. Pas au point de s’y perdre mais on a souvent du mal à savoir où aller avec certitude, quand on n’a pas tout simplement des difficultés à voir les chemins possibles. Il faut dire qu’on n’est pas aidé par les angles de caméra, ce qui est assez rare dans un jeu où les caméras sont fixes! On remarque d’ailleurs au passage que la démo, qui est ni plus ni moins que le tout début du jeu, n’est pas du tout représentative du jeu dans son ensemble. Caméra mobile, multitude d’ennemis, boss, action non stop… Tout ça disparaît dès qu’on a fini l’escapade à cheval qui clôturait la démo!

Reste que le jeu n’est pas une merde pour autant. Mais c’est clairement une déception. J’ai vraiment du mal à comprendre l’accueil qu’il a reçu. Espérons que dans la suite, le jeu se secoue un peu et qu’il tienne un peu plus ses promesses!

Castlevania - Lords of Shadow

Publicités

[First look] La Playstation 4 arrive

Sony PS4 & co

Et elle arrive bientôt même puisque sa sortie est prévue dans nos contrées le 29 novembre de cette année. Et comme elle arrive bientôt, on voit logiquement des bornes de démos pousser comme des champignons un peu partout dans les magasins. Enfin, pas tant partout que ça mais c’est le cas dans le carrefour à côté de mon boulot. D’ailleurs, ce n’est pas du tout le cas des bornes de démos XBox One ce qui me laisse un peu perplexe sur la stratégie de communication de Microsoft pour sa nouvelle console…

Bref, j’ai été poser les mains sur la PS4 entre midi et deux pour voir un peu ce que ça donne cette histoire…

Et ça donne un truc particulièrement inattendu. Et très bon! Je ne parle pas des jeux qui étaient disponibles puisqu’il n’y avait rien de très intéressant : Call of Duty Ghost et Knack. Deux jeux qui ne m’intéressent pas et qui ne sont pas très intéressants tout court.

Lire la suite

[compte rendu] Mon E3 à moi

Bon, soyons clair, cette édition de l’E3 était décevante, voire très décevante. Quasiment aucune vraie nouveauté à se mettre sous la dent et c’est encore pire quand on ne s’intéresse qu’aux bons jeux! Le pire ayant été les conférences des 3 constructeurs, qui nous ont tour à tour démontré que la (très) mauvaise qualité de la prestation du candidat précédent était très relative…

logo E3

Chez Microsoft, l’ensemble a été assez plat, hormis quelques trailers rappelant que c’était un salon de jeu vidéo, l’essentiel des « nouveautés » ont consisté en des trucs transforment toujours un peu plus la XBox 360 en super media center.

Chez Sony, ça a été bien pire avec notamment des livres interactifs pour enfant au milieu de trailers d’exclus qui ont l’air soit chiantes soit dont on a aucune idée du jeu que cela peut être (oui, je n’accroche pas du tout à The Last of us, qui, j’en ai bien peur risque d’être aussi chiant qu’il est réussit graphiquement…). Mais surtout, pas un mot sur la PS Vita! Soit disant pour gagner du temps (dixit les gars de chez Sony après la conférence)! À mon avis, c’est surtout parce qu’ils n’avaient rien à dire dessus!!!

Lire la suite

[First look] Castlevania Lords of Shadow

Castlevania - Lords of Shadow

La démo du nouveau Castlevavania est sortie (sur PS3 et XBox 360, et oui, les 2 versions sont suffisamment similaires pour qu’on ne s’emmerde pas à en discuter ici) il y a quelques temps maintenant et c’est avec une certaine curiosité que j’avais lancé ce nouvel épisode en 3D de la série. Sans trop savoir à quoi m’attendre tellement les épisodes en 3D ont été des merdes sans nom

Lire la suite

UFC 2010 Undisputed

La démo d’UFC 2010 Undisputed est sortie il y a quelque temps maintenant et j’ai enfin eu le temps d’essayer ce jeu plutôt attendu. Et ne le cachons pas, ce fut une véritable déception. Je ne m’étendrai pas sur le gameplay vu que le seul combat que j’ai effectué ne m’a pas permis de l’explorer en profondeur; mais je vais parler de ce qui m’a sauté aux yeux dès j’ai lancé ma première partie. Et non seulement, ça saute aux yeux, mais en plus, ça pique les yeux!!!

Non pas que le jeu soit moche, mais par contre, les combattants  non contents d’avoir un balai dans le fondement ont l’air de gros handicapés dont la tension est à 2 quand ils sont énervés. Bref, c’est poussif et quand ils lèvent la jambe pour porter un coup de pied, on a toujours la crainte qu’ils ne perdent l’équilibre et s’écroulent (comme des merdes). Finalement, ça tourne rapidement au combat d’asthmatiques (un peu comme dans certains derniers DBZ, quand on n’a plus d’énergie et que les combattants suffoquent après avoir porté un coup!!)

La démo de la version 2009 d’UFC m’avait laissé un très bon souvenir. Et bien ce cru 2010 ne fait pas du tout envie!!! Ce qui est étonnant quand on voit que les previews sont assez élogieuses à son sujet, notamment au niveau des animations… Et vous, vous l’avez essayé? Vous en pensez quoi?

ESP GALUDA II sur iPhone : existe maintenant en démo

Depuis quelques jours, une démo de ESP GALUDA II pour iPhone est disponible sur l’app store. Alors, forcément, je l’ai essayé.

ESP GALUDA II

Cette démo propose d’essayer les modes de jeu iPhone et Arcade dont le gameplay change un peu. D’ailleurs, je trouve la version iPhone beaucoup moins intéressante… On pourra donc parcourir le premier niveau du jeu pour chacun de ces modes dans la difficulté la plus basse (novice). Et pour diriger son personnage, on aura le choix entre deux systèmes de contrôles : « simplified » ou « normal ». Un troisième mode, le mode « expert » étant réservé à ceux qui ont acheté le jeu.

Alors disons le tout de suite, je pense toujours que le tout tactile pour jouer, c’est nul, surtout pour des jeux qui à la base ne s’y prêtent pas. Ça n’empêche pas qu’il y ait de bons jeux 100% tactiles. Mais dans la plupart des cas, les boutons, il n’y a que ça de vrai!

Lire la suite

[critique] Les étoiles du cirque de Pékin – Lia, la fille de l’empereur

Après Florence Foresti, nous avons donc été voir les étoiles du cirque de Pékin (comme dit ici) à l’occasion du presqu’anniversaire de ma femme. Et comme je l’ai déjà dit, c’est très impressionnant.

Ce qui est spécial et inhabituel dans ce spectacle, c’est que c’est un spectacle de cirque scénarisé. C’est d’ailleurs pour ça qu’il a un titre. Donc pour résumer, c’est le cirque Phénix qui présente, ce sont les étoiles du cirque de Pékin qui bossent, et ils nous racontent l’histoire de Lia, la fille de l’empereur.

Dans les faits, ça ne se manifeste que par la présence d’une voix off qui pose un contexte au début du spectacle : Lia (la fille de l’empereur) et son mari tout neuf sont envoyés par l’empereur (le père de Lia quoi) à travers tout le pays afin de découvrir toutes les merveilles qu’il contient (puisqu’ils régneront un jour dessus). Puis entre chaque numéro, une intervention de cette même voix off fait la transition (expliquant ainsi qu’après quelques jours de voyage, Lia et son mari arrivent à la vallée du vent (ou un truc de ce genre) et rencontrent les hommes oiseaux qui font la danse du je ne sais plus quoi).

Niveau numéro, on aura vu de l’acrobatie, de la contorsion, de la voltige, de la jonglerie et autres choses de ce genre. Pas d’animaux ni de clowns ici. C’est pour cela que j’ai dit ici que le spectacle n’était probablement pas l’endroit où emmener ses enfants. Par contre, nous, on a passé notre temps à faire des « ohhh« , « wahouu« , « OMG » et autres « jsuis cap de le faire mais j’ai pas envie« .

Certains numéros étaient vraiment impressionnants, qu’il s’agisse de 20 personnes jonglant avec des chapeaux ou bien de balançoires catapultant (littéralement!) les artistes dans les airs. Sans parler des pyramides de bonshommes (ou de bonnes femmes) ou d’autres prouesses physiques complètement folles!

Bref, une très bonne soirée dont les seuls bémols auront été la présence d’un entracte de 20 minutes (alors qu’il ne restait qu’une grosse vingtaine de minutes de spectacle) complètement inutile, la voix off peu inspirée (pas trop dans le ton du spectacle) et le fait que le dernier numéro n’en soit pas vraiment un puisqu’il ne consiste qu’en un défilement de costumes. Dommage de ne pas finir sur un numéro encore plus fou que les autres… On attendait vraiment un bouquet final.

Vous avouerez que niveau désagrément, on trouve pire quand même!

Détail sympathique par contre, certains des artistes dédicaçaient le programme à la sortie du spectacle. C’est assez rare pour être mentionné.

Lia, la fille de l’empereur est un spectacle époustouflant et dépaysant qui fait passer une très bonne soirée. Les étoiles du cirque de Pékin sont douées et le spectacle est bien mis en scène et de façon originale (du coup, ça plus le fait d’être dans le Zénith, on n’a pas l’impression d’être « au cirque »!)

%d blogueurs aiment cette page :