Archives de Catégorie: PS4

[arrivage] Nier Automata

Après l’échec (pour ma part) qu’a constitué Zelda Breath of the Wild sur la Switch – peut être le seul jeu depuis très longtemps que j’ai eu envie (plusieurs fois) de jeter par la fenêtre -, la déception God of War sur la PS4 et un Uncharted 4 (toujours sur PS4) dans la veine du 3ème épisode (donc pas extraordinaire), je me tourne plein d’espoir vers Nier Automata sur PS4.

Nier Automata

Développé par Platinum Games (on sent leur patte dans certains aspects du jeu), Nier Automata fait suite aux Nier sorti sur PS3 et XBox 360 auxquels je n’ai jamais touché. Eux-même faisait déjà suite à Drakengard, un beat them all RPG sorti sur PS2 (et sur Vodafone Live dans quelques pays d’Europe (mais pas chez nous)) auquel je n’avais pas touché non plus.

Chapeauté par Yoko Taro (comme tous les jeux précédents) et édité par Square-Enix, Nier Automata est une sorte de synthèse d’un peu tout ce qui se fait dans les jeux vidéo modernes, de Demon’s Souls au dernier Open-World en date, en passant par un peu tout et n’importe quoi, avec même un peu de shoot’em up par moment. Et étonnamment, au lieu d’être une bouillie indigeste, la sauce prend très bien!

Pour le moment, j’en suis à une dizaine d’heures de jeu et je dois dire que le jeu est très bon. Et si la technique pèche parfois un peu, l’ambiance est incroyable et la musique est tout simplement énorme. La découverte est toujours un plaisir, les combats sont dynamiques et la mort n’est jamais frustrante (même si elle est parfois (très) répétée!). Il y a bien quelques quêtes FEDEX qui essaient de plomber un peu l’ambiance mais vu qu’on peut les empiler dans son journal, il suffit de tout accepter quand l’occasion se présente et de ne pas s’en occuper. Cela ne devient alors qu’un bonus de l’exploration. Par ailleurs, le fait de pouvoir se téléporter sur des points d’accès assez tôt dans le jeu empêche les aller retour d’être pénibles. Si je devais râler, je dirais que certains coins manquent un peu d’ennemis à taper. Mais c’est vraiment pour chipoter…

Bref, que du bonheur pour le moment, et une certaine tendance à se coucher à pas d’heure depuis que j’ai commencé le jeu mardi dernier!

Publicités

Une démo pour Detroit : Become Human

Pendant que vous jouiez à God of War sur votre PS4 (Pro), et entre deux attaques de journaux pour diffamation, Quantic Dream a mis à disposition sur le PSN une démo de son prochain jeu à sortir : Detroit : Become Human. Et c’est arrivé le 24 avril donc c’est dire si vous êtes passé à côté!

La bête pèse quasiment 3 Go et vous permettra de vous essayer à la première mission du jeu, nommée « The Hostage« . Vous vous retrouverez donc dans la « peau » de Connor et essaierez de résoudre la situation de prise d’otage sur un toit d’immeuble qu’on a déjà vue dans de nombreuses vidéos.

Si vous aimez les jeux made in David Cage, cette démo ne vous apportera pas grand chose (à part vous spoiler un peu!) et si vous détestez ce genre de jeux, ce n’est pas cette démo qui vous fera changer d’avis. Après, si vous êtes curieux – ou fan de démos 😉 – c’est une bonne occasion de tâter de ce jeu qui sera, à coup sûr, encensé par la presse, spécialisée ou non.

[arrivage] God of War

Merde! Il devait arriver demain celui là !

Et je ne suis pas censé être dispo ce soir et demain soir! 😱

En plus je n’ai pas eu le temps de finir Horizon Zero Dawn… (oui car le Destiny 2 du pack PS4 s’est transformé en Horizon Zero Dawn il n’y a pas longtemps). Pourtant je n’en suis vraiment pas loin!

Dragon Ball FighterZ – une béta en mode fiasco

Vous ne le savez peut être pas, mais ce week-end a eu lieu la béta ouverte de Dragon Ball FighterZ, un jeu que j’attends (un peu) et dont j’ai déjà (un peu) parlé ici.

dragonball-fighter-Z - title

Donc, et malgré ma connexion ADSL en mousse, j’ai trouvé le temps de télécharger cette béta (à la taille très raisonnable) et pris un peu de temps pour voir ce que ça donnait manette en main.

Et bien c’était assez indescriptible. Mais ce qui est sûr, c’est que c’était nul! C’est bien simple : en deux heures, il n’a pas été possible de lancer un seul combat!!! Le plus près que j’ai été d’affronter un autre joueur, ça a été une fenêtre de confirmation qui me demandait si je voulais jouer avec « machin »… Pas glorieux tout ça…

Difficile de se faire vraiment une idée sur le jeu dans ces conditions… Heureusement, il y a un tutoriel sur lequel se faire les dents mais c’est un peu léger (et avec leur hub à la con, c’est merdique à lancer… C’est si dur que ça de faire un menu avec 4 ou 5 choix au lieu de faire une pseudo ville toute moche où on doit se balader pour aller parler à un type à l’autre bout de la ville pour lancer un combat??? C’est un jeu de combat nom d’une pipe!!!)

Quoiqu’il en soit, la dizaine de tuto orientés laissent espérer de très bonnes choses pour ce jeu, même si j’ai quelques réserves sur le système des dragon ball. Mais surtout, on voit que visuellement, ça claque méchamment et que les commandes répondent bien et les enchainements sont assez faciles à sortir. Bien sûr, il faudra mémoriser tout ça et bosser un minimum mais le résultat est vraiment émoustillant! Si l’équilibrage suit, il y a vraiment moyen de se prendre vraiment pour Son Goku et ses amis d’ici la fin du mois!

Bon, et comme chez Bandai Namco, on a quand même remarqué le fiasco niveau serveur sur cette béta, ils ont décidé de la prolonger un peu (ou beaucoup) jusqu’à une date indéterminée. Donc d’ici le 26 janvier (date de la sortie en occident), j’aurai peut être l’occasion de tester un peu plus ce jeu. Et surtout, d’ici là, Arc System Works aura peut être le temps de faire disparaître tous ces problèmes!

 

[arrivage] Toc Toc Toc

PS4 pro

Voilà voilà.

La métamorphose d’il mostro est maintenant achevée.

Je veux rentrer à la maison maintenant…

Dragon Ball FighterZ : Here come some new challengers

Alors que certains s’achètent des figurines DBZ, Arc System Works continue de bosser sur son Dragon Ball FighterZ et vient de présenter non pas 1, pas 2 mais 3 nouveaux combattants. Il faut dire que le roster, bien que très enthousiasmant pour le moment est encore un peu léger. Si on fait le compte, on a aujourd’hui :

  • San Goku
  • Vegeta
  • Son Gohan
  • Freezer
  • Cell
  • Booboo (Majin Buu quoi)
  • Trunks du futur
  • Piccolo
  • C-16
  • C-18 (avec C-17 en soutien)
  • Yamcha
  • Ten Shin Han (avec Chaozu en soutien)
  • Nappa (avec des Sabaimen en soutien)
  • Ginue (avec le commando Ginue en soutien)
  • San Goku SSGSS (la version blue quoi)
  • Vegeta SGSS (la version blue quoi)

Soit 14 personnages, voire 16 si on compte les versions blue (ce que je n’ai pas envie de faire mais bon 😛 )

Quoiqu’il en soit, même 16 personnages, c’est, il faut le reconnaître, assez peu pour ce genre de jeu. Même le pionnier X-Men vs. Street Fighter en proposait plus que cela, et c’était il y a plus de 20 ans! Et je ne parle même pas de Marvel vs. Capcom 2 et de ses 56 personnages (qui est quand même sorti en 2000 lui!)… Mais il reste du temps avant la sortie du jeu et Namco Bandai continue de distiller savamment les informations pour s’assurer d’une attention constante autour de son jeu.

Les 3 personnages qui viendront étoffer le roster sont :

  • Kid Buu (ou Majin Boo comme on disait dans le temps)
  • Ultimate Gohan (ou Mystic Gohan comme on disait dans le temps)
  • Gotenks (ou Gotrunks comme on disait dans le temps)

Gotrunks - fatGotenks, c’est bien évidemment la fusion entre Son Goten et Trunks, les enfants respectifs de San Goku et Végéta. Évidemment, on aura le droit à une version un peu plus réussie que celle mis en illustration ici 😀

Gotenks sera apparemment disponible dans sa forme Super Sayien 3 (avec les cheveux super long quoi) et aura dans sa palette de coups sa fameuse attaque volley ball qu’il effectuera avec l’aide de ses coéquipiers (comme dans la BD quand il met Piccolo à contribution pour son plus grand plaisir! :D). Apparemment les animations seront différentes selon les personnages qu’on possède au sein de son équipe.

Autre attaque sympathique à disposition, celle des Super Fantôme Kamikaze. Une attaque aussi débile qu’efficace, mais pas aussi débile que le beignet galactique qu’il aura aussi dans sa besasse.

mystic gohanDu côté de Gohan, il sera disponible dans sa tenue orange tel qu’on a pu le voir dans l’animé lors de son combat contre Buu. Ça fait toujours bizarre de voir plusieurs versions d’un même personnage dans un jeu de combat mais si les versions sont assez éloignées l’une de l’autre, ça passe. Et il faut avouer qu’ici, tant d’années séparent les combattants que ce sont presque deux personnages différents.

Ici Mystic Gohan aura des capacités qui varieront en fonction de sa barre de Ki. Tout cela n’est pas très détaillé mais après tout, « Mystic », c’est presque « Mystérieux » donc c’est assez logique! 😀

On sait par contre qu’il aura à sa disposition un super ultra giga Kamehameha (bon, en vrai ça ne s’appellera qui « Ultimate Kamehameha ») qui devrait tout défoncer.

Majin BooKid Bu de son côté aura le rôle du petit teigneux mais saura marquer sa différence grâce aux propriétés élastiques de son corps. En gros il faut s’attendre à un profil différent de celui qu’on a l’habitude de voir pour ce genre de format.

Petit, rapide, puissant mais disposant tout de même d’une bonne allonge, ce personnage risque de faire des ravages une fois bien maîtrisé!

Son attaque spéciale nommée « planet burst » promet du lourd, je suis curieux de voir la gueule que ça a en mouvement.

Comme d’habitude, tout a l’air extrêmement bien réalisé et très fidèle au matériau d’origine.

C’est à peut près tout ce que l’on sait aujourd’hui sur ces nouveaux personnages. Namco Bandai en a aussi profité pour parler de la boutique qui serait intégrée dans le jeu et qui permettra apparemment d’acheter des couleurs pour ses personnages et d’autres saloperies inutiles avec une monnaie interne au jeu (et qu’on gagnera en faisant des combats). Ils ont aussi présenté le mode arcade qui donnera la possibilité d’affronter l’IA dans une série de match succéssifs. Rien de très original mais ces choses sont aujourd’hui incontournables (enfin pour le mode arcade, pour la boutique…)

Buu - Gohan - Tenks

Le jeu sort toujours le 26 janvier de l’année prochaine et on en reparlera surement encore au moins une ou deux fois d’ici là. Espérons voir quelques nouveaux personnages bien choisis ainsi que quelques décors supplémentaires car il faut bien reconnaître que cet aspect est pour le moment le parent pauvre. En effet, seules 6 arènes de combat ont été présentées jusqu’à maintenant!

En tout cas, j’ai hâte de poser les pattes sur ce jeu (ah? ça se voit?), surtout que maintenant, j’ai de quoi le faire tourner!

Dragon Ball FighterZ – Nappa et Ginue débarquent!

dragonball-fighter-Z - titleDeux nouvelles infos pour ce jeu très attendu dont j’ai déjà parlé plusieurs fois ici, et qui va finir par être le jeu dont je parle le plus sur ce blog si ça continue!

Mais bon, il faut dire que depuis l’annonce du jeu à l’E3, les petits gars chez Bandai Namco Entertainment savent vraiment y faire pour attire l’attention sur leur jeu et pour en distiller les infos au compte goutte… À moins que ça ne soit les petits gars de chez Arc System Works.

Bref, la première info, c’est la confirmation de deux nouveaux personnages par le magazine V-Jump : Nappa et Ginue.
Nappa

Nappa, c’est l’acolyte de la première heure de Végéta, celui qui détruit une ville en levant 2 doigts en arrivant sur Terre, celui qui met à mal Ten Shin Han, Chaozu, Yamcha (ah, non, Yamcha il se fait tuer par un Sabaïman! 😀 ), Piccolo, Krillin et San Gohan.

En un mot comme en cent, c’est un personnage marquant du début de la deuxième partie de Dragon Ball, quand le Z vient s’accrocher à son nom dans la série télé; et ce même si sa dévotion à son chef ne fut pas bien récompensée (ce n’est rien de le dire!)

Ce bon vieux Nappa rejoint donc le roster de Dragon Ball FighterZ et aura la possibilité d’appeler des sabaï-men en support. Pas plus d’info pour le moment, et pas tellement d’images du jeu à se mettre sous la dent mais vu le niveau de réalisation de ce qui a déjà été montré, on n’a pas trop de souci à se faire!

Comme dit plus haut, Nappa ne sera pas seul, il sera accompagné de Ginue, l’extravagant chef du commando portant son nom. Ce commando de forces spéciales de l’armée de Freezer réunit certains des personnages les plus puissants de l’univers (à l’époque) et son chef, le capitaine Ginue, est bien évidemment le plus fort d’entre eux.

commando Ginue

Ginue, Gineu ou Ginyu rejoint donc les autres personnages déjà annoncés et nous donnera la possibilité de faire appels à ses comparses pour l’assister pendant le combat. Ce point est à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle car si voir Reecom, Guldo, Jeece et Butta gigoter à l’écran sera assurément un plaisir, cela signifie très probablement par la même occasion que ces zigotos ne seront pas jouables. Dommage mais après tout, quand on voit le casting qui nous sera proposé, on se dit qu’il y aura quand même de quoi faire et pas vraiment de raison de se plaindre, d’autant plus qu’il devrait encore grossir d’ici la sortie du jeu.

L’autre info intéressante concernant Ginue, c’est que son attaque spéciale sera sa technique de changement de corps! Évidemment, les points de vie feront partie de l’échange 🙂

Il me tarde de voir des vidéos de ces deux combattants en pleine action!

Dernière info, et pas des moindres, Dragon Ball FighterZ a désormais une date de sortie! Le jeu sortira au Japon le 1er février 2018. Il a d’ailleurs aussi un prix : 7800 Yens. Soit environ 58€. Donc 60. Normal quoi.

Au Japon, donc sur PS4 quoi, vu les ventes de la XBox One là bas. On peut imaginer que la sortie partout dans le monde ne tardera pas à suivre le mouvement sur toutes les plateformes prévues – PS4, XBox One et PC (même si pour le PC, on imagine assez facilement un délai supplémentaire sans raison particulière). Pas de nouvelle d’une éventuelle sortie sur la Nintendo Switch.

MAJ : la date de sortie est finalement fixée au 26 janvier 2018 sur PS4, XBox One et PC!

2017-10-20_03-06-13

%d blogueurs aiment cette page :