Archives du blog

Dragon Ball FighterZ prend une dose de super

Pendant mes vacances, il y a eu la gamescom 2017 et Bandai Namco Entertainment en a profité pour lâcher tout un tas d’infos, dont des trailers pour Dragon Ball FighterZ. Dans l’un d’eux, on peut découvrir (avec joie) l’arrivée dans le casting des cyborgs C16, C17 et C18. Comme tous les personnages déjà présentés, les trois androïdes sont modélisés de façon remarquable. Que ce soit leur look ou leurs attaques, on retrouve bien les personnages que l’on a connu et aimé dans le manga ou le dessin animé.

La dernière partie du trailer donne d’ailleurs quelques infos sur un mode story dans lequel on semble affronter des versions zombies (ou possédées) de nos héros préférés… avant d’enchaîner avec l’apparition de Sangoku et Vegeta en version SSGSS (ou SS blue), présentés comme des personnages déblocables (et qu’on pourra débloquer plus tôt en précommandant le jeu)

Et là, on est moins content. On a même presque peurMerde, des SSGSS! Je sais bien que Freezer avait déjà montré une attaque spéciale qui le transforme en version Gold, mais à part ça, tout le reste du jeu restait du pur DBZ! Quel dommage d’avoir cédé à la pression en intégrant ces 2 personnages… Il y a pourtant assez de combattants dans DBZ pour rester dans cette série! J’espère qu’on ne va pas se retrouver avec trop de persos à la con tirés de Dragon Ball Super… Le commando Ginyu, Zarbon, Doria, Ten Shin Han, Tortue Géniale, Yamcha, Nail, Nappa, Dabla et j’en passe! En plus, les films ont aussi leur lot de méchants qui ont de la gueule avec Cooler, Metal Cooler, Bojack et sa clique, Broly ou même Slug… Et si on part fouiller dans la première partie avant que le Z ne soit collé au titre de l’animé, on peut ressortir même Tao Paï Paï, Yajirobé, Diableman ou le Ninja Violet (bon, pour ceux là, je déconne un peu mais franchement, mettez le Ninja Violet avec ses techniques spéciales et j’annonce dans la seconde que ce jeu est mon jeu de l’année!).

Bref, il y a de quoi faire niveau personnages alors ce serait bien de ne pas trop se disperser (et éviter d’aller chercher des saloperies n’importe où!)

La fin de la vidéo nous montre qu’on pourra dépenser plein d’argent pour acquérir une super version collector contenant une jolie figurine de Son Goku (présenté un peu abusivement comme un diorama) d’un peu moins de 20 centimètres, un steelbook et des cartes (collector évidemment). Le tout devrait coûter 150 ou 200€, ce qui est assez cher compte tenu du fait que la figurine seule se vend dans les 75€-80€ (dans une version un peu différente au niveau de la peinture), mais bon, il paraît que quand on aime on ne compte pas.

Dans l’autre trailer, on peut voir Sangoku SSGSS et Vegeta SSGSS se foutre sur la gueule et défoncer la gueule de leurs petits camarades et il faut reconnaître que même si je n’aime pas ces personnages, c’est quand même bien fait!

Dragon Ball FighterZ est toujours prévu sur PC, PS4 et Xbox One (et pas sur Switch), et la sortie est toujours prévu en février 2018.

Publicités

Dragon Ball FighterZ – Trunks sera bien là

Il n’a pas fallu très longtemps à Arc System Works pour officialiser la présence de Trunks du futur dans son Dragon Ball FighterZ, le sublime jeu de combat atteint d’ADHD qui a mis tout le monde à ses pieds pendant le dernier E3. Dans une courte séquence vidéo, Trunks nous en met plein la vue avec tout son attirail habituel : boules de feu, explosions, grosses mandales et grosse épée!

Toujours prévu pour début 2018, Dragon Ball FighterZ en profite également pour offrir quelques détails sur la béta qui avait été annoncée lors de la présentation du jeu. Ainsi, on sait qu’on pourra s’inscrire à cette béta à partir du 26 juillet (donc dans 8 jours) et qu’elle sera disponible sur PS4 et XBox One. Comme d’habitude, les joueurs PC pourront aller se brosser. Quant aux joueurs Switch eux, ils ne savent toujours pas s’ils auront droit à une version du jeu sur leur console… Au moins on ne leur a pas dit non de façon catégorique! C’est déjà ça!

Pour revenir à la béta, elle proposera de prendre le contrôle de neuf personnages, soit 2 de plus que ce qui a été présenté jusqu’ici.

M.A.J. : à peine ai-je cliqué sur le bouton pour poster cet article qu’on vient d’apprendre qui seront les deux combattants qui viendront compléter le roster de la béta : Krilin et Piccolo. Deux valeurs sures qu’on imaginait mal absentes du casting du jeu final. J’ai hâte de voir les deux bonshommes se foutre joyeusement sur la gueule 🙂

[E3 2017] Dragon Ball FighterZ

Empêtré dans mes problèmes de mises à jour de Gears of War 4, je ne sais pas encore si je trouverai le temps, l’énergie ou la motivation de faire un compte rendu de l’E3 cette année. Alors dans le doute, je vais faire un post spécial sur ce Dragon Ball Fighter Z parce que OMG!!!!!

C’est beau, ça claque, ça pète dans tous les sens, ça a un style de malade et l’action a l’air frénétique!!! C’est bien simple, ça ressemble au jeu Dragon Ball Z dont on a toujours rêvé! Pourtant on n’a été parfois pas mal loti mais là, ça semble un cran au-dessus.

dragonball-fighter-Z - titleDéveloppé par Arc System Works (Guilty Gear essentiellement), ce Dragon Ball Fighter Z sent le Marvel Vs Capcom à plein nez, notamment avec le mode 3v3. La réalisation semble splendide, avec un dessin et une animation d’une qualité à couper le souffle. Quant aux effets, n’en parlons pas, ils dégagent une puissance hors du commun.

Pour le moment, on a seulement vu 2 décors et six personnages mais on a déjà pu apprécier pas mal de détails, comme le côté destructible de certains éléments du décors ainsi que leur côté évolutif au fil du combat. Pour ce qui est du roster, on a découvert Goku, Gohan et Végéta chez les gentils, avec une possibilité de transformation en SSJ3 pour Goku. Côté méchant, on a pu voir Cell, Freezer et Buu avec une transformation en Golden Freezer. Du tout bon donc!

J’attends ce jeu avec une grande impatience et j’espère qu’il sera suffisamment équilibré et accessible pour que tout le monde puisse s’amuser, quelque soit son niveau.

Dragon-Ball-Fighter-Z

Ah, et j’espère que Arc System Works restera sur des personnages de Dragon Ball Z (car il y a de quoi faire) et évitera les Goku et Végéta SSJ God et SSJ Blue, même si la présence de Golden Freezer me met un doute sur ce point… D’un autre côté les version de Goku et Végéta semblent dire le contraire

Quoiqu’il en soit, ne boudons pas notre plaisir, ce jeu a l’air fabuleux! Ça nous changera de l’horrible gameplay de Xenoverse

La sortie de ce petit bijou est prévue pour l’année prochaine sur XBox One, PS4 et PC. Pas de version Switch prévue pour le moment par contre. À noter qu’une béta fermée est prévue sur console avant la fin de l’été.

[arrivage] Goldorak Go!

UFO ROBOT Grendizer - Goldorak

Reçu il y a quelques semaines, je n’avais encore trouvé le temps d’en parler (comme d’un tas de choses en fait!) : l’OST du seul, l’unique Goldorak avec ses myriades de mélodies inoubliables 🙂

D’ailleurs, ce CD fait partie de ceux dont parle l’anime no melody n°10 sorti au début du mois de juillet (avec aussi Wingman, Dirty Pair Flash et quelques autres trucs). Si vous ne connaissez pas ce podcast, je vous encourage fortement à lui donner sa chance. On découvre des tas de choses et on en apprend plus encore, comme par exemple le fait que Shunsuke Kikuchi (qui signe l’OST de Goldorak) est à l’origine d’un bon nombre de musiques qui ont bercé votre enfance. Par exemple celles du collège fou fou fou (dont je me suis fais avec grand plaisir l’intégrale il y a peu) ou de Dragon Ball. Et c’est vrai que quand on le sait, la signature du monsieur est très reconnaissable dans toutes ces musiques!

Bref, c’est album, c’est du bonheur qui se lit avec un laser, tout simplement!

[arrivage] Jaco et Katsuraakira

Samedi dernier, c’était mon anniversaire 🙂

Du coup, pour fêter ça on a mangé plein de trucs pendant que les enfants des uns et des autres courraient partout en criant. Et accessoirement j’ai reçu 2 manga tout beaux tout neufs : Jaco the Galactic Patrolman et Kasturaakira.
Jaco the Galactic Patrolman
Jaco the Galactic Patrolman est un manga fait par Akira Toriyama (M. Dragon Ball quoi) et déjà ça, c’est une bonne surprise parce que ça fait un sacré bail qu’il avait disparu de la surface de la terre!

Bref, Jaco the Galactic Patrolman raconte en 1 seul volume l’histoire complète de Jaco, un patrouilleur galactique missionné pour sauver la Terre d’un danger extraterrestre. Sauf que voilà, Jaco s’écrase sur une île perdue et flingue son vaisseau.

Là, il va faire la connaissance d’un scientifique qui y vit en ermite et les deux vont faire équipe, s’apportant beaucoup mutuellement, avant d’être rejoints par une jeune fille un peu folle qui va bousculer tout ça.

Toriyama revient donc aux sources et on retrouvera sans surprise les thèmes et situations classiques qu’il aime traiter. Tout ça se passe évidemment dans le même univers que Dragon Ball (et tous les autres trucs) et on a d’ailleurs droit à un beau macaron « Les origines de Dragon Ball » collé sur la couverture par Glénat.

Probablement pas le truc le plus original du monde mais surement un récit maîtrisé et rafraichissant.

Katsuraakira
On retrouve Akira Toriyama derrière le scénario du deuxième manga que j’ai reçu, mais seulement au scénario. Pour ce qui est du dessin, Toriyama a fait appel à son ami Masakazu Katsura, connu notamment pour Video Girl Ai ou Wingman. S’agissant de 2 auteurs dont j’apprécie particulièrement le travail, j’avoue avoir été tenté de me procurer ce livre depuis que j’en ai entendu parler.

Pour ce qui est du contenu, il s’agit ici d’un recueil d’histoires courtes mais pas trop. Pas trop d’histoires et pas trop courtes. En l’occurrence le livre ne contient que 2 histoires : Sachie-chan Guu qui raconte l’histoire d’une aventurière parcourant la galaxie et Jiya qui raconte l’aventure d’un membre de la Galactic Patrol (à laquelle appartient aussi Jaco du livre cité juste au dessus). Le livre contient également tout un tas d’à côté liés à la genèse de cette collaboration.

Ces deux bouquins sont sortis il y a peu chez Glénat dans un grand format (idem à l’édition Perfect de Docteur Slump) permettant d’apprécier pleinement la qualité des dessins et coûtant un peu plus de 10€ l’un. Faisant chacun près de 250 pages (242 et 210 en fait), il ne me reste plus qu’à me plonger dedans (et en commençant pas trop tard sinon c’est encore un coup à me coucher à 4h du matin!)

POP! Végéta – Gardien de New Astro City

Après l’arrivée de Freezer en forme finale, je n’ai pas tenu longtemps avant d’acheter une autre figurine de la gamme POP! de chez Funko… Et comme on pouvait s’en douter, c’est évidemment Végéta qui est l’heureux élu!

POP! Végéta - box (up)

Le teasing de la semaine dernière n’avait pas dû laisser beaucoup de doute à ce sujet d’ailleurs…

POP! Végéta - Box (side)La boite qui contient le petit Végéta est très similaire à celle dans laquelle se trouvait Freezer et il n’y a donc pas grand chose à dire à ce sujet. Ainsi, le prince des Sayïens, haut d’une dizaine de centimètres, est bien maintenu dans sa boîte par une découpe de plastique qui épouse parfaitement sa forme. Aucun risque qu’il ne bouge pendant son transport jusqu’à chez vous! Après, forcément, si le livreur joue au foot avec votre colis, cette protection de plastique ne fera pas de miracle non plus… Comme d’habitude, la boîte est bien décorée et ne manque pas d’afficher le numéro de la figurine, histoire vous rappeler qu’il en existe d’autres qui ne demandent qu’à venir compléter votre collection!

POP! Végéta - BoxPoint positif pour ceux qui sont atteints de collectionnite aigüe, la boite s’ouvre très facilement et sans aucun dommage, ce qui permettra de la conserver précieusement quelque part, probablement pour le plus grand plaisir de votre femme/mari/copine/copain/colocataire/maman 🙂

La finition de la figurine est excellente et le scooter collé à l’oreille du Saïyen rend vraiment très bien (comme espéré/imaginé). C’est vraiment le petit détail qui fait toute la différence!

En terme d’articulations, Végéta fait dans le minimum syndical puisque seule sa tête peut pivoter. Il faut dire que Freezer avait un avantage au niveau des possibilités d’articulations avec son appendice!

POP! Végéta & Freezer

Végéta est plus grand que Freezer. Merci la coupe de cheveux 🙂

POP! Végéta - Gardien de New Astro City POP! Végéta - Lonely POP! Végéta - Gardien de New Astro City

Végéta a naturellement trouvé sa place sur ma New Astro City, mais pas trop près de Freezer quand même, il ne faudrait pas qu’ils se sautent à la gorge!

POP! Végéta - pose finale

Il n’est pas impossible que d’autres figurines arrivent plus tard, Perfect Cell, Piccolo Jr. ou même Super Goku étant assez sympathiques, et encore plus en vrai que sur les illustrations… Finalement seul le Goku de base a une tête de gland dans cette collection! Et puis j’ai aussi aperçu un Michelangelo vraiment très chouette… Mais il faut savoir raison garder et on verra ça plus tard (mais vraiment plus tard!)

[arrivage] Freezer is watching you – Pop pop pop pop!

Après 1 mois de handicap et de gauchitude, je poste ici pour la première fois de cette année; et quoi de mieux pour fêter le début de l’année que de poster des photos de jouets inutiles (donc indispensables) ?

Freezer

Issu de la gamme POP! de Funko, ce petit Freezer en forme finale fait partie des rares figurines de cette gamme que je trouve vraiment réussies.

Habituellement, Funko, on le connait pour ses versions Bobble Head de tout et n’importe quoi, et je dois avouer que je ne suis pas trop fan de cette gamme. La gamme POP! est selon moi nettement plus harmonieuse dans ses proportions mais elle souffre par contre d’un autre problème : l’ultra minimalisme au niveau des visages rend les personnages difficilement identifiables la plupart du temps. Et le reste du temps, quand on les reconnait du premier coup d’œil, cela leur donne un air bizarre (ou une tête de con).

Freezer - boxEt bien c’est tout le contraire de ce petit Freezer qui a vraiment une bouille impayable 🙂

Packagé dans une petite boite pile à sa taille, cette figurine d’une dizaine de centimètres de haut possède quelques articulations qui permettent d’adapter légèrement sa pose à votre environnement. On peut ainsi faire tourner sa tête pour lui donner un air menaçant dans la direction de son choix 😛

Si Freezer est clairement le personnage qui rend le mieux dans la gamme POP! de Funko, il y en a quelques autres assez sympathiques également dans leur série sur Dragon Ball Z.

Ainsi, si San Goku a quand même un peu une tête de gland avec ses gros yeux noirs tout rond, Végéta a la chance d’avoir son scooter sur l’oreille gauche, ce qui « habille » son visage et fait probablement de lui la seconde meilleure figurine de leur catalogue. Perfect Cell et Picolo ne s’en tirent pas mal non plus… Bref, c’est encore un coup à acheter tout un tas de figurines!

Freezer - box (side) Freezer - box

Pour ma part je suis très content de ce petit Freezer qui a naturellement trouvé sa place sur le haut de ma New Astro City

Freezer
J’avais au départ pensé mettre un Ryu ou un Chun Li de chez Kidrobot qui me paraissaient plus adaptés pour une borne d’arcade mais je les trouve finalement assez moyens en terme de rendu. Et si en plus on ajoute le côté aléatoire de l’achat (on achète à l’aveugle), j’ai rapidement éliminé cette piste. Et maintenant que j’ai reçu mon Freezer, je ne regrette absolument pas ma décision!

%d blogueurs aiment cette page :