Archives Mensuelles: mai 2015

Kung Fury – il est là!

Bon, je ne fais pas un article pour chaque truc que je poste sur twitter, mais cette fois, c’est différent.

Peut être que jusqu’à maintenant vous avez réussi à échapper à Kung Fury, un film indépendant financé en partie sur Kickstarter (et avec succès; si, si, obtenir 3 fois la mise demandée, c’est un succès). Et bien il est temps de raccrocher les wagons car aujourd’hui, le film est (enfin!) disponible et comme promis, il envoie du lourd!

Présenté comme un hommage (et une déclaration d’amour) aux années 80, ce court métrage devrait parler à beaucoup de monde. Action, jeux vidéo, borne d’arcade, action, nazis, kung fu, robot, ninja, fusillade, dinosaures, laser, ordinateur, voyage dans le temps, vikings… Et plus encore. Et tout ça en seulement 30 minutes! Et c’est là la vraie force du projet : avoir su rester raisonnable dans sa durée.

Ainsi, là où un long métrage serait devenu poussif, voire chiant, se prenant les pieds dans le tapis de sa propre histoire, ce Kung Fury réussit le pari du divertissement bourré de clichés tout en restant… divertissant!

Bref, une vraie réussite avec de vrais morceaux de David Hasselhoff dedans (en passant, regardez le clip qui accompagne la chanson du film, ça vaut le coup d’œil!).

Que demander de plus avec tout ça? Et bien rien du tout car pour couronner le tout, le film est disponible GRATUITEMENT sur tout un tas de plateformes, dont youtube.

Alors pour éviter de faire un article qui prend plus de temps à lire que le visionnage du film, je m’arrête là en finissant avec un petit mot sur la boutique online associé au film qui vous permettra, si le cœur vous en dit, d’acheter des produits dérivés.

Et maintenant, votre film…

[arrivage] POP! Des chevaliers d’écaille et de vinyle apparaissent!

Pendant que certains reçoivent un POP! Freezer dans leur box nerdblock (n’est-ce pas Arno Daimaô?), d’autres doivent faire leurs courses eux-même (ce qui est un peu honteux soit dit en passant, mais bon).

Du coup, profitant d’une promo sur coindugeek jeudi dernier, j’ai agrandi ma collection de POP! en y ajoutant 3 tortues ninja : Raphaël, Michelangelo et Donatello.

POP! Tortues Ninja - unpacking

Pourquoi seulement 3 et pas 4? Et bien tout simplement parce que ce bon vieux Léonardo était en rupture de stock!

POP! Tortues Ninja - Boxed

La livraison a été extrêmement rapide (commande passée le jeudi à 14h30 et arrivée au point relais le samedi matin avant 10h!) et comme toujours avec coindugeek, il n’y a rien à redire sur le packaging. Il y avait même un petit sachet de bonbons (à l’odeur excessivement chimique) qui a fait le bonheur des petits et des grands à la maison 🙂

POP! Tortues Ninja - out of boxes

elles ne tiennent pas en place ces tortues!

 

Concernant les figurines en elles mêmes, il n’y a pas grand chose à en dire, je trouve qu’elles ont une bouille super sympa (sinon je n’aurais pas choisi celles là!) et qu’on retrouve à la fois le style POP! et le style des personnages originaux sur lesquels elles sont basées. Bref, du tout bon, il ne reste plus qu’à leur trouver un meuble ou une borne d’arcade sur lesquels les poser 🙂

Saint Seiya – Les chevaliers d’or (la suite)

Après une absence de près d’un mois essentiellement pour cause de travaux chez moi, je reprends doucement contact avec le monde de l’internet… Et comme premier article pour ce « retour », voici la fin du rangement des figurines des chevaliers d’or avec quelques prises de vue un peu originales. Rien de complètement fou non plus, mais après le détail personnage par personnage, publié il y a maintenant 1 mois et demi, voici quelques photos de groupe que je trouve sympa pour nous emmener tranquillement jusqu’à la vitrine où ils seront exposés.

Saint Seiya - Chevaliers d'or - side view_002.jpg

Chevaliers d’or – à la queue leu leu

Et mine de rien, pour que les 12 rentrent dans le cadre, il faut du recul!

Saint Seiya - Chevaliers d'or - up (line)

Chevaliers d’or

En tout cas, tout ce doré, il n’y a pas à dire, ça fait plaisir à voir 🙂

Saint Seiya - Chevaliers d'or - front (line)_001

Chevaliers d’or – in line

Saint Seiya - Chevaliers d'or - back (line)

Chevaliers d’or – back (line)

Voici donc les douze chevaliers dans leur dernière demeure, mais pas forcément dans leur position finale puisque lorsque les portes sont fermées, les chevaliers de la vierge et de la balance sont un peu trop cachés par le montant des portes… Il faudra que je me penche sur la question même si cela est moins grave que ce que laisse croire les photos car on est rarement complètement en face de cette vitrine.

Saint Seiya - Chevaliers d'or - vitrine-part1

Saint Seiya – Chevaliers d’or – vitrine – partie 1

 

Saint Seiya - Chevaliers d'or - vitrine-part2

Saint Seiya – Chevaliers d’or – vitrine – partie 2

Au passage on remarque sur la photo ci-dessus mon « stratagème » pour aider le chevalier du lion à se tenir debout.

Saint Seiya - Chevaliers d'or - vitrine-part3

Saint Seiya – Chevaliers d’or – vitrine – partie 3

Enfin, concluons cet article comme il se doit, avec une petite vue d’ensemble de l’étage de la vitrine qui nous intéresse.

Saint Seiya - Chevaliers d'or - vitrine

Saint Seiya – Chevaliers d’or – vitrine

 

%d blogueurs aiment cette page :