Un cocktail détonant – pour arracher, ça arrache! ©

Ce n’est pas moi qui le dit, c’est le doc 😛

Bref, il y a quelques jours, profitant du beau temps et du jardin de mes parents, j’ai décidé de déboucher une bonne bouteille.

V33

Inutile de préciser que la phrase d’introduction ne doit en aucun cas vous pousser à boire le contenu de la bouteille que vous pouvez voir en photo.

En effet, cette bouteille contient un puissant décapant (et c’est rien de le dire!!!) spécial fer (et métaux ferreux). D’ailleurs, en ouvrant la bouteille la puissance de la mixture saute littéralement au visage!!!

C’est dit, il va falloir un peu de matos pour bosser avec : le minimum, ce sont des gants (style MAPPA, ultra résistants et qui remontent bien haut), des lunettes de protection et un masque. Oui, ça a l’air excessif comme ça, mais quand vous verrez la gueule du truc que je vais tartiner avec, vous comprendrez. Le reste de l’équipement obligatoire se résume à un pinceau (dédié et avec des poils qui supporteront le produit) et un couteau (pas le truc qui va avec la fourchette mais l’outil qui permet de faire un enduit)

couteau à enduire

Après, il serait plus raisonnable de travailler dans une tenue à manches et à jambes longues, même si la viscosité du produit limite fortement les possibilités d’éclaboussure.

Une fois que vous êtes équipé, on peut y aller et s’attaquer au décapage du panel de sa borne cocktail (parce que c’est de ça qu’il s’agit!). On tartine donc généreusement son panel de v33 et on laisse agir une dizaine de minutes (ou un peu plus, de toute façon, ça ne risque pas de recoller si vous attendez trop longtemps). Du coup, on un truc qui a cette gueule là :

Panel sous V33

Panel sous V33 - 2

Et là, on se dit, « ah ouais, quand même, j’ai bien fait de mettre des gants! »

Une fois remis de ses émotions, il est temps de sortir son couteau et de se mettre au boulot. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça part quasiment tout seul! En moins de temps qu’il ne faut pour le dire (et pour l’écrire), je suis arrivé à ça :

Panel - 1er grattage sous V33

Sur les photos suivantes, on voit la facilité avec laquelle la peinture s’enlève du panel :

Panel sous V33 - incision

Panel sous V33 - glisser

Panel sous v33 - effets

Il faut dire que la peinture ne s’effrite pas vraiment et s’enlève en bande plus ou moins longues, un peu comme du vinyle ou du latex.

panel sous v33 - déchêt

Alors, bien sûr, il y a quelques endroits ou le produit a moins bien agi, mais un peu d’huile de coude permet de résoudre ça

Panel sous v33 - grattage

Une petite vue d’ensemble pour la postérité :

Panel sous v33 - vue d'ensemble

Et voilà le travail :

Panel sous v33 - résultat

Il reste un ou deux endroits à fignoler, mais globalement, le résultat est excellent! Mais il reste surtout le verso (l’intérieur quoi) à v33-iser. Une fois que ce sera fait, un petit coup de ponçage pour enlever la rouille (parce que c’est quand même à cause de ça que je décape le panel au départ!) et il ne restera plus qu’à peindre!

Publicités

Publié le juillet 17, 2011, dans Arcade, Jeux Vidéo, et tagué , , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :