Archives du blog

Le meilleur de DC Comics – la collection été de chez Urban

Depuis le 24 juin, et à l’image de ce qu’a fait Marvel ces dernières années, DC Comics vous propose une collection à prix réduit dans le cadre d’une opération « été » et ce par l’entremise d’Urban Comics.

10 volumes, 10 récits complets et un prix unitaire de 4,90€.

Déjà disponible un peu partout, sauf à la FNAC où elle n’arrivera dans les rayons qu’à partir de la mi-juillet (sans qu’on sache trop pourquoi… mais du coup ça fait que techniquement, je n’en parle pas VRAIMENT en retard), cette collection se démarque de ce qui a été fait chez Marvel/Panini par 2 aspects :

  • un prix plus élevé (presque 2 fois plus élevé) mais qui reste tout de même très raisonnable
  • le choix de proposer des histoires complètes dans chaque volume en lieu et place d’un florilège d’épisodes

Pour le reste, c’est assez proche de ce qui a été proposé lors des deux dernières éditions chez Marvel : format 180 x 275mm, couverture souple et plus de 200 pages (et même beaucoup plus selon les volumes), et une frise sur la tranche, sobre mais efficace, qui égaiera votre bibliothèque (et vous poussera surement à acheter un ou deux volumes de plus que ce qui vous intéressait vraiment !)

Batman, Harley Quinn, Superman, Wonder Woman, la Justice League… Tout le gratin de l’éditeur DC est proposé dans cette collection, dans des histoires fameuses, par des artistes non moins fameux, et parfois les deux en même temps !

Présentée – évidemment – par Urban comme idéale pour débuter les comics, il faut reconnaitre que sur ce coup là, l’éditeur ne se moque pas du lecteur en ce qui concerne la sélection qui compose la collection. Loin s’en faut !

Ainsi, on retrouvera les albums suivants :

  • Batman : White Knight de Sean Murphy
    208 pages. Contient « Batman : White Knight » #1-8
    Dans un monde où Batman est allé trop loin, le Joker doit sauver Gotham !

    Album qu’on ne présente plus et qui est vraiment une très bonne histoire (que j’ai déjà dans un format plus luxueux).
  • Batman : la Cour des Hiboux de Scott Snyder et Greg Capullo
    272 pages. Contient « Batman » #1-11
    Après une longue période d’absence, Bruce Wayne est de retour sous le masque de Batman, à la poursuite d’un mystérieux tueur en série aux allures de hibou, et dont la prochaine cible n’est autre que Bruce Wayne…

    On aura ici droit aux arcs « La cour des hiboux » et « La nuit des hiboux », donc les deux premiers tomes de la longue collaboration de Snyder et Capullo
  • Harley Quinn : Complètement Marteau d’Amanda Conner, Jimmy Palmiotti & C. Hardin
    216 pages. Contient « Harley Quinn » #0 + #1-8
    L’ancienne psychiatre Harleen Quinzel n’est pas le genre de femme à se satisfaire d’une vie convenable et tranquille. Elle fuit la routine comme la peste et cherche par tous les moyens à faire de sa vie une aventure. Sa toute fraîche installation à Coney Island est donc l’occasion rêvée d’en commencer un nouveau chapitre !
    Ce volume est identique au volume 1 de la série « Harley Quinn » paru chez Urban à une exception près : il manque « Secret Origins » #4
  • Wonder Woman : Année Un de Greg Rucka & Nicola Scott
    280 pages. Contient « Wonder Woman » #2, 4, 6, 10, 12, 14, 16, 18, 20, 22, Annual #1 & « Sensation Comics Featuring Wonder Woman » #1
    Il y a cinq ans, le monde a découvert les premiers super-héros avec Batman et Superman, mais rien ne les préparait à l’arrivée de Diana, la princesse amazone de Themyscira !
    L’intégralité du premier arc de l’époque « Rebirth »
  • Superman : Red Son de Mark Millar & Dave Johnson
    208 pages. Contient « Superman Red Son » #1-3, « Action Comics » #775, « Adventures Of Superman V.2 » #14
    un excellent « What if » avec un Superman qui a atterrit en plein URSS, au beau milieu de l’Ukraine au lieu du bon vieux Kansas américain… Au travail Camarade Superman !
  • Justice League : La Promesse d’Alex Ross, Jim Krueger, et Doug Braithwaite
    376 pages. Contient « Justice » #1-12
    Ils sont les plus grands super-héros de la Terre : réunis en une Ligue de Justice imbattable, ils ont toujours fait de leur mieux pour protéger la Terre et l’Univers des menaces les plus variées et diverses. Mais aujourd’hui, leurs plus grands ennemis ont décidé d’utiliser leurs dons pour résoudre les maux que subit l’humanité au quotidien. Mais leurs motifs sont-ils réellement aussi altruistes qu’ils le prétendent ?
  • Batman : Silence de Jeph Loeb & Jim Lee
    304 pages. Contient « Batman » #608-619
    Batman se retrouve assailli par tous ses ennemis, lorsqu’un mystérieux personnage qui dissimule son visage sous des bandelettes apparaît…
    Album acclamé, cet album met en scène une enquête assez prenante et l’histoire avance à un rythme très soutenu… peut-être trop d’ailleurs. Les personnages foisonnent comme jamais et on pourra parfois avoir l’impression d’un fourre-tout n’existant que pour le seul challenge de case tout ce beau monde dans une même histoire. Reste que le côté « Détective » de Batman est remarquablement présent dans cet album et que l’histoire nous entraine et on ne se pas prier pour tourner les pages et aller au bout de l’album.
  • Joker : Le Deuil de la Famille de Scott Snyder & Greg Capullo
    168 pages. Contient « Batman » #13‑17
    Cet album reprend le volume 3 de la collection qui commence avec le duo des hiboux (la cour et la nuit). On retrouve ici le Joker, et il faut voir dans quel état est le bonhomme !!!
    Urban aurait pu appeler ce volume Batman : le deuil de la famille d’ailleurs. Mais ça faisait surement trop de Batman dans la collection… Et en passant, il ne faut pas le confondre avec « Batman : un deuil dans la famille ».
    Excellent album en tout cas. Violent, moche, sale mais très bon et assez jouissif. À découvrir par soi-même.
  • Batman : Le Chevalier Noir de Paul Jenkins & David Finch
    320 pages. Contient Batman: The Dark Knight #1-8 + #10-15 + #0
    L’équivalent des tomes 1 & 2 de « Batman le chevalier noir » paru chez Urban. Double-Face, Poison Ivy, l’Épouvantail, Bane, Gotham City à sauver… Avec même des morceaux de Superman, Wonder Woman ou Flash à l’intérieur !
  • Injustice : Année Un de Tom Taylor & Collectif
    392 pages. Contient « Injustice » #1-12
    La trame (étonnamment bonne) du jeu vidéo Injustice : Gods among us mise en BD. Ce « Année Un » regroupe les deux premiers volumes de l’édition précédente et reprend quasiment tout le contenu de la nouvelle édition (à l’exception de l’Annual #1). Pour ceux qui ne connaissent pas le jeu, Superman a mal tourné après avoir été manipulé par le Joker et c’est maintenant un despote tout puissant et en plus assez énervé…

Les fans de DC auront surement déjà lu la plupart de ces histoires (si ce n’est pas toutes) mais pour les novices ou pour ceux qui en ont raté certains, le menu est alléchant. Si vous devez faire des choix, pour ma part, je vous conseille très fortement White Knight, Le Deuil de la Famille et Red Son parmi ceux que j’ai lus. Silence est aussi un très bon choix (même si je ne l’acclame pas autant que la plupart des gens).

De mon côté, j’attends beaucoup de La cour des Hiboux qui est décrit comme un indispensable et que je comptais me procurer depuis quelques temps. De même, Justice League : La Promesse et Wonder Woman : Année Un sont conseillés un peu partout et présentés comme des albums à lire absolument. J’ai hâte de les découvrir.

Enfin, j’ai beaucoup aimé l’histoire du jeu Injustice et l’album (déjà feuilleté) Injustice : Année Un sera l’occasion de suivre l’histoire plus sérieusement. La seule crainte que j’ai pour celui-ci, c’est que le côté « histoire complète » soit moins vrai que pour les autres. C’est vrai qu’il regroupe les deux volumes sortis pour « l’année un », mais quant à savoir si l’histoire se conclue suffisamment, je le découvrirai en tournant la dernière page…

Quoiqu’il en soit, on peut dire qu’Urban prend soin de nous cet été, puisque sur les 10 albums qu’ils nous proposent, il y en a entre 7 et 8 qui sont vus comme indispensables par beaucoup de monde ! On a déjà vu moins appétissant !

Il ne restera plus qu’à trouver du temps pour lire tout ça…

[arrivage] T-Shirt : Dragon Ball & DC

Alors que Uniqlo sortira une gamme de T-Shirt plus que sympathique au mois d’avril, sachez que Leclerc en a quelques uns d’assez chouette en ce moment et à un tarif imbattable : 10 € le T-Shirt – 1 acheté = 1 offert! Soit 5 € le T-Shirt!

Après, forcément, il y en a qui sont très moyens, voire moches. Mais dans le tas, j’ai craqué pour ces 4 là :

T-Shirt - Vegeta T-Shirt - Tortue Géniale

T-Shirt - Superman T-Shirt - Batman

Voilà qui devrait vous permettre de vous habiller convenablement pour vos réunions professionnelles importantes…

Et oui, Tortue Géniale a trop la classe 🙂

Batman Ninja – acte II

Ce matin, au saut du lit, on pouvait découvrir un nouveau trailer pour Batman Ninja dont j’avais parlé ici.

Ça se passe toujours au Japon, c’est toujours pendant l’époque féodale et ça donne toujours méchamment envie! Et ça sort toujours cette année mais on ne sait pas trop quand! On en découvre en passant un peu plus sur le pourquoi du comment. Vivement!

Batman Ninja

Souvent, au détour d’un clic, on découvre des choses improbables. Parfois, ces choses improbables sont marquantes, voire enthousiasmantes. C’est clairement le cas de ce Batman Ninja, un animé produit par DC et qui devrait sortir l’année prochaine.

Batman Ninja poster

Réunissant des pointures du monde l’animation japonaise (Junpei Mizusaki (Jojo’s Bizarre Adventure), Kazuki Nakashima (Gurren Lagann et Kill la Kill), Takashi Okazaki (Afro Samourai) et Yugo Kanno (Psycho-Pass, Jojo’s Bizarre Adventure)), ce Batman Ninja repose sur un concept assez simple : c’est Batman, mais au Japon, et à l’époque féodale.

À la base, l’idée est déjà sympathique, et puis Batman est finalement plus ou moins un Ninja donc ça devrait lui aller comme un gant. Et puis ensuite, il y a le résultat. Et franchement, en voyant cette bande annonce, le moins que l’on puisse dire c’est que ça envoie du lourd, du très lourd même!

Dans ces 2 minutes de présentation, on voit beaucoup de choses (surement un peu trop) et on voit que Batman ne sera pas seul dans cet aventure puisqu’on peut découvrir Robin, Nightwing, ou même Catwoman, mais aussi pléthore de vilains avec le Pingouin, Harley Quinn ou Double-Face mais surtout le Joker qui sera une fois encore l’antagoniste principale de l’homme chauve souris.

Mais par dessus tout, on découvre un animé dont le style, l’animation, le dynamisme et l’ambiance semblent exceptionnelles! Tout cela sent le combat épique comme rarement!

Franchement, si c’était possible, je lancerai le visionnage immédiatement! Malheureusement, il va falloir prendre son mal en patience car aucune date n’a été annoncé, à part un très vague « 2018 »
batman ninja

[critique] Batman – Tome 3 – Le Deuil de la famille

Arrivage surprise pour mon anniversaire, cet album de Batman (Le deuil de la famille) est le tome 3 d’une série dont je ne possède pas le 2 premiers volumes! Heureusement l’histoire traitée dans les deux premiers volumes (La Cour des Hiboux et La nuit des Hiboux) se termine à la fin du 2ème volume. Ce tome n°3 peut donc se lire sans problème en ayant zappé les 2 premiers. Il y aura bien quelques références à l’aventure précédente, et même un ou deux spoils, mais globalement, Le deuil de la famille peut se lire comme un one shot.

batman tome 3

Et donc, de quoi parle-t-il ce tome 3? Et bien il parle du retour du Joker à Gotham City, et cette fois-ci le Clown Prince du Crime (oui, il est appelé comme ça régulièrement dans l’album et ça fait bizarre je trouve, comme une traduction trop littérale…) est décidé à détruire tous les associés qui collent aux basques de l’homme chauve souris! Il faut dire qu’avec le temps Batman a accumulé un sacré paquet de bonshommes en collants dans son entourage… Nightwing, Batgirl, Red Hood, Red Robin, Robin

Difficile d’en dire plus sans spoiler l’histoire, mais il faut savoir que le ton de l’album est extrêmement sombre. D’ailleurs on sent tout de suite que le Joker n’est pas là pour rigoler. Il faut dire que le fait de s’être fait arracher le visage il y a un an a dû un peu lui couper l’envie… Ce qui est bon dans cette histoire, c’est qu’on y voit un Joker particulièrement insaisissable, dont la folie est telle qu’on voit bien qu’il n’est pas un méchant normal. On n’est pas en face d’un énième plan dont le but ultime serait simplement de devenir riche et puissant. L’argent, le pouvoir, tout cela ne lui importe pas le moins du monde; en fait, ça ne l’intéresse même pas. Il est dans son monde, dans sa logique et il suit son plan.

batman tome 3 - planche

L’histoire servie dans cet album distille une tension comme on en voit rarement dans la bande dessinée et livre une vision délicieusement malsaine de la relation entre Batman et le Joker. On pourra regretter une fin trop classique (ce qui est malheureusement prévisible dans le milieu) mais cela ne suffit pas à gâcher le récit. Le voyage est plus important que la destination dit-on et c’est particulièrement vrai pour cet épisode de Batman. Qu’importe la conclusion, le très bon scénario de Scott Snyder et le dessin exceptionnel de Greg Capullo nous font vivre une histoire intéressante, inquiétante, palpitante et rafraichissante.

Apparemment, les tomes 1 & 2 sont encore meilleurs, il va falloir que je pense à me les procurer!

[arrivage] Batman Aventures – Batman Day

Samedi dernier (le 17), c’était le Batman Day. Si, si, ça existe. Et puis il y a une journée pour tout et n’importe quoi, alors pourquoi pas pour Batman, hein?

Bref, c’était le Batman Day et pour l’occasion Urban Comics (puisque ce sont eux qui font du Batman & Co chez nous) offrait à qui le demandait un numéro spécial de Batman contenant un épisode entier de Batman Aventures (pour peu qu’on trouve une librairie partenaire et qu’ils en aient encore en stock).

Batman aventures - Batman Day

Batman Aventures, c’est une série qui reprend le design de la série animé des années 90, et là, on a eu le droit à l’épisode 3, intitulé « Le Joker crève l’écran« , qui tient plus du fascicule que de la BD au sens où on l’entend d’habitude. En même temps à ce prix là (= gratos), on n’allait pas repartir avec une intégrale de 300 pages avec reliure, faut pas déconner!

Le tout fait quelques dizaines de pages, et si l’histoire est un peu rapide, voire expéditive, ça reste sympathique à lire. Reste que le style de dessin marche bien mieux en animé qu’en « simple » BD.

Batman aventures - inside
Histoire de râler, on pourra reprocher les marges un peu larges mais c’est vraiment pour pinailler (et puis c’est toujours mieux que les images coupées pour cause de marges réduites au minimum qu’on voit parfois…).

Quoiqu’il en soit, l’initiative était sympathique et on aimerait voir ça plus souvent.

Du coup vous vous demandez surement pourquoi j’en parle après coup (tout en pestant que ça ne sert à rien). Je répondrais que c’est pas faux mais surtout qu’à la base, j’avais prévu d’en parler AVANT l’échéance. Mais une méchante grippe m’a cloué au lit une semaine pleine… Oui, oui, mi septembre…

Et c’est d’autant plus dommage que la communication semble avoir été un peu légère à ce sujet, j’en veux pour preuve la réaction que j’ai eu en demandant le mien en boutique : en plein milieu de l’après midi, j’étais le premier à en faire la demande (et accessoirement les bd à distribuer étaient encore rangées dans le stock!)

En tout cas vous êtes prévenus pour l’année prochaine et vous saurez qu’à la même période, il vous faudra guetter l’ombre de l’homme chauve-souris. Ah, et le Batman Day n’est pas à une date fixe; par exemple l’année dernière, c’était le 26 septembre 😉

[arrivage] Batman VS Superman

À défaut de pouvoir aller voir le film au cinéma (suite à une légère complication au niveau de la garde des enfants pendant les dernières vacances scolaires…), je me console avec un T-Shirt au logo vraiment sympathique :

Batman VS Superman

La qualité semble excellente, même si le tissu parait un peu fin. En tout cas, je ne suis pas déçu (contrairement à certaines personnes qui ont été voir le film… Mais je digresse et je n’en sais rien parce que je ne lis rien dessus!)

À part ça, vous avez dû remarquer que je suis nettement moins présent ici qu’en temps normal. Et bien soyez tranquille, moi aussi, je l’ai remarqué. 😛

Blague à part, mon PC portable est mort je suis à la recherche d’un remplaçant et ça n’est pas chose facile 😥

Il faut dire qu’aujourd’hui, la catégorie à laquelle il appartenait semble avoir disparu… Donc forcément, j’ai le choix entre un « gros » PC portable plein de d’options ou un ultrabook ultraslim… Dur de trouver mon bonheur au milieu de tout ça!

%d blogueurs aiment cette page :